Lyon : le père Gréa écarté de l’Eglise pour se marier avec une femme

Lyon : le père Gréa écarté de l’Eglise pour se marier avec une femme
Cette parodie de Star Wars avait notamment fait connaître David Gréa - DR

Il a fait de Sainte-Blandine la paroisse la plus branchée de Lyon.

Avec les concerts qu’il organise, et les appels 2.0 à venir assister à sa messe, le curé David Gréa est un visage bien connu du 2e arrondissement.

Ses paroissiens vont toutefois devoir s’habituer à son absence, potentiellement définitive. Le Progrès révèle qu’il a été déchargé contre sa volonté de ses fonctions de prêtre par le cardinal Philippe Barbarin.

Dans un courrier publié ce dimanche sur le site de l’église Sainte-Blandine, le père Gréa explique avoir rencontré récemment une femme "avec laquelle je pense que Dieu m’appelle a vivre. Je découvre une joie insoupçonnée qui me semble dans la continuité de ce que j’ai vécu jusque là en me donnant corps et âme à votre service. J’ai souhaité être en vérité avec l’Eglise en disant ma joie d’être prêtre et mon désir de me marier."

Il avait alors prévenu Mgr Barbarin, et même rencontré le pape François pour évoquer le dilemme.

"C’est une tristesse pour moi de ne pas pouvoir terminer l’année avec vous et j’imagine que vous la partagez", poursuit le père Gréa, s’adressant à ses fidèles.

41 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
freud le 21/02/2017 à 19:36

Il faut bien que la bête exulte !!

Signaler Répondre

avatar
CQFD! le 21/02/2017 à 13:59
"La Vérité vous rendra libres" a écrit le 21/02/2017 à 11h53

L'Eglise ne milite pas...ce sont les militaires ou les militants qui militent, pas les fidèles ou les disciples du Christ en tant que tel.

Elle défend la vie de l'enfant à naître et condamne son assassinat intra-utérin. Il ne s'agit pas de dogme...mais de vie ou de mort d'un être humain.

Elle défend le mariage homme-femme et dénonce la caricature de mariage que constitue "l'union de même sexe", stérile par nature.

Elle défend l'union de l'homme et de la femme comme don mutuelle pouvant débouché sur la venue au monde d'un enfant. Elle défend la procréation naturelle, la fidélité...

L'Eglise Catholique exprime son point de vue, elle en a parfaitement le droit. En tant qu'Institution elle n'a aucun pouvoir dans la promulgation des lois ou de leur validité.

Mais l'eglise catholique c'est avant tout l'ensemble des catholiques...ceux-ci peuvent être de tous bords...et avoir des avis différents sur les questions politiques... les catholiques sont aussi des citoyens, qui votent librement en conscience... les avis exprimés par le Magistère ne sont pas des dogmes...chacun est libre de les suivre ou pas.

Ainsi il ya des catholiques qui s'opposent à l'invasion des migrants, d'autres qui leur disent "Welcome"...certains pensent que Marine LE PEN est un suppôt de Satan, d'autres vont voter pour elle pour sauver la France, son héritage et sa culture...

"L'église ne milite pas..."

http://www.leparisien.fr/societe/le-pape-soutient-officiellement-la-marche-pour-la-vie-anti-ivg-dimanche-a-paris-19-01-2017-6591228.php

En revanche quand il s'agit des prêtres pédophiles c'est silence radio au Vatican !!!!

Signaler Répondre

avatar
Vous en êtes une belle vous de caricature le 21/02/2017 à 12:29
"La Vérité vous rendra libres" a écrit le 21/02/2017 à 11h53

L'Eglise ne milite pas...ce sont les militaires ou les militants qui militent, pas les fidèles ou les disciples du Christ en tant que tel.

Elle défend la vie de l'enfant à naître et condamne son assassinat intra-utérin. Il ne s'agit pas de dogme...mais de vie ou de mort d'un être humain.

Elle défend le mariage homme-femme et dénonce la caricature de mariage que constitue "l'union de même sexe", stérile par nature.

Elle défend l'union de l'homme et de la femme comme don mutuelle pouvant débouché sur la venue au monde d'un enfant. Elle défend la procréation naturelle, la fidélité...

L'Eglise Catholique exprime son point de vue, elle en a parfaitement le droit. En tant qu'Institution elle n'a aucun pouvoir dans la promulgation des lois ou de leur validité.

Mais l'eglise catholique c'est avant tout l'ensemble des catholiques...ceux-ci peuvent être de tous bords...et avoir des avis différents sur les questions politiques... les catholiques sont aussi des citoyens, qui votent librement en conscience... les avis exprimés par le Magistère ne sont pas des dogmes...chacun est libre de les suivre ou pas.

Ainsi il ya des catholiques qui s'opposent à l'invasion des migrants, d'autres qui leur disent "Welcome"...certains pensent que Marine LE PEN est un suppôt de Satan, d'autres vont voter pour elle pour sauver la France, son héritage et sa culture...

"Elle défend le mariage homme-femme et dénonce la caricature de mariage que constitue "l'union de même sexe", stérile par nature."

Donc le mariage des couples hétéros stériles est une caricature !!!

