Attentat dans un élevage d'animaux de laboratoire

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de samedi à dimanche, dans un élevage d’animaux pour laboratoires situé sur les hauteurs de Saint-Germain sur l’Arbresle, dans le Beaujolais.

L’incendie qui aurait été revendiqué par des activistes animaliers, le Front de libération des animaux, a touché le laboratoire Charles River, un des 60 sites du groupe dont le siège est aux Etats-Unis. Ce laboratoire produit des modèles animaux, essentiellement rats et souris, utilisés en recherche biomédicale pour le développement de thérapies humaines et animales. Il n’y a pas eu de blessés et aucun animal n’a été touché.

Créée en Grande-Bretagne, le Front de libération des animaux commence à se développer en France, notamment en s'attaquant aux entreprises qui réalisent des essais sur les animaux. Cette association s’était déjà signalée dans le Rhône en janvier 2007, en incendiant un fabriquant de cages et d’aquariums à Limonest.

Tags :

attentat

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.