Développé à Lyon, Dishonored 2 prêt à affronter l'attente du public

Développé à Lyon, Dishonored 2 prêt à affronter l'attente du public
DR

Attendu comme le messie par des dizaines de milliers de joueurs, Dishonored 2 sort enfin ce vendredi.

Après le succès surprise du premier opus en 2012, le jeu des lyonnais d'Arkane Studios a décidé de prendre un nouveau virage. Contrairement à beaucoup de studios, Arkane a décidé de changer beaucoup de mécanismes et d'environnement. Ainsi, le joueur ne retrouvera pas le même monde que dans le 1er Dishonored, ni le même personnage.

Le verdict semble sans appel pour tous ceux qui ont pu tester la bête : Dishonored 2 est encore un coup de maître de la part des créateurs lyonnais basés à la Confluence.

Notre rédaction avait pu les rencontrer il y a un mois, alors que les derniers bugs étaient progressivement enlevés pour arriver à une version finale aux petits oignons.
Et l'accent était sans cesse mis en avant sur l'art, sur la préparation d'une véritable oeuvre avant de créer un gameplay. "On ne fait pas des visuels pour le jeu, on fait de l'art puis on s'adapte pour que ça fonctionne dans le jeu", avait indiqué Sébastien Mitton, directeur artistique de Dishonored 2. La plongée dans la ville de Karnaka transpire du travail réalisé en amont par les équipes d'Arkane, certains ont multiplié les voyages et les reportages photo pour capter des ambiances différentes, parfois glauques et oppressantes, mais toujours sublimes.
Le travail sur les personnages a suivi le même processus, la plupart ont fait l'objet de sculptures en argile pour leur donner une âme.

Avec une équipe doublée et une pression populaire énorme, Arkane attendra de confirmer son succès dans les ventes de son opus. Avant peut-être, de tenter une autre aventure plutôt qu'un Dishonored 3.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Technique désastreuse. le 14/11/2016 à 12:03

Pour l'instant c'est pas fameux, l' optimisation technique est catastrophique:

Sur la très récente ps4 pro qualifié "la plus puissante des console":
Pop up de textures/éléments du décor disgracieux, frame rate à la rue, un flou sur les distances lointaines qui laisse suggérer une résolution inférieure au 1080p, des bugs d'ia, bref on se demande ou est passé le fric de bethesda, c'est indigne d'un triple A.

Sur pc, le jeu met à genoux des configs qui font tourner du witcher 3 en 4k ultra high@60fps , pour un rendu 10 fois moins impressionnant.

Arkane ont ils rendu leur copie trop tôt?

Et puis laisser id software bosser sur l'id tech 4 ou filer un coup de main à Arkane il suffit de comparer avec le même moteur le très récent Doom (en 60fps lui et fov à fond même sur console) pour constater le problème de Dishonored 2.

Signaler Répondre

avatar
Météore le 13/11/2016 à 22:50

Le premier opus était super.
Une vraie pépite lyonnaise.
Au lieu de tout le temps râler, on devrait mettre en avant ce qui marche bien chez nous.

Signaler Répondre

avatar
Journaleux le 11/11/2016 à 16:05

>Ainsi, le joueur ne retrouvera pas le même monde que dans le 1er Dishonored, ni le même personnage.

Le début du jeu se déroule dans la même ville, le changement d'environnement ne se fait qu'après une heure de jeu.
Le personnage du 1er jeu est jouable, ou on peut choisir sa fille, au choix.

Faut vérifier vos articles.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.