Mourad Benchellali et Nizar Sassi condamnés à un an de prison ferme

Cinq anciens détenus français du camp américain de Guantanamo, dont Mourad Benchellali, le fils de l’ancien imam de Vénissieux Chellali Benchellali, et son ami Nizar Sassi, ont été condamnés à Paris à un an de prison ferme pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Mais ils ont été laissés libres, car les peines couvrent les périodes de détention provisoire d'un à deux ans déjà purgées en France après le retour de Guantanamo en 2004 ou 2005.
Recrutés par des intégristes, passés ensuite par Londres et le Pakistan, ils ont participé en Afghanistan à des stages d'entraînement militaire d'Al Qaïda, mais assurent n'avoir participé à aucune action armée jusqu'à leur arrestation par les troupes américaines au Pakistan ou en Afghanistan fin 2001-début 2002.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.