Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

SNCF : un passage à niveau dangereux bientôt supprimé sur la ligne Lyon-Ambérieu

Photo d'illustration - LyonMag

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé ce jour, par le biais d'un communiqué de presse, avoir décidé d'engager une étude préliminaire à la destruction d'un passage à niveau situé à Balan, dans l'Ain. Elle envisage par ailleurs d'édifier un "passage routier sous la voie ferrée".

Ce passage à niveau situé sur l'axe Lyon-Ambérieu fait partie du Programme national de sécurisation et est considéré comme dangereux, comme 155 autres en France. Sur celui-ci circulent en moyenne 300 véhicules, une dizaine de bus scolaires et 220 trains par jour. Ce qui constitue un trafic assez important.

 

Pour ce qui est du coût, il est estimé à 4,5 millions d'euros. L'étude préliminaire s'élevant à 140 000 euros, dont 35 000 subventionnés par la Région via son Pacte pour la sécurisation des passages à niveau doté d'une somme de 50 millions d'euros.

 

L'étude technique préliminaire devrait se dérouler entre mi-2019 et 2021. Tandis que les travaux proprement dit s'effectueront en 2022-2023.

 

Pour rappel, le dernier grave accident survenu sur un passage à niveau date du 14 décembre 2017 à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Un bus de collégiens avait été percuté par un TER, avec un lourd bilan de six enfants tués et d'une quinzaine de blessés.

 

En outre, chaque année en France, 30 à 40 morts sont à comptabiliser sur des passages à niveau.



Tags : SNCF | sécurité routière | Auvergne-Rhône-Alpes |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.