Signaler Répondre

avatar
barbarie le 21/02/2017 à 12:13
Paroles de prêtre... a écrit le 20/02/2017 à 12h13

« L’exigence du célibat nous la faisons nôtre, pour vous » Abbé Grosjean.

C’est vrai : le célibat que l’Eglise nous demande est exigeant.

Cette exigence – je le rappelle – nous la choisissons librement.

Personne n’est obligé de devenir prêtre.

Cette belle exigence, nous l’accueillons avec toute la générosité dont nous sommes capables, dans notre pauvreté d’homme, en comptant sur la grâce de Dieu pour y être fidèle, et sur vos prières.

Car cette exigence nous la faisons nôtre pour vous.

Pour que personne d’autre que vous n’ait la priorité dans notre cœur.

Pour qu’en étant tout à Dieu, nous soyons tout à tous.

Ce célibat est au service d’un don plus grand, il n’est pas une frustration mais une joie, même si tout cela n’est parfois pas sans combat.

Quand un prêtre part, nous pleurons.

Pour lui, pour son sacerdoce, pour ses paroissiens, pour son évêque, pour tout celles et ceux qui seront blessés.

Nous ne jugeons pas le prêtre qui tombe : chacun de nous se sait pauvre et faible, capable de tomber.

Des amis sont partis. Je ne me sentais pas meilleur qu’eux. Je prie souvent pour ces frères.

Mais par pitié, qu’on nous épargne le refrain « c’est la faute de l’Eglise, de ses règles et de ses lois ».

Ce serait profondément blessant pour ceux qui restent, pour ceux qui humblement, pauvrement, parfois douloureusement mais souvent joyeusement, essayent d’être fidèles à la promesse de leur ordination.

Pour vous…. « Pour la gloire de Dieu et le salut du monde »…. Nous avons besoin que vous compreniez le sens de notre vie, de notre offrande, de notre célibat.

C’est votre attente qui nous porte, c’est en nous demandant ce pourquoi nous sommes prêtres – vous donner Dieu – que vous nous encouragez.

C’est en priant pour nous que vous nous gardez dans la joie de servir. De vous servir !"

Source

le sommet de l'emprisonnement intellectuel , effroyable religion catholique .....

Signaler Répondre

avatar
un ex futur curé le 21/02/2017 à 12:06
Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. a écrit le 20/02/2017 à 18h11

Vous êtes mignon a parler de liberté, de choix, de beurre et d'argent du beurre; alors que dans le même temps votre église qui est acceptée et respectée dans notre République, cherche systématiquement à faire appliquer ses dogmes à la totalité de nos concitoyens.

sauf que beaucoup. (entre 40 et 60%) vivent maritalement après arrangement avec leurs évêques ! Dans le diocèse de St Etienne , il y a plusieurs cas , ce qui ne les empêchent pas de manifester contre le mariage pour tous . Il y a quelques années le grand séminaire était un haut lieu de l'homosexualité ! En Alsace-Lorraine ou les curés sont des fonctionnaires , à leur mort leurs "femmes" demandent la réversion et cela est accordé le plus souvent par les préfectures ..........

Signaler Répondre

avatar
"La Vérité vous rendra libres" le 21/02/2017 à 11:53
CQFD. a écrit le 21/02/2017 à 11h29

@ bon !!!!

L'église ne milite donc pas contre l'IVG, contre le mariage pour tous, contre le préservatif et plus largement contre la contraception ou contre la PMA peut être.

Dans tout ces sujets l'église ne se contente pas de définir des règles pour ses croyants mais cherche bien à modifier les structures juridiques de notre République afin de répondre à ses dogmes

L'Eglise ne milite pas...ce sont les militaires ou les militants qui militent, pas les fidèles ou les disciples du Christ en tant que tel.

Elle défend la vie de l'enfant à naître et condamne son assassinat intra-utérin. Il ne s'agit pas de dogme...mais de vie ou de mort d'un être humain.

Elle défend le mariage homme-femme et dénonce la caricature de mariage que constitue "l'union de même sexe", stérile par nature.

Elle défend l'union de l'homme et de la femme comme don mutuelle pouvant débouché sur la venue au monde d'un enfant. Elle défend la procréation naturelle, la fidélité...

L'Eglise Catholique exprime son point de vue, elle en a parfaitement le droit. En tant qu'Institution elle n'a aucun pouvoir dans la promulgation des lois ou de leur validité.

Mais l'eglise catholique c'est avant tout l'ensemble des catholiques...ceux-ci peuvent être de tous bords...et avoir des avis différents sur les questions politiques... les catholiques sont aussi des citoyens, qui votent librement en conscience... les avis exprimés par le Magistère ne sont pas des dogmes...chacun est libre de les suivre ou pas.

