Lyon : une vingtaine de mineurs isolés campent au square Ferrié à la Croix-Rousse

Lyon : une vingtaine de mineurs isolés campent au square Ferrié à la Croix-Rousse

Les riverains de la rue Jacques-Louis Hénon du 4e arrondissement de Lyon ont surement remarqué des tentes fleurir dans le jardin municipal Gustave Ferrié depuis vendredi soir.

C'est le résultat d'une gestion très complexe de l'arrivée des mineurs isolés dans la capitale des Gaules. Les vingt jeunes viennent de Guinée, de Gambie, de Côte-d'Ivoire ou encore d'Afghanistan et ils ont un point commun : tous sont passés par le centre d'accueil et d'hébergement temporaire de la Métropole de Lyon. C'est ici que vont les réfugiés lorsqu'ils arrivent à Lyon. Là-bas, leur dossier est examiné et jugé au cas par cas selon des critères plutôt "opaques", selon un bénévole de l'association "AMIE". Ils restent ainsi quelque temps sur place puis doivent libérer leur lit dès lors qu'une solution est trouvée (ou pas).  

Cette vingtaine d'adolescents s'est donc retrouvée à la rue du jour au lendemain, faute de place dans des foyers longue durée ou dans des hôtels. Ils ont été pris en charge par plusieurs associations qui organisent des récoltes de nourriture, d'eau et de matériel de camping. Nombreux sont les habitants de la Croix-Rousse qui s'arrêtent devant le square pour y apporter des fournitures essentielles.

Avec des dessins enfantins accrochés à la clôture, les occupants réclament en urgence un hébergement à la Métropole de Lyon. "Ils sont dans un flou juridique complet", nous a indiqué un responsable associatif. Car en effet, les mineurs isolés ne peuvent pas avoir un statut de demandeur d'asile. Souvent, ils ont beaucoup de difficultés à retrouver leurs papiers pour constituer un état civil et ainsi être pris en charge par la protection de l'enfance.

Les discussions durent depuis début mai. Plusieurs élus de la Ville de Lyon se sont déjà rendus sur les lieux, à l'image de Rémi Zinck, maire EELV du 4e arrondissement.

L.M.

34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
m-claudine1 le 20/06/2021 à 09:57

Aujourd'hui, il y a bien une soixante de personnes dans ce square désormais interdit aux enfants qui ont l'habitude d'y jouer, aux personnes âgées qui viennent s'y mettre au frais pour sortir de la chaleur étouffanet de leur appart et discuter enfin un peu avec les voisines....
Il est scandaleux que la ville tarde à trouver une solution d'hébergement et à traiter le cas de ces personnes isolées ( je ne dis pas enfant ni mineur car ceux que j'ai pu apercevoir étaient de jeunes adultes ). sans côté le problème de salubrité et de sécurité des habitanst du lieu.
Une honte qui montre la dégradation de Lyon et de sa gestion.

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 01/06/2021 à 14:17

La nouvelle Métropole !
Accueillante avec les immigrés... sans solution pour ses administrés.., la ville de Lyon est devenue une déchèterie.., Gege revient !

Signaler Répondre

avatar
Un camping à la croix rousse!!!! le 01/06/2021 à 08:27

quand seront respectés les obligations de quitter le territoire! Ces mineurs de plus de 18 ans n’ont rien à faire sur notre territoire! Qui s’en occupent de faire respecter cela? Pas de sans papiers sur notre territoire! Déja assez de pb à régler comme cela!

Signaler Répondre

avatar
FORZA EELV le 01/06/2021 à 08:07

OUF ! Rémi Zinck, maire EELV du 4e arrondissement, s'en occupe ! Problème déjà résolu !
On peut maintenant passer sereinement à l'autre dossier brûlant ; la suppression des panneaux publicitaires qui ne doivent pas attirer le regard d'un enfant !

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 31/05/2021 à 23:39
Yo a écrit le 31/05/2021 à 13h23

Les membres des associations qui les soutiennent ne les hébergent pas chez eux ?

Cela serait une formidable manière d'afficher ses convictions !

Yo l'affreux ! Adopte déjà un chaton à la SPA copain !

Signaler Répondre

avatar
Marion de Vallet le 31/05/2021 à 22:14
Précisions a écrit le 31/05/2021 à 13h06

Immigrés clandestins par raison économique (ou allergique au boulot), pas de guerre ou autre.
Quand les bobos et les escrologistes vont commencer à se faire agresser ou cambrioler dans ce secteur par ces jeunes, ils changeront (peut-être...) d'avis.

Ça va les clichés racistes ?

Signaler Répondre

avatar
Farabo le 31/05/2021 à 22:10
mamipouzo a écrit le 31/05/2021 à 13h28

Je m'imagine mal aller dans leurs pays et réclamer le gîte et le couvert.

