Grand froid dans le Rhône : 200 places supplémentaires à Lyon et à Oullins

Grand froid dans le Rhône : 200 places supplémentaires à Lyon et à Oullins
Photo d'illustration - LyonMag

Le préfet du Rhône a décidé de renforcer le dispositif grand froid dès ce lundi soir. 

Le froid glacial présent dans le département jusqu'à la fin de la semaine a obligé le préfet du Rhône à prendre de nouvelles mesures. Ainsi, une salle de sports dotée de 30 places sera ouverte à Oullins en accord avec François-Noël Buffet, sénateur-maire d’Oullins.

De son côté, le diocèse de Lyon met à disposition une salle de sports de 30 places rue Sala dans le 2e arrondissement de Lyon. Enfin, le gymnase Clémenceau situé dans le 7e arrondissement sera également ouvert. Il dispose d’une capacité de 140 places.

Au total, 340 places d’urgences grand froid sont mobilisées dès ce lundi soir. Dans un communiqué, le préfet "rappelle à tous d’être vigilants sur la situation des personnes fragiles et démunies et ne pas hésiter à appeler le 115 en cas de nécessité".  

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Iscyros le 17/01/2017 à 11:57
Parti pris a écrit le 16/01/2017 à 19h35

Quelques mots au sujet de l'hébergement temporaire des SDF et de l'hébergement durable pour les migrants.

Ce soir lundi, j'ai entendu sur RTL l'interview d'un responsable d'une association.
MOF lui demande ce qu'il pensait des propos de Marine Le PEN, qui mettait en parallèle la pris en charge des migrants et des SDF.

Ce monsieur a alors sortis de sa boite à couillons, des réponses toutes faites et stygmatisantes envers le FN et ses électeurs.

Sauf que, quelques phrases précédentes il déplorait que l'hébergement des SDF était toujours précaire !
" il fait froid ils ont un toit, et on les remets dans la rue dès que la température remonte ! "

Inutile de préciser que MOF n'a pas repris ses propos contradictoires !

Ces collabos là, seraient capable de faire croire à leur électorat que la lune est noire, juste parce que MLP aurai affirmé qu'elle est blanche.

Quoi qu'il leur en coûte, les faits sont là ténus et, indiscutable.

Indiscutable ? Il est pourtant évident que l'instrumentalisation des SDF contre les migrants est à côté de la plaque dans la vraie vie.

Une partie des SDF locaux que je rencontre finissent au bou d'un certain temps par admettre qu'ils auraient du mal à accepter des solutions durables et à renoncer au mode de vie qu'ils ont choisi à un moment donné.

Ils ont souvent refusé l'aide de leurs proches, caché leur situation réelle, rompu des liens, en se fermant eux-même des portes qui ne sont pas accessibles aux migrants qui ont perdu toutes ces possibilités là dans leur pays. Par ailleurs beaucoup ont des raisonnements plus radicaux que ce responsable d'association au sujet du FN et sont loin de les voir en défenseur de leur cause !

Une autre partie qui n'est pas désociabilisée ou qui est suffisament motivée fini heureusement par retrouver une situation durable avec plus de droits, de facilité et de stabilité que les migrants.

Signaler Répondre

avatar
navrant le 17/01/2017 à 10:29

bizarre , pas de commentaires des trolls" migrants /sdf"

Signaler Répondre

avatar
Parti pris le 16/01/2017 à 19:35

Quelques mots au sujet de l'hébergement temporaire des SDF et de l'hébergement durable pour les migrants.

Ce soir lundi, j'ai entendu sur RTL l'interview d'un responsable d'une association.
MOF lui demande ce qu'il pensait des propos de Marine Le PEN, qui mettait en parallèle la pris en charge des migrants et des SDF.

Ce monsieur a alors sortis de sa boite à couillons, des réponses toutes faites et stygmatisantes envers le FN et ses électeurs.

Sauf que, quelques phrases précédentes il déplorait que l'hébergement des SDF était toujours précaire !
" il fait froid ils ont un toit, et on les remets dans la rue dès que la température remonte ! "

Inutile de préciser que MOF n'a pas repris ses propos contradictoires !

Ces collabos là, seraient capable de faire croire à leur électorat que la lune est noire, juste parce que MLP aurai affirmé qu'elle est blanche.

Quoi qu'il leur en coûte, les faits sont là ténus et, indiscutable.

Signaler Répondre

avatar
Social le 16/01/2017 à 19:11

Petit rappel: ce n'est pas le froid qui tue, c'est la misère sociale....Merci au préfet, cependant.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.