Ainsi il ya des catholiques qui s'opposent à l'invasion des migrants, d'autres qui leur disent "Welcome"...certains pensent que Marine LE PEN est un suppôt de Satan, d'autres vont voter pour elle pour sauver la France, son héritage et sa culture...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 21/02/2017 à 11:29
Curés obs a écrit le 21/02/2017 à 10h50

Vous vous trompez. Le catholicisme est LA religion de la liberté. Donc l'Eglise ne cherche pas "à faire appliquer ses dogmes à la totalité de nos concitoyens". Elle les laisse libres de leurs choix. En leur rappelant la bonne voie certes, mais avant tout en les laissant libres. C'est ainsi que sont nés la courtoisie, la chevalerie, la galanterie, la laïcité même, etc. C'est ainsi que la France est devenu le plus beau pays du monde. Il faut donc d'abord se méfier de ceux qui veulent détruire l'église, au nom d'une autre religion prosélyte ou d'un anti-cléricalisme primaire. Ceux-là détruisent la vraie France.

@ bon !!!!

L'église ne milite donc pas contre l'IVG, contre le mariage pour tous, contre le préservatif et plus largement contre la contraception ou contre la PMA peut être.

Dans tout ces sujets l'église ne se contente pas de définir des règles pour ses croyants mais cherche bien à modifier les structures juridiques de notre République afin de répondre à ses dogmes

Signaler Répondre

avatar
Curés obs le 21/02/2017 à 10:50
Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. a écrit le 20/02/2017 à 18h11

Vous êtes mignon a parler de liberté, de choix, de beurre et d'argent du beurre; alors que dans le même temps votre église qui est acceptée et respectée dans notre République, cherche systématiquement à faire appliquer ses dogmes à la totalité de nos concitoyens.

Vous vous trompez. Le catholicisme est LA religion de la liberté. Donc l'Eglise ne cherche pas "à faire appliquer ses dogmes à la totalité de nos concitoyens". Elle les laisse libres de leurs choix. En leur rappelant la bonne voie certes, mais avant tout en les laissant libres. C'est ainsi que sont nés la courtoisie, la chevalerie, la galanterie, la laïcité même, etc. C'est ainsi que la France est devenu le plus beau pays du monde. Il faut donc d'abord se méfier de ceux qui veulent détruire l'église, au nom d'une autre religion prosélyte ou d'un anti-cléricalisme primaire. Ceux-là détruisent la vraie France.

Signaler Répondre

avatar
Philou69 le 20/02/2017 à 18:44

C'est pas nouveau, qu'un prêtre se marie (de plus avec une femme !)
Mon directeur de conscience ! (au séminaire) s'est marié dans les
années 70, en suivant mon bon conseil !

Signaler Répondre

avatar
Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. le 20/02/2017 à 18:11
Curés obs a écrit le 20/02/2017 à 17h35

Ce garçon doit assumer. Etre prêtre de l'Eglise c'est accepter le célibat pour sa vie entière. Cela au terme d'un choix long (plus de 7 ans) et libre. C'est ainsi. Qu'il revienne sur son vœu dont acte. Mais inutile de vouloir le beurre et l'argent du beurre en demandant à pouvoir continuer un peu des deux... Qu'il découvre une nouvelle joie peut-être, mais discrètement. Inutile d'en faire profiter tout le monde, comme si l'Eglise servait à ça...

Vous êtes mignon a parler de liberté, de choix, de beurre et d'argent du beurre; alors que dans le même temps votre église qui est acceptée et respectée dans notre République, cherche systématiquement à faire appliquer ses dogmes à la totalité de nos concitoyens.

Signaler Répondre

avatar
Curés obs le 20/02/2017 à 17:35

Ce garçon doit assumer. Etre prêtre de l'Eglise c'est accepter le célibat pour sa vie entière. Cela au terme d'un choix long (plus de 7 ans) et libre. C'est ainsi. Qu'il revienne sur son vœu dont acte. Mais inutile de vouloir le beurre et l'argent du beurre en demandant à pouvoir continuer un peu des deux... Qu'il découvre une nouvelle joie peut-être, mais discrètement. Inutile d'en faire profiter tout le monde, comme si l'Eglise servait à ça...

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 20/02/2017 à 15:15

il fait ce quil veut c'est ca vie les francais on d'autre chose a s'occuper exemple le mois de mai arrive votee bien ml

Signaler Répondre

avatar
Attention à ne pas confondre émotionel et spiritualité.... le 20/02/2017 à 15:11
Iscyros a écrit le 20/02/2017 à 13h33

La crise de vocation chez les pasteurs suisses concerne l'église réformée historique en perte de vitesse, tant dis que Monsieur Gréa a plutôt des affinités avec la mouvance évangélique qui implante de nouvelles églises régulièrement, qui ne sont pas sans pasteurs.

N'importe qui peu ouvrir une église évangélique... c'est d'ailleurs il convient d'être prudent comme l'explique bien Louis Schweitzer http://www.publicroire.com/cahiers-ecole-pastorale/vie-et-gestion-de-l-eglise/article/la-manipulation-mentale-et-les-eglises-evangeliques

Certains mouvement charismatiques ont eu aussi à faire face à ce genre de dérives...

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 20/02/2017 à 14:05
Seigneur prends pitié... a écrit le 20/02/2017 à 12h06

Le Christ est mort pour l'Humanité entière......pour vous aussi... et à cela vous n'y pouvez rien.

Mais vous pouvez le rejeter et rejeter Dieu comme vous le faites...à vos risques et périls...et vous ne pourrez pas dire "Personne ne m'a rien dit"....

