Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Dentexia : quelle issue pour le scandale sanitaire qui a frappé Lyon ?

Photo d'illustration - DR

Ce vendredi, des centaines de personnes seront en alerte, les yeux rivés vers le tribunal de grande instance d’Aix-en-Provence.

Ces anciens patients de Dentexia, placé en redressement judiciaire en novembre, sauront si le service de centres de dentisterie low-cost est repris ou bien liquidé.

Mais surtout, si quelque chose sera fait pour les aider.

 

Car entre 2,3 et 4,5 millions d’euros d’honoraires payés n’auraient pas été réalisés partout en France. L’agglomération lyonnaise comptait trois centres Dentexia, et donc de nombreux patients laissés pour compte, parfois édentés ou dans une grande souffrance physique et/ou morale, en attente de soins et de solutions. Car les cabinets ne répondent plus aux appels.

 

Le collectif contre Dentexia espère bien sûr qu’un repreneur ait le courage de reprendre les activités pour au moins finir de traiter les patients. Peut-être même sans leur demander de payer à nouveau des honoraires évanouis dans la nature.

 

Une enquête préliminaire a été ouverte suite au dépôt de plusieurs plaintes d’ex-patients et de l’Ordre des chirurgiens dentistes. Ce dernier milite directement contre la dentisterie low-cost.



Tags : dentexia |

Commentaires 5

Déposé le 04/03/2016 à 08h58  
Par vos "clients" ne sont plus des dindons Citer

Dietrich a écrit le 03/03/2016 à 17h25

Non, ils ne feraient " quand même" pas tous leur
"CAHUZAC".

mais si ce n'est pas tous, c'est "quand même" presque tous ... sauf ceux qui n'ont pas la possibilit de le faire
C'est ainsi qu'est devenue le "vivre ensemble"

Déposé le 04/03/2016 à 08h45   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Taxiiiiiiimerdapasmoi Citer

LE PAYS DES BISOUNOURS. !!!!!!!

Déposé le 03/03/2016 à 17h25  
Par Dietrich Citer

faut pas abuser tout de même a écrit le 03/03/2016 à 14h07

Mais il faut dire que les dentistes et chirurgiens dentistes ont vraiment peur de la concurrence et ont tout tout tout fait pour "casser les dents" à ceux qui oseraient pratiquer des prix "normaux" - c'était le cas ! moi je me suis fait poser une couronne dentaire et je vous assure que tout a été parfaitement réalisé, et le cout était de moins de moitié de celui figurant pour la même intervention sur le devis de mon dentiste habituel ...
et d'ailleurs, le centre dentaire du 3e arrondissement pour tout ce qui était implant dentaire, envoyait les clients à ce centre dentaire du 6e

Il en faudrait beaucoup de ce genre de situations pour déglinguer un peu ces professions libérales qui profitent de leur situation "santé" pour s'enrichir de façon éhontée

D'ailleurs parmi tous les exilés fiscaux en Suisse, il s'avère que 60% relèvent de professions libérales qui pratiquent les sur honoraires et de préférence en liquide

Non, ils ne feraient " quand même" pas tous leur
"CAHUZAC".

Déposé le 03/03/2016 à 14h52  
Par sans thé Citer

Il est vrai que les professionnels de la santé ne supportent pas la concurrence et ne souhaitent pas que leurs marges énormes soient diminuées.

Souvent il refusent la CB, (pourtant acceptée par mon boulanger pour 1 euro), et la loi concernant l'affichage de leurs tarifs est très "gentille" pour eux.

La santé est devenue un business très lucratif et très protégé.

Déposé le 03/03/2016 à 14h07  
Par faut pas abuser tout de même Citer

Mais il faut dire que les dentistes et chirurgiens dentistes ont vraiment peur de la concurrence et ont tout tout tout fait pour "casser les dents" à ceux qui oseraient pratiquer des prix "normaux" - c'était le cas ! moi je me suis fait poser une couronne dentaire et je vous assure que tout a été parfaitement réalisé, et le cout était de moins de moitié de celui figurant pour la même intervention sur le devis de mon dentiste habituel ...
et d'ailleurs, le centre dentaire du 3e arrondissement pour tout ce qui était implant dentaire, envoyait les clients à ce centre dentaire du 6e

Il en faudrait beaucoup de ce genre de situations pour déglinguer un peu ces professions libérales qui profitent de leur situation "santé" pour s'enrichir de façon éhontée

D'ailleurs parmi tous les exilés fiscaux en Suisse, il s'avère que 60% relèvent de professions libérales qui pratiquent les sur honoraires et de préférence en liquide

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.