Pour n'avoir jamais vu Dresde, le directeur de l'Opéra de Lyon pourrait toucher le jackpot

Pour n'avoir jamais vu Dresde, le directeur de l'Opéra de Lyon pourrait toucher le jackpot
Serge Dorny - LyonMag

Le tribunal de Dresde en Allemagne a confirmé en appel la décision de la Cour régionale dans l'affaire Serge Dorny.

Cette dernière reconnaissait le caractère abusif du licenciement de l'actuel directeur de l'Opéra de Lyon, qui devait rejoindre celui de Dresde en 2014.

"C'est en ouvrant les journaux que j'ai appris mon licenciement. Il y avait certes un différend qui courait depuis des mois entre la ministre de la culture de l'état de Saxe, Sabine von Schorlemer, et moi. Il portait sur les compétences exactes et l'autorité que me conférait le poste d'intendant que j'allais occuper. On m'avait assuré, après six mois de négociations, qu'il s'agissait d'un contrat de type habituel dans une maison d'opéra", avait expliqué le Belge dans le Monde à l'époque.

Serge Dorny était finalement resté à Lyon.

Grâce à cette décision en appel, Serge Dorny pourrait obtenir jusqu'à 1,5 million d'euros de dommages et intérêts de la part du Land de Saxe, soit la somme prévue pour les cinq années de son contrat jamais honoré.

Le Land a réagi dans un communiqué, indiquant ne pas vouloir payer, ni réintégrer Serge Dorny comme prévu il y a deux ans.

Tags :

serge dorny

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.