Heureusement pour vous il se peut bien que le Christ fasse pour vous comme pour tous ces persécuteurs et qu'Il prie Notre Père en disant "Père pardonne lui car il ne sait pas ce qu'il fait"...

Bonne journée et que Dieu vous bénisse.

Avant de considérer vos légendes comme des faits avérés, auriez vous quelques preuves formelles à nous fournir?

Signaler Répondre

avatar
Obscurantisme le 20/02/2017 à 14:02
Aucune dignité toi-même! a écrit le 20/02/2017 à 12h38

Vous avez ét le plus prompt à baver sans même prendre le temps de vous informer...

Ce que vous dites est parfaitement faux, Mgr BARBARIN a pris le temps qu'il fallait.

" Âgé de 46 ans, le curé de Sainte-Blandine est allé trouver il y a quelque temps le cardinal Barbarin pour lui annoncer être tombé amoureux.

« Après l'avoir écouté, l'évêque de Lyon a demandé au père David Gréa de prendre un temps de discernement et de recul, accompagné par le diocèse et de quitter sa charge de curé de la paroisse Lyon Centre-Sainte-Blandine », a expliqué dimanche Philippe Barbarin dans un communiqué.

Les deux hommes d'Église ont également émis l'idée d'informer le pape de la situation.

« Cette rencontre en tête-à-tête a eu lieu. Le pape m'a écouté avec bienveillance et a honoré ma démarche d'intégrité », confie encore David Gréa, « puis le pape et Monseigneur Barbarin ont échangé et notre évêque m'a demandé de prendre dès à présent, un temps de discernement et de recul ».

Le futur marié avoue sa « tristesse » de ne pouvoir annoncer lui-même de vive voix ce dimanche, sa décision à ses fidèles et de ne pouvoir terminer l'année avec eux.

Un nouveau prêtre sera désigné d'ici l'été pour administrer la paroisse Sainte-Blandine. En attendant, c'est le cardinal Barbarin en personne qui viendra le 5 mars prochain, célébrer deux messes et dialoguer avec les paroissiens."

Source Le Point http://www.lepoint.fr/societe/lyon-amoureux-un-pretre-quitte-l-eglise-pour-se-marier-19-02-2017-2105940_23.php

Merci Mickaël de nous démontrer que Barbidule à pris le temps d'aller jusqu'a Rome, rencontrer le pape avant de limoger un prêtre qui n'avait fait de mal à personne.

On peut donc légitimement s'étonner qu'il n'ai pas fait la même chose à propos du père Preynat, qui lui, dois je vous le rappeler avait violé des enfants.

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 20/02/2017 à 13:33
Tenir parole...ou pas. a écrit le 20/02/2017 à 12h01

En effet il fait voeu de célibat...mais cela revient au même... par ailleurs les prêtres mêmes défroqués restent prêtres.

Comparer un Pasteur protestant et un prêtre catholique n'est pas pertinent, un Pasteur est un simple docteur au service d'une communauté...un fidèle parmi d'autres...comme un imam (qui aurait étudié) dans l'islam.

Par ailleurs la "crise des vocations" n'est pas liée principalement à l'exigence du célibat...les églises protestantes ont les mêmes problèmes ...

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t4384-crise-des-vocations-chez-les-pasteurs-suisses

La crise de vocation chez les pasteurs suisses concerne l'église réformée historique en perte de vitesse, tant dis que Monsieur Gréa a plutôt des affinités avec la mouvance évangélique qui implante de nouvelles églises régulièrement, qui ne sont pas sans pasteurs.

Signaler Répondre

avatar
jo le 20/02/2017 à 13:07

pretres ou curés, ce sont avant tout des hommes.
Pour faut abolir le céliba pour ces hommes. Fonder une famille se marier pourquoi pas. Cela aura peut être évité toutes ces affaires de pédophilie.

Signaler Répondre

avatar
Pierre Bergé doit être déçu... le 20/02/2017 à 12:41
avec une femme...c'est un moindre mal... a écrit le 20/02/2017 à 12h28

"Lyon : le père Gréa écarté de l’Eglise pour se marier avec une femme"

Grâce à la loi TAUBIRA on est obligé de préciser,même pour un prêtre catholique!

Grâce à Dieu ...ce n'est pas pour se marier...avec un homme...comme ce pasteur anglican!

http://reinformation.tv/fureur-contre-mariage-gay-pasteur-anglican/
Face à ces errements, de nombreux anglicans rejoignent l'Eglise Catholique...
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2009/10/20/500-000-anglicans-vont-entrer-dans-l-eglise-catholique.html

http://www.20minutes.fr/monde/619869-20101108-monde-royaume-uni-5-eveques-anglicans-rejoignent-eglise

les lecteurs du News de Pierre Bergé le regrettent... sans surprise!

"christian marechal

christian marechal a posté le 20 février 2017 à 12h13

S'il épousait un autre homme, ça aurait de la gueule !"

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20170219.OBS5485/reactions/

Signaler Répondre

avatar
Aucune dignité toi-même! le 20/02/2017 à 12:38
Aucune dignité a écrit le 19/02/2017 à 17h23

Barbarin agit beaucoup plus vite contre un prêtre qui veut vivre sa foi dans le mariage que contre ceux qui violent des enfants.

