Emeline Baume : "Avec Bea Johnson à Lyon, éveiller les consciences sur le zéro déchet"

Emeline Baume : "Avec Bea Johnson à Lyon, éveiller les consciences sur le zéro déchet"
Emeline Baume - LyonMag

Emeline Baume est l’invitée de Ca Jazz à Lyon ce vendredi. La conseillère déléguée à la prévention des déchets à la Métropole de Lyon est revenue sur la venue à Lyon de Bea Johnson.

Ce samedi, la Maison des Associations dans le 4e arrondissement de Lyon accueillera Bea Johnson. Une Française qui vit aux Etats-Unis et qui est devenue célèbre pour sa méthode zéro déchet.

"Le but de cette rencontre, c’est surtout d’éveiller le public, leurs consciences, sur le fait qu’il est possible, sans vivre au temps de la bougie, de consommer autrement et de produire moins de déchets", indique Emeline Baume, à l’origine de la venue de Bea Johnson.

"Elle ne prône pas une idéologie mais un témoignage fort, intense, chaleureux qu’elle partage volontiers".

La Métropole a récemment obtenu le label Territoire zéro gaspi, zéro déchet. "L’idée n’est pas d’imposer une taxe pour aller vers le zéro déchet. On incite dans la bienveillance, pour créer de l’emploi par exemple".

Des donneries ont également vu le jour dans la moitié des déchetteries de l’agglomération lyonnaise. "Il y a un réflexe donnerie chez les usagers", se félicite l’élue métropolitaine, qui annonce l’ouverte de 4 autres donneries en 2017.

La cohabitation des élus écologistes avec l’exécutif se passe (étonnamment) bien à la Métropole. "Il y a un accord politique écrit entre Gérard Collomb et EELV. Les mains libres, ca vient de là. On est là pour agir, mais aussi pour dire stop ou proposer des solutions".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
guillotiere le 04/06/2016 à 18:23
Nostromo a écrit le 04/06/2016 à 18h17

Ben on est tous un peu d'accord en fait
Des déchets, il y en a toujours, et il convient donc de les réduire au maximum
Et la partie incompressible, on la recycle
Voilà
Y a plus qu'à inciter tout le monde, c'est pas gagné

Voilà vous avez bien résumé!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 04/06/2016 à 18:17
Post monétaire a écrit le 04/06/2016 à 10h07

Sauf que "recyclage" veut dire "déchet". Et le recyclage dépense beaucoup d'énergie, de pétrole.
Le mieux est donc, comme le dit l'américano-française, de ne PAS produire de déchets.
La mise en composte par exemple, ce n'est pas un "recyclage".
Mais faites-vous la différence ?
.
Economiquement parlant (monétairement parlant), le recyclage est bénéfique pour l'économie. Ne pas produire de déchet l'est beaucoup moins car ça fait moins tourner l'économie.

Ben on est tous un peu d'accord en fait
Des déchets, il y en a toujours, et il convient donc de les réduire au maximum
Et la partie incompressible, on la recycle
Voilà
Y a plus qu'à inciter tout le monde, c'est pas gagné

Signaler Répondre

avatar
en effet mais le 04/06/2016 à 10:56
guillotiere a écrit le 03/06/2016 à 19h27

Il est écrit "Le but de cette rencontre, c’est surtout d’éveiller le public, leurs consciences, sur le fait qu’il est possible, sans vivre au temps de la bougie, de consommer autrement et de produire moins de déchets", donc quand ils parlent de zero déchets, ils savent bien qu'il y a forcement des déchets, mais le but est de les diminuer au maximum.
Effectivement le recyclage est très important, et on devrait encore plus développer ceci, tout comme l'économie circulaire.

Par contre le recyclage doit se penser en amont de la création, y penser avant même de produire des choses, il faut que ça fasse partie du cahier des charges, que ça soit en terme d'emballages, alimentations, produits, etc...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/06/2016 à 10:07
guillotiere a écrit le 03/06/2016 à 19h27

Il est écrit "Le but de cette rencontre, c’est surtout d’éveiller le public, leurs consciences, sur le fait qu’il est possible, sans vivre au temps de la bougie, de consommer autrement et de produire moins de déchets", donc quand ils parlent de zero déchets, ils savent bien qu'il y a forcement des déchets, mais le but est de les diminuer au maximum.
Effectivement le recyclage est très important, et on devrait encore plus développer ceci, tout comme l'économie circulaire.