A part si ton pays se fait démolir pour du pétrole,et que ta famille soit ensevelie dans une fosse commune!!!

Signaler Répondre

avatar
Farabi le 31/05/2021 à 22:08

A qui la faute???je pense que personne n’aurait envie de quitter son pays...mais vivre dans des ruines,ça donne pas envie de rester chez soi!!

Signaler Répondre

avatar
Lievredemars le 31/05/2021 à 21:12

Combien de vrais mineurs ? On en voit régulièrement de faux, ayant largement dépassé l'âge...et pourquoi n'est-ce pas à leur pays, indépendant, de les prendre en charge ?

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 31/05/2021 à 21:05

Les mineurs sont a Saint Etienne .
Pas a Lyon
Lyon c est les canuts

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 31/05/2021 à 20:33

Et les parents ou sont-ils ? Laisser partir leurs enfants mineurs si loin du pays c'est une honte.....

Signaler Répondre

avatar
Harry le 31/05/2021 à 20:11
Mouhaha a écrit le 31/05/2021 à 17h18

Macron compare bien la seine st denis à la Californie, que dire de Lyon aujourd’hui :-)

C’est que tu n’as aucune connaissance de ce qu’est la californie alors.

Signaler Répondre

avatar
doggy le 31/05/2021 à 18:05

en meme temps : il y a une bonne nouvelle - tous les bobos ecolos gauchos de la X Rousse seront ravis du resultat de leur choix - la preuve: les associations subventionnees par la mairie et la metropole ( aux mains des EELV ) sont maintenant doublees par ces memes electeurs qui leur apportent force nourriture et couvert ( mais pas le gite hein.... faut pas pousser non plus) ..... MDR

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha le 31/05/2021 à 17:18
doggy a écrit le 31/05/2021 à 17h04

stop aux inquietudes ! ils sont tous diplomes avec une immense envie de remercier leur nouveau pays d’accueil - de grandes tetes pensantes et hyper formees - demandez à Doucet et à la gauche-pluriel : ce ne sera que du bonheur et ca va bien se passer ...(mdr)

Macron compare bien la seine st denis à la Californie, que dire de Lyon aujourd’hui :-)

Signaler Répondre

avatar
Esclavagisme 2.0 le 31/05/2021 à 17:15

Décryptage de l'esclavagisme 2.0 :

Des hommes, femmes et enfants veulent quitter leur pays, pour l’Europe et tout particulièrement la France.

Ces gens trouvent de l'argent pour payer des passeurs esclavagistes.

Une fois, mis dans des embarcations de fortune sur la méditerranée, des associations de mondialistes, financés par l'Europe et des milliardaires comme sorros, zukerberg, (etc) prennent le relais des passeurs.

Ces associations collabos de passeurs esclavagistes, transportent ces gens sur les côtes européennes et françaises.

Ensuite, d'autres associations mondialistes esclavagistes trouvent de l'aide auprès de partis politique, élus et gouvernements, comme la macronie, pour que ces gens soient accueillis, aidés et payés pour rester en Europe, et en France.

Toute cette chaine, soit disant de solidarité, n'est rien d'autre qu'une chaine d'esclavagisme 2.0 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Jean Miloud le 31/05/2021 à 17:09

C'est simple,
Le résultat d'intérêt....
Ces gens pensent trouver un eldorado ici....
Et au final ceux qui sont en France et triment non stop... Eux..... Se voient soivent avoir droit à.... Rien....
Reglons déjà nos problèmes, et la planche est déjà bien chargée

Signaler Répondre

avatar
doggy le 31/05/2021 à 17:04

stop aux inquietudes ! ils sont tous diplomes avec une immense envie de remercier leur nouveau pays d’accueil - de grandes tetes pensantes et hyper formees - demandez à Doucet et à la gauche-pluriel : ce ne sera que du bonheur et ca va bien se passer ...(mdr)

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 31/05/2021 à 16:24
allane a écrit le 31/05/2021 à 13h12

s'il n'y a pas la guerre chez eux,la misère est là.Qu'ils aient une vie meilleure!on aurait peut être fait pareil.

La misère est en France... Facile quand c'est pas ton argent !

Signaler Répondre

avatar
bob54 le 31/05/2021 à 15:49

Dire et repeter que ces actions sont le fait d'associations, pas des migrants eux même qui sont utilisés par ces associations.
cette action a été l'initiative de : « Cette action, revendiquée par le collectif de soutien aux migrants de la Croix-Rousse »

ils ont un compte twitter, je n'invente rien

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 31/05/2021 à 15:39

Que l on se montre humains pas de problème..
Mais alors bien que je sois pas énarque il faudrait pas exagéré..... La question qui me vient à l esprit ? Sont ils en état de travailler
Lorsqu ils obtiendront le titre de séjour

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 31/05/2021 à 15:28

Bataille du ventre ...