Vous avez ét le plus prompt à baver sans même prendre le temps de vous informer...

Ce que vous dites est parfaitement faux, Mgr BARBARIN a pris le temps qu'il fallait.

" Âgé de 46 ans, le curé de Sainte-Blandine est allé trouver il y a quelque temps le cardinal Barbarin pour lui annoncer être tombé amoureux.

« Après l'avoir écouté, l'évêque de Lyon a demandé au père David Gréa de prendre un temps de discernement et de recul, accompagné par le diocèse et de quitter sa charge de curé de la paroisse Lyon Centre-Sainte-Blandine », a expliqué dimanche Philippe Barbarin dans un communiqué.

Les deux hommes d'Église ont également émis l'idée d'informer le pape de la situation.

« Cette rencontre en tête-à-tête a eu lieu. Le pape m'a écouté avec bienveillance et a honoré ma démarche d'intégrité », confie encore David Gréa, « puis le pape et Monseigneur Barbarin ont échangé et notre évêque m'a demandé de prendre dès à présent, un temps de discernement et de recul ».

Le futur marié avoue sa « tristesse » de ne pouvoir annoncer lui-même de vive voix ce dimanche, sa décision à ses fidèles et de ne pouvoir terminer l'année avec eux.

Un nouveau prêtre sera désigné d'ici l'été pour administrer la paroisse Sainte-Blandine. En attendant, c'est le cardinal Barbarin en personne qui viendra le 5 mars prochain, célébrer deux messes et dialoguer avec les paroissiens."

Source Le Point http://www.lepoint.fr/societe/lyon-amoureux-un-pretre-quitte-l-eglise-pour-se-marier-19-02-2017-2105940_23.php

Signaler Répondre

avatar
avec une femme...c'est un moindre mal... le 20/02/2017 à 12:28

"Lyon : le père Gréa écarté de l’Eglise pour se marier avec une femme"

Grâce à la loi TAUBIRA on est obligé de préciser,même pour un prêtre catholique!

Grâce à Dieu ...ce n'est pas pour se marier...avec un homme...comme ce pasteur anglican!

http://reinformation.tv/fureur-contre-mariage-gay-pasteur-anglican/
Face à ces errements, de nombreux anglicans rejoignent l'Eglise Catholique...
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2009/10/20/500-000-anglicans-vont-entrer-dans-l-eglise-catholique.html

http://www.20minutes.fr/monde/619869-20101108-monde-royaume-uni-5-eveques-anglicans-rejoignent-eglise

Signaler Répondre

avatar
Paroles de prêtre... le 20/02/2017 à 12:13

« L’exigence du célibat nous la faisons nôtre, pour vous » Abbé Grosjean.

C’est vrai : le célibat que l’Eglise nous demande est exigeant.

Cette exigence – je le rappelle – nous la choisissons librement.

Personne n’est obligé de devenir prêtre.

Cette belle exigence, nous l’accueillons avec toute la générosité dont nous sommes capables, dans notre pauvreté d’homme, en comptant sur la grâce de Dieu pour y être fidèle, et sur vos prières.

Car cette exigence nous la faisons nôtre pour vous.

Pour que personne d’autre que vous n’ait la priorité dans notre cœur.

Pour qu’en étant tout à Dieu, nous soyons tout à tous.

Ce célibat est au service d’un don plus grand, il n’est pas une frustration mais une joie, même si tout cela n’est parfois pas sans combat.

Quand un prêtre part, nous pleurons.

Pour lui, pour son sacerdoce, pour ses paroissiens, pour son évêque, pour tout celles et ceux qui seront blessés.

Nous ne jugeons pas le prêtre qui tombe : chacun de nous se sait pauvre et faible, capable de tomber.

Des amis sont partis. Je ne me sentais pas meilleur qu’eux. Je prie souvent pour ces frères.

Mais par pitié, qu’on nous épargne le refrain « c’est la faute de l’Eglise, de ses règles et de ses lois ».

Ce serait profondément blessant pour ceux qui restent, pour ceux qui humblement, pauvrement, parfois douloureusement mais souvent joyeusement, essayent d’être fidèles à la promesse de leur ordination.

Pour vous…. « Pour la gloire de Dieu et le salut du monde »…. Nous avons besoin que vous compreniez le sens de notre vie, de notre offrande, de notre célibat.

C’est votre attente qui nous porte, c’est en nous demandant ce pourquoi nous sommes prêtres – vous donner Dieu – que vous nous encouragez.

C’est en priant pour nous que vous nous gardez dans la joie de servir. De vous servir !"

Source

Signaler Répondre

avatar
Seigneur prends pitié... le 20/02/2017 à 12:06
mouarfff a écrit le 20/02/2017 à 11h46

"... mort pour nous sur la Croix..." pour vous peut être mais pas pour moi

Le Christ est mort pour l'Humanité entière......pour vous aussi... et à cela vous n'y pouvez rien.

Mais vous pouvez le rejeter et rejeter Dieu comme vous le faites...à vos risques et périls...et vous ne pourrez pas dire "Personne ne m'a rien dit"....

