70 tonnes de kérosène larguées au-dessus de la région Rhône-Alpes

70 tonnes de kérosène larguées au-dessus de la région Rhône-Alpes
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un Boeing 747 a largué 70 tonnes de kérosène alors qu’il survolait la région Rhône-Alpes dimanche soir.

 

L’avion, qui se trouvait au-dessus des Alpes, en Haute-Savoie, a rencontré un problème technique. Selon le Dauphiné Libéré, l’appareil, qui reliait Orly à l’Ile Maurice, a fait demi-tour au-dessus de Gênes.

La nature du problème technique n’a pas été précisée, mais cette opération de largage de kérosène est tout à fait autorisée, selon des règles très strictes.

Elle serait même sans conséquence pour l’environnement car le kérosène, s’il est largué à plus de 26 000 pieds, se désintègre dans l’atmosphère.

X
28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Abcd le 30/03/2016 à 11:39

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur les impacts environnementaux du largage de kérosène à haute altitude au dessus des Alpes : www.ledauphine.com/haute-savoie/2016/03/29/deux-avions-par-an-deversent-leur-kerosene-dans-le-ciel-alpin

Signaler Répondre

avatar
@mehdi le 30/03/2016 à 11:17

Il suffit de taper "capacité reservoir boeing 747" dans Google pour s'apercevoir que 70 tonnes n'est absolument pas un chiffre aberrant.

Signaler Répondre

avatar
Mehdi le 29/03/2016 à 21:26

est-ce que c'est un avion de transport de kérosène ?
Sinon, c'est trop "70 tonnes de carburant, dans un avion de transport des passagers"

Signaler Répondre

avatar
AlphaBravo le 29/03/2016 à 20:57
Lug a écrit le 29/03/2016 à 14h39

Certes il ne tombe pas en pluie mais il est dans l'air que nous respirons et 70 tonnes ce n'est pas rien !

Lug,

Vous auriez préférez peut être que l'appareil s'écrase à l'atterrissage tuant certainement tous les occupants à bord ?

Signaler Répondre

avatar
corsair le 29/03/2016 à 20:25

Si il n'y a aucun problème, pourquoi l'avion a dégazé sur les Alpes? Tous les commentateurs qui trouvent Ca normal et le PDG de Corsair seront-ils ravis d'avoir 70 tonnes de kérosène sur leurs habitations et dans les poumons de leurs familles?

Signaler Répondre

avatar
Fredy le 29/03/2016 à 19:21

"se désintègre dans l’atmosphère" ouiiiii bien sûr
c'est comme les panneaux STOP sur la radioactivité de tchernobyle :(

Signaler Répondre

avatar
Samychat le 29/03/2016 à 19:08
BRET a écrit le 29/03/2016 à 16h08

Abcd m'apprend des trucs que j'ignorais sur le kérosène.

Merci à lui.

volatil, volatil je ne suis pas sur j'ai été mécanicien aéro dans la marine et je me souviens que le Kérosène c'est plus près du gaz oil que de l'essence c'est très huileux donc il doit en arriver sur terre une bonne partie mais nos autorités préfère dire que ça ne crain rien comme pour Tchernobil à une autre échelle bien sûr. de tpute façon quand il faut se servir du vide -vite c'est qu'il ya a un danger donc il n'y a pas d'autre choix helas!

Signaler Répondre

avatar
Melanie le 29/03/2016 à 18:05

Si on nous bassine à chaque fois qu'un avion jettison du carburant, on va y passer la semaine. Et ça date pas d'hier !

Signaler Répondre

avatar
Papy le 29/03/2016 à 16:30

Comme j'ai appris "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
pln le 29/03/2016 à 16:10

Elle serait même sans conséquence...pourquoi le conditionnel? Cela exprime le doute donc le risque est évident même si c'est pas très grave alors pensez à quoi faire

Signaler Répondre

avatar
BRET le 29/03/2016 à 16:08
Abcd a écrit le 29/03/2016 à 10h58

Le kérosène est très volatile. Lorsqu'il est largué à haute altitude, il se transforme en gaz avant d'atteindre le sol. L'effet de dilution est très important et il n'y a pas de risque de pollution au sol. En revanche, ce kérosène gazeux ou en fines gouttelettes génère inévitablement une pollution atmosphérique, dans la troposphère, dont les effets viennent s'additionner aux diverses pollutions produites par les activités humaines, mais dans des proportions infimes. Ne nous trompons pas de victime, le largage de kérosène est certes anxiogène pour les habitants des régions concernées, mais il pollue infiniment moins que le trafic aérien (d'autant que cette procédure de sécurité est très rare).

Abcd m'apprend des trucs que j'ignorais sur le kérosène.

Merci à lui.

Signaler Répondre

avatar
cmcffcmc. le 29/03/2016 à 15:41

Merci pour la nature ! bande d'enfoirés.

Signaler Répondre

avatar
zut le 29/03/2016 à 15:02
verseau30 a écrit le 29/03/2016 à 09h43

Les suisses aussi s'en sont plaints, via la Tribune de Genève.

Peut-être aurait-il mieux fallu que l'avion s'écrase? et qu'il ne souille pas de kérosène les belles montagnes ?

