Cinq ans après Fukushima, une militante japonaise témoigne à Lyon

Cinq ans après Fukushima, une militante japonaise témoigne à Lyon
Photo d'illustration - DR

Ce samedi à 13h30, la Maison des Passages accueille la militante anti-nucléaire Yayoi Hitomi. Des rencontres et plusieurs lectures sont prévues dans le 5e arrondissement de Lyon.

Cela fait maintenant cinq ans que l’accident nucléaire à Fukushima est survenu. L’association Nos voisins lointains 3.11 souhaite aujourd’hui dénoncer les attitudes des différents acteurs gouvernementaux : "le gouvernement, comme tous les gouvernements, minimise et dissimule les conséquences de cet accident provoqué par ses choix industriels et technologiques".

C’est pourquoi la militante Yayoi Hitomi est présente à Lyon samedi pour témoigner de son engagement envers des "accidents nucléaires sans fin". Afin d’informer les gens, une lecture de Fukushima – Tchernobyl, les témoins parlent et des témoignages issus du blog Nos voisins lointains 3.11 sont au programme à la Maison des Passages.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Valéry le 12/03/2016 à 21:01

Rhône Alpes est la zone la plus nucléarisée du monde mais ni nous, ni nos enfants ne risquons rien malgré les menaces d'attentat de Daesh et autres radicalisés dans un climat d'instabilité économique et politique grandissant qui n'a rien à envier à celui de la chute de l'URSS. La sécurité est notre affaire et il faut nous faire confiance.

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 12/03/2016 à 08:55

LA CENTRALE A ÉTÉ CONSTRUITE SUR UNE COLINE DE 100 m DE HAUT QUE L'ON A RASÉE A 10 m. !!!!!!! (Si elle avait été construite à plus de 20 m il ne se serait rien passé) ILS JOUENT AUX APPRENTI SORCIERS AVEC NOTRE VIE.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.