Heureusement pour vous il se peut bien que le Christ fasse pour vous comme pour tous ces persécuteurs et qu'Il prie Notre Père en disant "Père pardonne lui car il ne sait pas ce qu'il fait"...

Bonne journée et que Dieu vous bénisse.

Signaler Répondre

avatar
Tenir parole...ou pas. le 20/02/2017 à 12:01
BernH67 a écrit le 20/02/2017 à 09h34

Il me semble qu'un prêtre ne fait pas "voeux de chasteté". L'offrande d'une vie au service garde encore sa valeur, semblerait-il. Je vis dans un milieu majoritairement protestant, et le fait du mariage ne change pas vraiment la donne. Mais on pourrait l'autoriser et laisser le choix. Il existe bien les Gréco-catholiques. Mais les institution si anciennes ont malheureusement des difficultés à évoluer. Mais ça viendra...

En effet il fait voeu de célibat...mais cela revient au même... par ailleurs les prêtres mêmes défroqués restent prêtres.

Comparer un Pasteur protestant et un prêtre catholique n'est pas pertinent, un Pasteur est un simple docteur au service d'une communauté...un fidèle parmi d'autres...comme un imam (qui aurait étudié) dans l'islam.

Par ailleurs la "crise des vocations" n'est pas liée principalement à l'exigence du célibat...les églises protestantes ont les mêmes problèmes ...

http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/t4384-crise-des-vocations-chez-les-pasteurs-suisses

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 20/02/2017 à 11:46
Branchitude et Sacrifice... a écrit le 20/02/2017 à 11h20

L'Eglise Catholique n'a pas à être "branchée"!

Elle prêche un Messie torturé, rejeté, crucifié, mort pour nous sur la Croix pour nous sauver...

Un tout autre programme que de participer à un concert pop...fusse de la "Pop louange"!

La Messe n'est pas "une bouffe entre potes" avec de la bonne "zic" et de bonnes "vibs", où il y aurait des "meufs cools où l'on danse sur la table", c'est un sacrifice, le sacrifice sanglant de Dieu fait Homme!...avant d'être la fête de la Résurrection, de notre Salut et de notre divinisation.

"... mort pour nous sur la Croix..." pour vous peut être mais pas pour moi

Signaler Répondre

avatar
"Erreur grossière" le 20/02/2017 à 11:44
Krys a écrit le 20/02/2017 à 11h33

Les pretres ne font pas voeux de chastete (au contraire des moines). Ils font voeux de celibat et d'obeissance.

Tout mes voeux de bonheur a ce pretre

"Les prêtres catholiques, le jour de leur ordination, font promesse de célibat et d'obéissance à leur évêque, tandis que les moines suivent les trois conseils évangéliques en faisant vœu d'obéissance, de pauvreté et de chasteté.

Cependant, ce serait une erreur grossière d'opposer en quelque sorte l'obligation de célibat et le vœu de chasteté.

Un célibat qui ne serait pas chaste n'aurait aucun intérêt spirituel, ce serait une incitation à des fautes graves, et ce serait un scandale et un sacrilège : cette obligation du célibat est une conséquence de l'obligation de chasteté parfaite ou continence parfaite.

Le Code de droit canonique de 1983 précise :

"Can. 277 – § 1. Les clercs sont tenus par l’obligation de garder la « continence parfaite et perpétuelle » à cause du Royaume des Cieux, et sont donc astreints au célibat, don particulier de Dieu par lequel les ministres sacrés peuvent s’unir plus facilement au Christ avec un cœur sans partage et s’adonner plus librement au service de Dieu et des hommes. § 2. Les clercs se conduiront avec la prudence voulue dans leurs rapports avec les personnes qui pourraient mettre en danger leur devoir de garder la continence ou causer du scandale chez les fidèles. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Célibat_sacerdotal

Signaler Répondre

avatar
"Je ne suis pas un héros"! le 20/02/2017 à 11:40
yvesa a écrit le 20/02/2017 à 11h22

Je rigole bien à une telle annonce, il n'est que la face très visible d'un phénomène qui tue la prêtrise depuis plus de 70 ans en France . Les prêtres défroqués sont nombreux, souvent sympathique et généreux, il se débrouillent tant bien que mal dans leur nouvelle vie professionnelle mais restent souvent des acteurs présents dans leurs paroisses. Je lui souhaite plein de bonheur dans sa nouvelle vie, il reste un chrétien comme un autre , peut-être que ce cas médiatique fera-t-il avancer vers une possibilité d'un mariage des prêtres dans l'Eglise Catholique ? Quand il n'y aura plus de prêtres, il sera trop tard pour réagir ! Cela va arriver maintenant t'es vite .

Il n'y a pourtant pas de quoi rire... on se demande pourquoi se phénomène tuerait la prêtrise depuis 1946... la crise de Vatican II et les années soixante-dix ont vidé d'un coup les séminaires...et les églises. Suite à Vatican II, certains directeurs encourageaient les séminaristes à partir pour se marier (témoignage direct d'un prêtre qui n'a pas suivi cette injonction)... par ailleurs, il faut le constater les séminaires lefebvristes ne désemplissent pas...

