L'exposition Nés quelque part prolongée à Lyon

L'exposition Nés quelque part prolongée à Lyon
Lyonmag.com

Elle a pour but de sensibiliser le public aux enjeux du climat et du développement, en proposant une visite immersive aux spectateurs.

L’exposition Nés quelque part, lancée le 4 février dernier à la Sucrière, est prolongée en raison de son succès. Elle devait s’achever le 12 mars, mais il sera finalement possible de s’y rendre jusqu’au 27 mars prochain.

Les billets ont été mis en vente ce jeudi matin pour ces nouvelles dates. En un mois, 7 000 personnes ont déjà fréquenté l’exposition, créée par l’Agence française de développement.

Des dispositifs visuels et sonores placent les explorateurs dans un voyage sensoriel où tous leurs instincts seront mis en éveil. Différents périples embarquent les visiteurs vers des missions immersives afin de les faire sensibiliser davantage à l’importance du développement durable. Il a fallu un an aux scénaristes pour écrire ces histoires dotées d’un degré de détails élevé.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.