Lycéenne poignardée : son agresseur présumé finalement interné au Vinatier

Lycéenne poignardée : son agresseur présumé finalement interné au Vinatier
Photo d'illustration - LyonMag

Il devait être présenté au parquet de Lyon ce mercredi.

Le lycéen de 15 ans, qui a poignardé son ex-petite amie lundi au lycée Louis-Armand de Gleizé, a finalement été hospitalisé en psychiatrie au Vinatier dans la soirée de mardi.

Il avait pourtant été déjà examiné par une psychiatre qui avait confirmé que son état lui permettait de rester en garde à vue.

Cet élève de première allait être poursuivi pour tentative d’assassinat. Ce dernier a reconnu, devant les enquêteurs, avoir prémédité son geste. "Il a indiqué que l'idée de tuer sa camarade de classe, dont il se sentait très proche, avait germé pendant l'été", selon le parquet. Les deux jeunes étaient dans la même classe depuis la seconde et étaient devenus amis. En revanche, les motivations de cette violente agression restent "très difficiles à établir".  

Le jour du drame, l’adolescent avait sur lui un couteau avec une lame de 15 cm, utilisé pour poignarder la victime, ainsi qu’un Opinel et un mousqueton dissimulant deux petites lames.

Quant à la victime, une jeune fille de 15 ans, ses jours sont toujours en danger selon le parquet. Elle a été prise en charge à l’hôpital Edouard Herriot à Lyon.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 14/09/2016 à 17:26
A BIENTOT a écrit le 14/09/2016 à 15h26

C'est facile de le mettre au vinatier et le faire passer pour un être dérangé... mais quand pense la famille de la jeune fille, il serait mieux en garde à vue.
Mais qui est cet individu???

Petite explication de texte:
Il est mineur donc ni son nom ni son prénom ne peuvent être mentionnés dans la presse;
D'autre part la durée de la " garde à vue"est strictement encadrée par la loi et à l'issue d'une garde à vue le procureur doit prendre une décision: ouverture d'une information judiciaire devant un juge d'instruction, comme c'est certainement le cas ici (ou renvoi direct devant un tribunal pour des faits moins graves...)

Par ailleurs s'il est placé au Vinatier c'est très certainement à l'UHSA (unité hospitalière de soins aménagés) , c'est à dire qu'il est hospitalisé sous mandat de dépôt...il est donc juridiquement en détention provisoire

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 14/09/2016 à 16:48
A BIENTOT a écrit le 14/09/2016 à 15h26

C'est facile de le mettre au vinatier et le faire passer pour un être dérangé... mais quand pense la famille de la jeune fille, il serait mieux en garde à vue.
Mais qui est cet individu???

Dès l'instant où on ne donne pas son prénom, ça éclaire la situation, non ?
Dans le Progrès on donne le prénom des témoins !

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 14/09/2016 à 15:26

C'est facile de le mettre au vinatier et le faire passer pour un être dérangé... mais quand pense la famille de la jeune fille, il serait mieux en garde à vue.
Mais qui est cet individu???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.