S'il y a de moins en moins de jeunes qui s'engagent à la prêtrise c'est en partie parce que les familles sont moins nombreuses, qu'il y a de moins en moins de catholiques pratiquants assidus, mais aussi parce que beaucoup se comportent comme des protestants ; dans certaines paroisses les prêtres ne sont plus pasteurs, mais de simples "animateurs" parmi d'autres...
Par ailleurs l'image et le statut social ont fortement décliné...

Il faut être un héros et un saint pour devenir prêtre aujourd'hui, non seulement il faut avoir entendu l'appel de Dieu mais aussi avoir la force d'y répondre...et le courage de subir les insultes et les crachats...comme le Christ!

Signaler Répondre

avatar
Krys le 20/02/2017 à 11:33
Tous nos voeux de bonheur! a écrit le 20/02/2017 à 01h27

Evangile de saint Matthieu "5 … 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin."...no comment...ce prêtre avait fait voeu de chasteté et de célibat...il vient de rompre sa promesse faite devant Dieu...il n'y avait pas d'autre isssue pour lui que celle choisie par Mgr BARBARIN... Tous nos voeux de bonheur aux futurs époux...espérons que l'un ou l'autre ne changera pas d'avis d'ici le mariage ou ensuite...

De nombreux "cathos branchés" ne juraient que par Ste Blandine... certains vont tombés de haut...

Les pretres ne font pas voeux de chastete (au contraire des moines). Ils font voeux de celibat et d'obeissance.

Tout mes voeux de bonheur a ce pretre

Signaler Répondre

avatar
yvesa le 20/02/2017 à 11:22

Je rigole bien à une telle annonce, il n'est que la face très visible d'un phénomène qui tue la prêtrise depuis plus de 70 ans en France . Les prêtres défroqués sont nombreux, souvent sympathique et généreux, il se débrouillent tant bien que mal dans leur nouvelle vie professionnelle mais restent souvent des acteurs présents dans leurs paroisses. Je lui souhaite plein de bonheur dans sa nouvelle vie, il reste un chrétien comme un autre , peut-être que ce cas médiatique fera-t-il avancer vers une possibilité d'un mariage des prêtres dans l'Eglise Catholique ? Quand il n'y aura plus de prêtres, il sera trop tard pour réagir ! Cela va arriver maintenant t'es vite .

Signaler Répondre

avatar
Branchitude et Sacrifice... le 20/02/2017 à 11:20
évolution des moeurs a écrit le 20/02/2017 à 10h34

l 'amour d'une femme plus fort que l'amour de dieu?il y a surement des réformes internes religieux à faire (mariage autorisée des prêtres...) mais la morale guette

L'Eglise Catholique n'a pas à être "branchée"!

Elle prêche un Messie torturé, rejeté, crucifié, mort pour nous sur la Croix pour nous sauver...

Un tout autre programme que de participer à un concert pop...fusse de la "Pop louange"!

La Messe n'est pas "une bouffe entre potes" avec de la bonne "zic" et de bonnes "vibs", où il y aurait des "meufs cools où l'on danse sur la table", c'est un sacrifice, le sacrifice sanglant de Dieu fait Homme!...avant d'être la fête de la Résurrection, de notre Salut et de notre divinisation.

Signaler Répondre

avatar
Le beurre, l'argent du beurre... le 20/02/2017 à 11:13
évolution des moeurs a écrit le 20/02/2017 à 10h34

l 'amour d'une femme plus fort que l'amour de dieu?il y a surement des réformes internes religieux à faire (mariage autorisée des prêtres...) mais la morale guette

L'Amour de Dieu prime toujours... d'autant plus pour un prêtre..qui a fait voeu de chasteté et de célibat.

Personne n'oblige personne à devenir prêtre de l'Eglise Catholique. Comme personne ne force personne à s'engager dans l'armée... que dire d'un soldat qui refuserait d'aller sur le champ de bataille...pourrait-il rester dans l'armée?

Les pasteurs sont mariés mais ils ne sont pas prêtres... ils ne sont que docteurs...(des sortes d'imams qui auraient étudié).

Les prêtre orthodoxes peuvent être mariés...mais pas se marier une fois devenu prêtre, et les évêques sont célibataires (d'après ce que je sais...).

Signaler Répondre

avatar
Mes désirs sont des droits... le 20/02/2017 à 11:02
Iscyros a écrit le 20/02/2017 à 10h38

Sa parole a été oui quand il s'est engagé, il ne l'a pas fait à moitié, il ne le regrette même pas à l'entendre exprimer "sa joie d'être prêtre". Il en est de même aujourd'hui quand il choisi de se marier en exprimant "sa joie de se marier". Mieux encore, il justifie cela comme étant un appel de Dieu, qui surpasse donc l'autorité romaine.

Ce qu'on y ajoute vient du malin -> L'engagement perpétuel, qui ne figure pas dans le texte et ne rend pas un choix plus entier. La surenchère religieuse du catholicisme, parfaitement inutile et contre-productive, un frein à la spiritualité qui ne tolère pas qu'on se mente à soi-même.

Il semble qu'il ait tenté de faire de son cas une occasion de remettre en question le célibat des prêtres auprès du pape, mais plusieurs dans son cas on du se résoudre à un rôle de laïc ou un passage au protestantisme, duquel il a déjà tiré une bonne partie son inspiration jusque ici.