Signaler Répondre

avatar
alain pecheur le 31/05/2021 à 15:13
Ducherois a écrit le 31/05/2021 à 14h32

Et bien sûr n’apporter que de la nourriture vegane....et vite leur apprendre à faire du vélo....

sans oublier la protection des antifas dans ce havre de paix que devient la croix rousse

courrez y vite et agrandissez votre camp, vous êtes les bienvenus

Signaler Répondre

avatar
Ben voyons le 31/05/2021 à 15:11

Le thème des mineurs isolés sert d'alibi à tout. Ces associations avaient hurlé qu'il y avait plein de mineurs isolés pour justifier le squat Maurice-Sceve qui a duré 2 ans, alors que dans la réalité il n'y en avait pas ou très peu. Elles n’hésitent pas à mentir, les pouvoirs publics doivent arrêter de se faire berner, sinon c'est de la complicité

Signaler Répondre

avatar
Pierre Antoine de la jonquille le 31/05/2021 à 15:00

Le GUD est à la rue ? Ils en sont a vivre sous les tentes bleue blanc rouge , c’est honteux . Mdr.

Signaler Répondre

avatar
Ducherois le 31/05/2021 à 14:32
Yo a écrit le 31/05/2021 à 13h23

Les membres des associations qui les soutiennent ne les hébergent pas chez eux ?

Cela serait une formidable manière d'afficher ses convictions !

Et bien sûr n’apporter que de la nourriture vegane....et vite leur apprendre à faire du vélo....

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 31/05/2021 à 13:49

Ces jeunes pensent trouver le Nirvana à, Lyon , il faut les en dissuader, et les renvoyer dans leurs familles d'origines . Ils ont bien des parents non ? Alors quesqu ils attendent là haut , de leur hôtel particulier..

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha le 31/05/2021 à 13:46

Combien de mineurs réellement ? Un pays ne se gouverne pas et ne se laisse pas diriger par des associations, si nous n’avions pas autant de chômage, de violences, d’islamisme, de feminicides why not, mais là il faut que cela cesse et pour le bien futur de tous, l’émotion ne doit pas cacher une triste réalité, qu’on le veuille ou non, ce n’est plus vivable et imposer aux peuples via la culpabilisation une telle situation se retournera invariablement contre nous et contre eux, le choix a faire sera déterminant ne pas oublier également que nous accueillons des gens à qui on a inculqué la haine des blanc de l’occident et des Français en particulier, avons nous le luxe de faire les autruches ? Êtes-vous prêts à parier sur l’avenir ? Sommes-nous prêts à renoncer à nos libertés à notre laïcité pour entrer dans le moule des droits de l’Homme ? :-((

Signaler Répondre

avatar
Facile le 31/05/2021 à 13:43

Il est aisé d'accueillir la misère sur notre sol et ensuite de demander aux autres de s'en occuper. Tous ces militants d’associations, doivent s'endormir le soir paisiblement dans leur bel appartement ou maison, avec la sentiment du devoir accompli. En fait eux ça ne les engagent en rien, et refilent la patate chaude à la collectivité.
Avant on disait clandestin ,ce qui signifiait que l'on avait aucun droit à rester. Aujourd'hui on dit sans papiers, ce qui permet d'exiger de rester et d'être aider.
Le prétexte de la demande d'asile est facile. Ils ne viennent souvent pas de pays en guerre et ne sont pas non plus réfugiés politiques. Ce sont juste des immigrés économiques...et il y en a potentiellement quelques milliards sur la planète.... on doit tous les accueillir?

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 31/05/2021 à 13:28

Je m'imagine mal aller dans leurs pays et réclamer le gîte et le couvert.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 31/05/2021 à 13:23

Les membres des associations qui les soutiennent ne les hébergent pas chez eux ?

Cela serait une formidable manière d'afficher ses convictions !

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 31/05/2021 à 13:19

A force d'importer la misère, la France deviendra elle-même misère...

Signaler Répondre

avatar
allane le 31/05/2021 à 13:12

s'il n'y a pas la guerre chez eux,la misère est là.Qu'ils aient une vie meilleure!on aurait peut être fait pareil.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 31/05/2021 à 13:06

Immigrés clandestins par raison économique (ou allergique au boulot), pas de guerre ou autre.
Quand les bobos et les escrologistes vont commencer à se faire agresser ou cambrioler dans ce secteur par ces jeunes, ils changeront (peut-être...) d'avis.

Signaler Répondre

avatar
Géo le 31/05/2021 à 12:38

La Gambie, la Guinée, la cote d ivoire …. Ces pays ne sont pas en guerre! Les principales alertes internationales concernent l Ébola!!!
Il y a des tensions ethniques, surtout en Gambie…. Avec le Senegal

Mais cela ne justifie en rien l entrée illégale de ces enfants sur notre territoire!leur place est au ores de leur famille, dans leur pays! Pas aux mains des passeurs et encore moins de politiques

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.