Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb - LyonMag

Pour 2017, Collomb prône une candidature de Macron si les sondages restent les mêmes

Gérard Collomb - LyonMag

Gérard Collomb était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin sur RMC et BFM-TV.

L'occasion pour le sénateur-maire de Lyon de déclarer à nouveau sa flamme à Emmanuel Macron, au point d’appeler de ses vœux une candidature de ce dernier pour les élections présidentielles de 2017.

Gérard Collomb a d’abord critiqué la position du gouvernement et de François Hollande. "Ca ne sert à rien d'avoir de grands discours si dans les faits concrets, on ne change pas la vie des gens. (…) Il y a des points extrêmement positifs. Et si la politique menée depuis deux ans, l'avait été depuis le début du mandat, on aurait de meilleurs résultats".

 

Et donc de prôner une candidature du ministre de l’Economie si rien ne bouge. "Les choses vont se faire naturellement. Si au mois de décembre, les sondages sont les mêmes, évidemment qu'il sera candidat. Dans ce cas-là, je souhaiterai qu'il soit candidat. Il est capable de réunir la France".

Gérard Collomb est même prêt à "lui donner un coup de main" dans l’optique de former ensuite un gouvernement élargi. Des noms ont même été donnés par l’édile lyonnais : Jean-Pierre Raffarin, Benoît Apparu…

 

"J'ai été absent quelques fois au Sénat, très peu d'ailleurs"

Durant l'entretien, le cas du Sénat a également été évoqué par Jean-Jacques Bourdin. Le maire de Lyon a reconnu avoir été sanctionné financièrement pour cause d'absentéisme. "Mais parce qu'on a mis des règles qui ne sont pas forcément les bonnes. J'ai été absent quelques fois, très peu d'ailleurs", a évoqué le concerné, rappelant avoir déposé 100 amendements et pris 100 fois la parole. "La réforme territoriale, c'est largement moi qui l'ai bâtie".

 

Avant d'appeler de ses voeux l'instauration d'un nombre strict de sénateurs par départements, des postes réservés aux présidents des collectivités locales.

Et de refuser de céder un mandat, promettant qu'il "n'y aura jamais de fin du cumul des mandats".

 



Tags : collomb | Macron |

Commentaires 9

Déposé le 18/05/2016 à 23h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par les rats quittent Citer

il ne soutient plus hollande

Déposé le 18/05/2016 à 14h42  
Par petitparis Citer

Sacré GG. Il si sa mémoire est bonne soutenu Ségolène Royal, DSK, Hollande et maintenant Macron et demain....JUPPE
Hi hi hi

Déposé le 18/05/2016 à 13h02   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par nul Citer

c est certain que c est mieux que hollande car ce faible incompetent ce serait une catastrophe pour tous

Déposé le 18/05/2016 à 12h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par DOUD69510 Citer

Il faudrait que ces deux usurpateurs arretent de se pretendre socialistes !

Déposé le 18/05/2016 à 11h40  
Par Marat des bois Citer

Collomb, Macron, les rois du pognons!!

Déposé le 18/05/2016 à 10h33  
Par sur le dos des autres ce brave krazouki Citer

Maisdque vaut donc l'avis d'un mec qui n'a jamais jamais travaillé dans le vrai travail du privé où les dépenses ne s'engagent que quand on en a les moyens ! Là, ils dépensent et les autres paient !

et lui, et "ses" familles n'ont toujours que vécu de toute leur vie durant à la charge de leurs concitoyens

sans aucun risque pris et cumul de rémunérations et de retraites assurées, ces gens vivent sur la rente des autres

Déposé le 18/05/2016 à 10h28  
Par il n'y a pas plus fourbe que de socialiste défroqué lyonnais Citer

Macron devrait choisir ses amis, plutôt que de se laisser choisir par des gens fourbes comme celui là

Déposé le 18/05/2016 à 10h21  
Par nestor Citer

Notre grand flamboyant n'est malheureusement pas entouré de lumières.
la gestion d'une métropole voire d'une région européenne a besoin d'un "argentier" avec un esprit de batisseur.
Mettre en avant Emmanuel Macron dans l'élection présidentielle, dans le contexte actuel, c'est envoyer l'agneau au sacrifice.
Qu'il se mette au service des auvergnats et des rhone alpins sera plus constructif au jumelage et à l'allumage des feux
le PS est mort, le PC aux abonnés absents, les radicaux verts (avec des oignons, à la lyonnaise!), les altermondialistes contre mais émargent quand meme et les droites républicaine et nationale animées par les valeurs sonnantes.
Emmanuel Macron a un défi à relever, rester humble, au service de TOUS et de ne pas s'entourer de trop d'amis, toujours prets à vous piquer dans le dos.
Notre flamboyant en sait quelque chose avec le temps il est tout vouté! (Non c'est faux il est en pleine forme)

Déposé le 18/05/2016 à 09h37  
Par Jeansais Citer

Papy "gégé" rêve toujours d'un maroquin...!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.