Serge Dorny : "Important de montrer l’envers du décor de l’Opéra de Lyon"

Serge Dorny : "Important de montrer l’envers du décor de l’Opéra de Lyon"
Serge Dorny - LyonMag

Serge Dorny, le directeur de l’Opéra de Lyon, était l’invité ce vendredi de Gérard Angel dans les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz Radio en partenariat avec le restaurant l’Institution.

L’Opéra de Lyon ouvre ce samedi ses portes au public à l’occasion de l’évènement "Dans les coulisses d’un opéra". Concerts-découverte, ateliers et animations sont au programme à partir de 14h.  "Je souhaite que l’opéra touche le public le plus large possible ; donc c’est important de montrer l’envers du décor, de montrer les métiers qui animent au quotidien cet opéra que ce soit les artistes ou les techniciens", explique Serge Dorny.

Le directeur a également rappelé que l’établissement culturel proposait "tout au long de la saison des évènements d’ouverture. Je pense notamment aux coulisses du Ballet que nous faisons également au mois de septembre où nous permettons cette rencontre avec les danseurs du ballet".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h15 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
personne le 07/05/2017 à 12:34

Le Châtelet n'en a pas voulu. Les loges Lyonnaises l'ont repris. Mes très chers frères. Chers !!

Signaler Répondre

avatar
philenice le 05/05/2017 à 10:28
Opéra sale, personnel incompétent a écrit le 05/05/2017 à 09h43

Montrer qu'un opéra peut à la fois avoir 40 millions de déficit, une programmation discutable, des employés sous-payés, un personnel d'accueil et un personnel culturel incompétents, le tout dans une salle perpétuellement jonchée de saletés, il fallait en avoir le courage !
Merci, on a hâte.

j'ai les chiffres:
Emplois: 37 millions

Ressources : subventions Ville 18 millions
Etat 6 millions
département 3 millions
région 3 millions
divers 1,3 millions
Soit total subventions 31,3 millions
billetterie? 5,7 millions ?
donc pas 40 mais 30 tout de même, mais pour une qualité reconnue et vantée dans toute l'Europe.

Signaler Répondre

avatar
philenice le 05/05/2017 à 10:17
Opéra sale, personnel incompétent a écrit le 05/05/2017 à 09h43

Montrer qu'un opéra peut à la fois avoir 40 millions de déficit, une programmation discutable, des employés sous-payés, un personnel d'accueil et un personnel culturel incompétents, le tout dans une salle perpétuellement jonchée de saletés, il fallait en avoir le courage !
Merci, on a hâte.

40 milliions de déficit ?
pouvez vous citer vos sources ou être plus explicite SVP?

Signaler Répondre

avatar
Opéra sale, personnel incompétent le 05/05/2017 à 09:43

Montrer qu'un opéra peut à la fois avoir 40 millions de déficit, une programmation discutable, des employés sous-payés, un personnel d'accueil et un personnel culturel incompétents, le tout dans une salle perpétuellement jonchée de saletés, il fallait en avoir le courage !
Merci, on a hâte.

Signaler Répondre

avatar
Cégété le 05/05/2017 à 08:54

“Important de montrer l’envers du décor de l’Opéra de Lyon”
Des métiers payés au smic et un directeur payé, par l'argent public, plusieurs dizaines de milliers d'euros mensuels, effectivement, il est important de montrer l'envers du décor.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.