Il est clair qu'il y a pas mal de protestants dans l'église catholique qui n'ont rien à y faire...pourquoi vouloir que l'Eglise Catholique s'adapte à leurs désirs... il y a un tel panel de choix pour tous les goûts dans le protestantisme...qu'on se demande pourquoi ils n'y vont pas ...tout simplement...

Signaler Répondre

avatar
Iscyros le 20/02/2017 à 10:38
Tous nos voeux de bonheur! a écrit le 20/02/2017 à 01h27

Evangile de saint Matthieu "5 … 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin."...no comment...ce prêtre avait fait voeu de chasteté et de célibat...il vient de rompre sa promesse faite devant Dieu...il n'y avait pas d'autre isssue pour lui que celle choisie par Mgr BARBARIN... Tous nos voeux de bonheur aux futurs époux...espérons que l'un ou l'autre ne changera pas d'avis d'ici le mariage ou ensuite...

De nombreux "cathos branchés" ne juraient que par Ste Blandine... certains vont tombés de haut...

Sa parole a été oui quand il s'est engagé, il ne l'a pas fait à moitié, il ne le regrette même pas à l'entendre exprimer "sa joie d'être prêtre". Il en est de même aujourd'hui quand il choisi de se marier en exprimant "sa joie de se marier". Mieux encore, il justifie cela comme étant un appel de Dieu, qui surpasse donc l'autorité romaine.

Ce qu'on y ajoute vient du malin -> L'engagement perpétuel, qui ne figure pas dans le texte et ne rend pas un choix plus entier. La surenchère religieuse du catholicisme, parfaitement inutile et contre-productive, un frein à la spiritualité qui ne tolère pas qu'on se mente à soi-même.

Il semble qu'il ait tenté de faire de son cas une occasion de remettre en question le célibat des prêtres auprès du pape, mais plusieurs dans son cas on du se résoudre à un rôle de laïc ou un passage au protestantisme, duquel il a déjà tiré une bonne partie son inspiration jusque ici.

Signaler Répondre

avatar
évolution des moeurs le 20/02/2017 à 10:34

l 'amour d'une femme plus fort que l'amour de dieu?il y a surement des réformes internes religieux à faire (mariage autorisée des prêtres...) mais la morale guette

Signaler Répondre

avatar
umour le 20/02/2017 à 09:54

finalement les voies du seigneur sont pénétrables

Signaler Répondre

avatar
Raphy le 20/02/2017 à 09:51

Double bonne nouvelle !
Non seulement l'Amour l'emporte sur la religion, mais en plus on apprend qu'il existe des prêtres juste "hétérosexuels" dans l'église catholique !
Paix et bonheur !

Signaler Répondre

avatar
BernH67 le 20/02/2017 à 09:34

Il me semble qu'un prêtre ne fait pas "voeux de chasteté". L'offrande d'une vie au service garde encore sa valeur, semblerait-il. Je vis dans un milieu majoritairement protestant, et le fait du mariage ne change pas vraiment la donne. Mais on pourrait l'autoriser et laisser le choix. Il existe bien les Gréco-catholiques. Mais les institution si anciennes ont malheureusement des difficultés à évoluer. Mais ça viendra...

Signaler Répondre

avatar
Charlatan le 20/02/2017 à 08:47
Tous nos voeux de bonheur! a écrit le 20/02/2017 à 01h27

Evangile de saint Matthieu "5 … 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin."...no comment...ce prêtre avait fait voeu de chasteté et de célibat...il vient de rompre sa promesse faite devant Dieu...il n'y avait pas d'autre isssue pour lui que celle choisie par Mgr BARBARIN... Tous nos voeux de bonheur aux futurs époux...espérons que l'un ou l'autre ne changera pas d'avis d'ici le mariage ou ensuite...

De nombreux "cathos branchés" ne juraient que par Ste Blandine... certains vont tombés de haut...

"sa promesse faite devant Dieu..."

Vous l'avez vu???

Signaler Répondre

avatar
Tous nos voeux de bonheur! le 20/02/2017 à 01:27

Evangile de saint Matthieu "5 … 37 Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin."...no comment...ce prêtre avait fait voeu de chasteté et de célibat...il vient de rompre sa promesse faite devant Dieu...il n'y avait pas d'autre isssue pour lui que celle choisie par Mgr BARBARIN... Tous nos voeux de bonheur aux futurs époux...espérons que l'un ou l'autre ne changera pas d'avis d'ici le mariage ou ensuite...

De nombreux "cathos branchés" ne juraient que par Ste Blandine... certains vont tombés de haut...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 19/02/2017 à 19:16

Mais c'est dommage !
C'était une belle occasion de revenir sur cette hérésie du célibat des prêtres...
Quelle connerie ces religions

Signaler Répondre

avatar
lol le 19/02/2017 à 18:54

elle est bonne celle la

Signaler Répondre

avatar
Aucune dignité le 19/02/2017 à 17:23

Barbarin agit beaucoup plus vite contre un prêtre qui veut vivre sa foi dans le mariage que contre ceux qui violent des enfants.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.