Sauf que "recyclage" veut dire "déchet". Et le recyclage dépense beaucoup d'énergie, de pétrole.
Le mieux est donc, comme le dit l'américano-française, de ne PAS produire de déchets.
La mise en composte par exemple, ce n'est pas un "recyclage".
Mais faites-vous la différence ?
.
Economiquement parlant (monétairement parlant), le recyclage est bénéfique pour l'économie. Ne pas produire de déchet l'est beaucoup moins car ça fait moins tourner l'économie.

Signaler Répondre

avatar
guillotiere le 03/06/2016 à 19:27
Nostromo a écrit le 03/06/2016 à 17h54

Zéro déchet... je vois pas
Même en cycle ultra court (complètement illusoire à l'échelle d'une agglo comme Lyon), il y a des déchets à minima liés aux invendus ou aux abîmés...
Le simple fait de prendre le bus génère des déchets : pneus, batteries, pièces diverses et bien entendu CO² NOx et compagnie
A moins de ne plus rien faire du tout et de sécher sur pieds, quelle est la solution ?
Est ce qu'il ne vaut pas mieux parler de recyclage ou d'économie circulaire ?

Il est écrit "Le but de cette rencontre, c’est surtout d’éveiller le public, leurs consciences, sur le fait qu’il est possible, sans vivre au temps de la bougie, de consommer autrement et de produire moins de déchets", donc quand ils parlent de zero déchets, ils savent bien qu'il y a forcement des déchets, mais le but est de les diminuer au maximum.
Effectivement le recyclage est très important, et on devrait encore plus développer ceci, tout comme l'économie circulaire.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/06/2016 à 17:54

Zéro déchet... je vois pas
Même en cycle ultra court (complètement illusoire à l'échelle d'une agglo comme Lyon), il y a des déchets à minima liés aux invendus ou aux abîmés...
Le simple fait de prendre le bus génère des déchets : pneus, batteries, pièces diverses et bien entendu CO² NOx et compagnie
A moins de ne plus rien faire du tout et de sécher sur pieds, quelle est la solution ?
Est ce qu'il ne vaut pas mieux parler de recyclage ou d'économie circulaire ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/06/2016 à 11:33

Monsieur Alexis André,
dire "ça nécessite une organisation militaire"... heu... être conscient de ses actes (d'achat, de gestion de la maison) et être intelligent, c'est à l'opposé de ce que disait sur les militaires Monsieur Einstein : "Je méprise profondément ceux qui aiment marcher au rythme d'une fanfare militaire : ce ne peut être que par erreur qu'ils ont reçu un cerveau ; une moelle épinière leur suffirait amplement. "
.
Madame Emeline Baume :
parler de dictature, c'est vraiment servir la soupe à ceux qui ne veulent rien faire...
.
".... nous on signe pour agir....."
.
résultat :
- les constructions nouvelles obligatoirement passives, inexistant.
- la protection des surfaces agricoles,
inexistant, même bétonisation :
http://www.lyonvideos.fr/spip.php?article466
- recul de la voiture à Lyon ? absolument pas.
transports en commun couteux, soutien pour construire plus de routes encore et encore là où il y a des champs.
.
Superbe évitement du sujet 2ème Grand Stade à Lyon, les spécialistes de la langue de bois apprécieront. :o)
(bravo à Alexis André d'avoir posé cette question)
.
Et pour le sujet central de "zéro déchets", vous n'avez pas parlé de l'exemple de San Francisco...
Pourquoi ?
.
Autre déviation : votre organisation de "donnerie" fait passer les biens "des riches" "aux pauvres", très bien... mais le but des donneries ce ne doit pas être "la charité" mais bien une changement culturel qui s'adresse à tout le monde, y compris ceux qui ont, afin de moins sur-consommer.
Mais bon, sur-consommer ne va pas dans le sens du green-washing que vous prônez vous et G. Collomb...
(rappel : les terrains de sport où il y avait du gazon ont été remplacés par des terrains en gazon plastique ! Et ceci avec votre accord ! c'est "l'écologie pragmatique" dixit G. Collomb).

Signaler Répondre

avatar
LUZ le 03/06/2016 à 08:34

Zéro déchets ,certes mais aussi zéro violences policières ....On entend pas beaucoup cette dame à ce sujet. Et pourtant à Lyon, la police a dérapé plus d'une fois...

Signaler Répondre

avatar
pipot le 03/06/2016 à 08:22

on eveille les consciences et on sensibilise les jeunes a l ecole mais je constate qu il y a de plus en plus de papiers et dechets par terre dans les rue et devant les ecoles donc pipot

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.