Il reste la possibilité d'exiger de la compagnie Corsait qu'elle vienne nettoyer les montagnes.

Il faut reconnaître que c'est un sujet d'article très important.

Les suisses se plaignent de tout :
des français qui travaillent chez eux (qui font ce qu'ils ne veulent pas faire.) , de la centrale du bugey qui pollue LEUR lac, etc
Par contre, quand ils sont les uns derrière les autres dans les bouchons, avec leur grosses voitures bien polluantes pour rentrer chez eux ( En FRANCE car en Suisse, c'est trop cher! :o),
là on ne les entend pas !

Signaler Répondre

avatar
Lug le 29/03/2016 à 14:39

Certes il ne tombe pas en pluie mais il est dans l'air que nous respirons et 70 tonnes ce n'est pas rien !

Signaler Répondre

avatar
Jissey le 29/03/2016 à 14:37

Les Suisses ont été les premiers à râler ce matin de bonne heure ! Les Français ne l'ont su que plus tard, comme d'hab' ?
Cf le nuage de Tchernobyl....

Signaler Répondre

avatar
DUCON le 29/03/2016 à 14:14

Vous êtes tous une bande de naze. Kérosène ou pas
On nous bassine tous les jours avec la pollution et c'est toujours au " petit français que nous sommes" de faire des efforts alors que toutes ces grosses compagnies qui engrangent des milliards ne sont même pas capables de faire voler des avions en état de marche. Nous c'est contrôle technique en permanence avec contravention si pas fait ou réparations obligatoires. Pourquoi n'est ce pas valable pour tout le monde. certes valait mieux çà qu'un crash. Mais force est de constater que ce sont toujours les mêmes CONS qui payent (dans tous les sens du terme) a bon entendeur

Signaler Répondre

avatar
greg81077 le 29/03/2016 à 14:09
erickt a écrit le 29/03/2016 à 12h18

Le problème vient surtout du fait que Corsair utilise depuis de très nombreuses années des avions qui sont vieux. Il n'y a pas une semaine sans qu'un avion de cette compagnie soit victime d'un problème technique.

Exactement, les avions de Corsair ont souvent eu ce genre de désagrément , autrefois ces avions appartenaient à la compagnie United airlines, et livrés en 1992 .

Ils ont d'ailleurs été stocké environ 3 ans dans le désert, avant d’être remis a neuf par Corsair.

Source : http://www.airfleets.fr/flottecie/Corsair-active-b747.htm

Signaler Répondre

avatar
damdepic le 29/03/2016 à 14:09

on nous chie dessus

Signaler Répondre

avatar
Nico777 le 29/03/2016 à 14:08

avatar
PRALO le 29/03/2016 à 13:58

On se moque de nous....

Signaler Répondre

avatar
etam69 le 29/03/2016 à 13:34

Je propose le prochain article angoissant, informatif : "ce matin, mon voisin a traversé la rue pour aller chercher le pain, tout s'est bien passé, la boulangerie était ouverte, j'ai vu le voisin rentrer chez lui ensuite"... Tant qu'on en est à signaler les actions normales et sans conséquence pour les avions...

Signaler Répondre

avatar
Yanké le 29/03/2016 à 13:02

Quand c'est un avion Boeing on dit directement et quand c'est une autre marque, on dit "un avion" sans faire aucune precision.

Signaler Répondre

avatar
Toto73 le 29/03/2016 à 13:01

60 à 70 ans de chauffage d'un foyer moyen

Signaler Répondre

avatar
erickt le 29/03/2016 à 12:18

Le problème vient surtout du fait que Corsair utilise depuis de très nombreuses années des avions qui sont vieux. Il n'y a pas une semaine sans qu'un avion de cette compagnie soit victime d'un problème technique.

Signaler Répondre

avatar
Abcd le 29/03/2016 à 10:58

Le kérosène est très volatile. Lorsqu'il est largué à haute altitude, il se transforme en gaz avant d'atteindre le sol. L'effet de dilution est très important et il n'y a pas de risque de pollution au sol. En revanche, ce kérosène gazeux ou en fines gouttelettes génère inévitablement une pollution atmosphérique, dans la troposphère, dont les effets viennent s'additionner aux diverses pollutions produites par les activités humaines, mais dans des proportions infimes. Ne nous trompons pas de victime, le largage de kérosène est certes anxiogène pour les habitants des régions concernées, mais il pollue infiniment moins que le trafic aérien (d'autant que cette procédure de sécurité est très rare).

Signaler Répondre

avatar
verseau30 le 29/03/2016 à 09:43

Les suisses aussi s'en sont plaints, via la Tribune de Genève.

Peut-être aurait-il mieux fallu que l'avion s'écrase? et qu'il ne souille pas de kérosène les belles montagnes ?

Il reste la possibilité d'exiger de la compagnie Corsait qu'elle vienne nettoyer les montagnes.

Il faut reconnaître que c'est un sujet d'article très important.

Signaler Répondre

avatar
no problem le 29/03/2016 à 08:25

s'il n'y a pas de problème, comme vous l'expliquez, pourquoi en parler ??

Signaler Répondre

avatar
Bibit le 28/03/2016 à 20:13

La région Rhône-Alpes n'existe plus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.