Sécurité routière : une mortalité en baisse en 2016 dans le Rhône

Sécurité routière : une mortalité en baisse en 2016 dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

Le bilan 2016 de la mortalité sur les routes est légèrement en baisse par rapport à 2015.

Sur l’année 2015, 69 tués sur les routes étaient à recenser dans le Rhône. En 2016, ce chiffre est désormais de 59 morts, indique le Progrès. Ce bilan, un peu en deçà de la moyenne nationale, a eu le mérite de mettre fin à trois années consécutives de hausse de la mortalité sur la route : 37 morts en 2013 contre 48 en 2014 et 69 en 2015.

Cependant, malgré ces chiffres encourageants, les piétons ne sont toujours pas épargnés par la mortalité routière. Sur l’année 2016, toujours selon les sources du Progrès, 18 piétons ont été tués par des véhicules dans le Rhône. C’est 3 morts de plus qu’en 2015 et 8 de plus qu’en 2014. La plupart de ces accidents mortels sont dû à des comportements irresponsables de la part des automobilistes.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 04/01/2017 à 12:32
gégène a écrit le 03/01/2017 à 15h34

Comment voulez- vous faire baisser la mortalité sur les routes? alors qu'i ln'y a plus de cours pour les CM2 dans
le Rhone, alors que cela fait partie de leur cursus scolaire.Les policiers, les gendarmes avec la piste routière ont tous été supprimés. Il ne reste plus que les CRS qui font l'EstLyonnais.Le policier municipal qui faisait toutes les écoles de LYON vient de voir son poste supprimer. Pour le grand Ouest Lyonnais jusqu'a Tarare, Amplepuis se sont 3 bénévoles retraitésqui interviennent dans les communes qui peuvent payer leurs interventions à la prévention routière du Rhone.
Il y a de l'argent pour les réceptions, nouvel an etc i ly
en a; mais pour la sécurité de nos enfants il n'y a rien
chercher l'erreur......

Les réceptions coûtent moins que les salaires supprimés dont vous parlez...
(sans oublier que les réceptions font tourner le commerce autour des "réceptions").

Bref,
vous voulez un avenir, alors ne soyons plus esclaves des budget qui manquent, ne soyons plus esclaves des principes monétaires.

Sinon, continuons à râler pour rien...
:o)

Et pour l'article, combien de "mort" à cause des cyclistes ?

Signaler Répondre

avatar
gaston le 04/01/2017 à 10:21

Cette photo a été prise devant le tunnel de fourviere ou un camion transportant une matière inflammable , allait prendre le tunnel de fourviere ce qui est absolument interdit ! Le chauffeur a t il été condamné? Ce serait intéressant de le savoir .

Signaler Répondre

avatar
gégène le 03/01/2017 à 15:34

Comment voulez- vous faire baisser la mortalité sur les routes? alors qu'i ln'y a plus de cours pour les CM2 dans
le Rhone, alors que cela fait partie de leur cursus scolaire.Les policiers, les gendarmes avec la piste routière ont tous été supprimés. Il ne reste plus que les CRS qui font l'EstLyonnais.Le policier municipal qui faisait toutes les écoles de LYON vient de voir son poste supprimer. Pour le grand Ouest Lyonnais jusqu'a Tarare, Amplepuis se sont 3 bénévoles retraitésqui interviennent dans les communes qui peuvent payer leurs interventions à la prévention routière du Rhone.
Il y a de l'argent pour les réceptions, nouvel an etc i ly
en a; mais pour la sécurité de nos enfants il n'y a rien
chercher l'erreur......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.