Lyon : prison ferme pour les trafiquants d’héroïne

Lyon : prison ferme pour les trafiquants d’héroïne
Tribunal Correctionnel de Lyon - DR

 

 La 16e chambre du tribunal correctionnel de Lyon s’occupait, ce mardi, d’un trafic d’héroïne qui avait pris place dans le 7 arrondissement, entre 2014 et 2015.

Deux dealers albanais avaient créé un réseau de trafic d’héroïne. Ils utilisaient deux héroïnomanes lyonnais pour pouvoir garder la drogue dans l’un de leurs appartements. Après avoir été interpellés par la police, les deux Français ont écopé d’un an ferme. Ils ont pu partir libre sous contrôle judiciaire. Cependant, pour les deux Albanais, l’un devra purger une peine de 3 ans de prison et 10 ans d’interdiction du territoire national. Pour le second ce sera 18 mois de prison. Après l’audience les deux dealers sont retournés en cellule.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
oui! le 06/04/2016 à 14:12
Petite Cloche. a écrit le 06/04/2016 à 13h50

interconnexions entre le fascisme français & albanais : c'est la fascosphère européenne !

No Pasaran !

c'est en effet un funeste danger qui nous guette : on se rappelle par exemple des amitiés de Marine Le Pen avec les néo nazis autrichiens.. triste époque chère cloche

Signaler Répondre

avatar
Petite Cloche. le 06/04/2016 à 13:50

interconnexions entre le fascisme français & albanais : c'est la fascosphère européenne !

No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
Diantre. le 06/04/2016 à 12:53

Dépénalisation des drogues douces, c'est la seule décision pour stopper l'économie souterraine et tous les meurtres adjacents.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.