Lyon : les victimes de Dentexia ont le feu vert pour se faire soigner

Lyon : les victimes de Dentexia ont le feu vert pour se faire soigner
Des victimes de Dentexia à Lyon - LyonMag

C'est une nouvelle victoire dans le long combat que mènent les victimes de Dentexia, qui comptait trois centres de dentisterie low-cost dans l'agglomération lyonnaise.

L'Ordre national des chirurgiens-dentistes vient d'annoncer dans un communiqué que les praticiens et les établissements de santé qui traiteront ces patients en attente de soins "ne pourront voir leur responsabilité engagée automatiquement du fait de fautes commises par le praticien intervenu précédemment, sauf fautes qui leur seraient personnellement imputables".

Car depuis la liquidation judiciaire en avril de Dentexia, plusieurs clients avaient été refoulés et devaient prendre leur mal en patience. Ils ont appris cette semaine que Marisol Touraine allait débloquer une aide financière en septembre, résultant d'une "mobilisation exceptionnelle du fonds d'action sociale de l'Assurance-maladie".

En mai dernier, 150 victimes de Dentexia avaient manifesté place Bellecour à Lyon pour dénoncer le scandale sanitaire de l'année.

Tags :

dentexia

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
D'acc le 30/07/2016 à 11:27

Bien d'accord. Le pire sont les prothésistes qui sont en fait des fonctionnaires, vu que la sécu paye tous les soins, mais avec le statut de libéral. De beaux escrocs, surtout que ce sont en général des bacs - 12.

Signaler Répondre

avatar
Laure le 30/07/2016 à 08:29

Si les dentistes n'avaient pas des marges scandaleuses des sociétés comme Dentexia ne verraient pas le jour.

Quand l'Etat osera t'il s'attaquer aux marges exagérées des professionnels de santé ?i,

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.