Dans un centre de formation linguistique pour réfugiés : "savoir parler français est la clé pour l’intégration"

Dans un centre de formation linguistique pour réfugiés : "savoir parler français est la clé pour l’intégration"
Dans un centre de formation linguistique - LyonMag

Dans le cadre de la semaine de l’intégration, une visite d’un centre de formation linguistique pour les réfugiés était organisée ce mardi matin dans le 3e arrondissement de Lyon.

Dans les classes, les groupes présents comportent une quinzaine d’élèves, irakiens, syriens, libanais ou encore thaïlandais. Le contrat d’intégration républicaine dure un an. Lors de cette période, trois formations sont à respecter en vue d'une meilleure intégration en France. Le principal objectif de cette formation est d’apprendre la langue française. Selon l’une des professeurs, "savoir parler français est la clé pour l’intégration".  Des cours de valeurs et institutions de la République française et de vie et accès à l’emploi en France sont également au programme.

Lors du cours que la presse a pu suivre, tous les stagiaires semblaient concernés. Les discussions étaient vivantes, les élèves intéressés. Ce n'était pas un cours magistral, loin de là. Pour chaque problématique, un petit débat s'est opéré, par exemple sur le droit d’expression ou les devoirs dans un mariage.

Lahcen est arrivé du Maroc il y a 14 mois. A 33 ans, il n’est "jamais allé à l’école au Maroc". Habillé comme tout bon salarié, il affirme avoir "une chance avec le contrat d’intégration républicaine pour faire une formation afin de parler français et écrire". Pour lui, "demander une adresse, vouvoyer ou encore répondre au téléphone, c’est très important… surtout pour trouver un travail".


Depuis le 1er juillet, sur la région, environ 1200 étrangers ont signé un contrat d’intégration républicaine dans la région.  Au total, il y a 8 organismes de formation dans la Drôme, l’Ain, l’Ardèche, la Loire et le Rhône. Cela correspond donc à 46 sites. 

Pour rappel, la loi du 7 mars 2016 a réformé le dispositif d’accueil et d’intégration des étrangers accédant pour la première fois au séjour en France et désireux de s’y installer durablement. Le respect du contrat d’intégration républicaine, associé aux autres conditions requises en matière de titre de séjour, permet au final la délivrance d’une carte de séjour pluriannuelle de 2 à 4 ans après un an de séjour régulier.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
A méditer le 11/10/2016 à 20:48

Emmanuelle, Jérôme et leur deux enfants de 8 et 4 ans, vivent depuis 2014 dans la rue.

Tous deux travaillent avec des contrats précaires.
Les deux enfants sont scolarisés.

Cette précarité les contraints a vivre aujourd'hui dans une camionnette !!!

Où sont les socialistes avec leur prétendue valeurs humaines ?
Ah oui c'est vrai, les socialistes n'aiment que les migrants !

La preuve par les faits :

http://www.ouest-france.fr/normandie/trouville-sur-mer-14360/trouville-ils-vivent-dans-un-camion-avec-leurs-enfants-4545140

Signaler Répondre

avatar
La maitrise du français devrait être obligatoire! le 11/10/2016 à 17:52

Obligatoire pour tous les étrangers, mais surtout pour les français de papiers de nos banlieues... et les pauvres gosses au main de l'enseignement publique!

Signaler Répondre

avatar
Ce qui est bon pour les "réfugiés" ne l'est pas pour les français! le 11/10/2016 à 17:50

Pourquoi ce qui vaut pour les primo-arrivants clandestins ("migrants" ou "réfugiés") ne vaut pas pour tous les enfants enrolés de force dans les établissement gérés par le Ministère de l'Endoctrinent Nationale où l'urgence pour NVB est d'y apprendre l'arabe et le plus tôt possible... tandis que la langue française parlée et écrite est saccagée systématiquement?

Signaler Répondre

avatar
Myriam.! le 11/10/2016 à 17:48

Je ne vois pas pourquoi leur apprendre le Français, car bientôt la langue officielle sera l'Arabe !!

C'est déjà la cas dans bien des villes.

Signaler Répondre

avatar
Tous réfugiés! le 11/10/2016 à 17:46

Ainsi tous les étrangers légaux ou clandestins sont désormais désigné comme "réfugiés"!!!

Vivement 2017!

Signaler Répondre

avatar
Bilingue le 11/10/2016 à 17:28

Une bonne initiative.Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas ( ou font semblant....)

Signaler Répondre

avatar
freemind69100 le 11/10/2016 à 15:47

oui vaut mieux , parce que quand ils sauront parler français EUX, madame ou monsieur, seront bilingue.
gros bisoux

Signaler Répondre

avatar
Céki ?. le 11/10/2016 à 14:03

Mais c'est qui, qui doit s'intégrer ?

Avec le halal, les burkinis, la suppression des crèches etc.etc. je n'y comprends rien !!!!

Dois je apprendre l'Arabe pour comprendre les nouveaux habitants, en attendant qu'ils comprennent le Français ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.