Financé par la Région, l’UNI peine à justifier ses actions

Financé par la Région, l’UNI peine à justifier ses actions
Photo d'illustration - LyonMag

En subventionnant l’an dernier l’UNI à hauteur de 50 000 euros, Laurent Wauquiez avait récolté un tombereau de reproches.

Le président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’en est expliqué : il ne s’agissait nullement d’un renvoi d’ascenseur en faveur d’un syndicat qui avait pris fait et cause pour lui pendant la campagne ; la délibération expliquait au contraire qu’il s’agissait de "soutenir un projet d’insertion à destination des étudiants, avec une dizaine de forums des métiers montés dans les universités de la région, des rencontres avec des DRH et des chefs d’entreprise, et un site qui donnera de l’info sur la question de l’insertion qui reste une vraie difficulté pour les étudiants en université".

Reste maintenant à faire le bilan des actions menées près d’un an après que l’UNI a obtenu sa subvention. Et, c’était loin d’être une tâche facile. Il faut mener une véritable enquête pour découvrir ce que l’UNI a fait de ses 50 000 euros.

Première piste, Internet. Naïvement, nous pensions facilement trouver des traces de ces multiples manifestations promises par le syndicat d’étudiants. Pensez-donc ! Ça laisse des traces des forums des métiers et des rencontres avec des chefs d’entreprise. Las ! Il y n’y a pas la moindre mention de ces activités sur le site de l’UNI.

Fort aimable, le président (à vie ?) Olivier Vial nous a rappelé. Il s’empresse de répondre à nos questions, d’évoquer "trois formations à Lyon et une à Grenoble sur l’art de rédiger un CV et de mener un entretien d’embauche". Malheureusement, il n’existe pas le moindre compte rendu de ces séances qui ont duré "entre une heure et une heure trente et réuni une quinzaine d’étudiants à chaque fois".

Pour 50 000 euros, on ne doute pas que nos étudiants sont devenus des champions du recrutement.

Mais portons nos regards vers l’avenir. Vial nous apprend qu’un Forum des métiers du droit est programmé à Lyon très bientôt, juste après les vacances universitaires. Manque de chance, la date exacte n’est pas encore arrêtée ; en cause, "la mauvaise volonté de l’Université de prêter des salles à l’UNI". Qu’importe, le forum aura bien lieu ; ce sera dans divers bars à proximité de l’université. "Les affiches sont en train d’être préparées", nous précise encore Olivier Vial. C’est bien connu, les étudiants restent accros aux bonnes vieilles affiches et n’utilisent guère les moyens de communication modernes...

Ne soyons pas négatif. Le site Internet annoncé au moment de l’obtention de la subvention a bien été créé. Olivier Vial nous ayant obligeamment communiqué l’adresse (université-emploi.fr) nous avons finalement réussi à nous connecter. Mauvaise pioche ; on n’y trouve pas la moindre référence aux actions passées ou futures menées avec les étudiants. En dehors de quelques informations sans grand intérêt, le site est d’une pauvreté affligeante. Le président de l’UNI nous avoue qu’il "y a eu un pépin fin décembre avec le serveur". On reconnaîtra que ce n’est pas vraiment grave vu qu’il faut être un véritable Rouletabille pour réussir à découvrir son existence.

Un contact avec le responsable local de l’UNI nous permet d’apprendre qu’un café-débat a été programmé avec François Turcas. Un coup de fil au patron de la CGPME du Rhône va nous permettre d’avoir enfin la preuve qui nous manque du sérieux des actions de notre syndicat. Hélas, notre espoir sera de courte durée. Pour d’obscures raisons que nous n’avons pas bien comprises, le débat qui devait se dérouler début novembre a finalement été annulé. Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.

Tags :

UNI

région

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
LesRipouxblicains le 28/02/2017 à 02:29

Ces formations CV sont offertes gratuitement par les services d'orientation des universités (le Soie à Lyon 1, le SCUIO-IP à Lyon 2, le CIDO à Lyon 3). De plus toute formation laisse des traces, une feuille de présence à émarger, des paiements pour la prestation de service du formateur, une réservation de salle...

C'est clairement faux, comme tout le reste des mensonges de ce "représentant étudiant" de 40 balais qui s'est clairement mis le fric dans la poche comme le candidat Fillon pour qui il fait campagne.

Signaler Répondre

avatar
Roger69 le 27/02/2017 à 16:14

Vu le niveau de subventions publiques touchées par l'UNI, elle a obligation de publier ses comptes au journal officiel. Cela permettrait de connaître la situation financière de l'association.

Est-ce le cas ? En tous cas, ces comptes sont introuvables. Mais j'ai du mal chercher.

Ce serait dommage car le règlement budgétaire et financier de la Région prévoit que le non-respect de cette publicité rend caduque le versement de la subvention ...

Signaler Répondre

avatar
fifi69 le 27/02/2017 à 15:19

Il faut faire exactement le même audit sur TOUTES les associations subventionnées par la région et la métropole, et ua moindre doute : on coupe !

Signaler Répondre

avatar
démUNI le 27/02/2017 à 13:41

merci de révéler enfin le caractère parasitaire de l'UNI syndicat clientéliste qui n'offre aucun service aux étudiants mais qui se complait dans l'argent public versé par l'ami Wauquiez

quel gaspillage.. ces 50000 € auraient mieux servi à des actions concrètes de retour à l'emploi

Signaler Répondre

avatar
Anti W le 27/02/2017 à 12:49

Monsieur le président Wauquier joue du pipo à merveille.
Les subventions sont attribuées en fonction des désirs de monsieur.
C'est son style de démocratie.

Signaler Répondre

avatar
SOLDE DU COMPTE ? le 27/02/2017 à 11:14

Soit, une subvention a été attribuée. Et apparemment pas ou peu utilisée. Connaît-on le solde du compte bancaire de cette association ? Si le reliquat de la subvention y est bien, c'est satifaisant. Dans le cas contraire.....

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 27/02/2017 à 10:14

.....et il en faisait le reproche à Queyranne ?
Voilà la vérité sur les élus, de tous bords soient ils.
Nos impôts dilapidés sans vergogne !

Signaler Répondre

avatar
marre de Wauq le 27/02/2017 à 08:09

illustration flagrante de la politique selon Lolo : le copinage !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.