Présidentielle : le député PS Yves Blein n’a pas parrainé de candidat

Présidentielle : le député PS Yves Blein n’a pas parrainé de candidat
Yves Blein - LyonMag

Yves Blein était monté au créneau il y a deux mois, estimant que David Kimelfeld ne pouvait pas organiser la primaire de la gauche dans le Rhône puisqu’il soutenait Emmanuel Macron.

Le député-maire PS de Feyzin avait alors récupéré le poste, appelant à voter Manuel Valls.

Depuis, Yves Blein est perdu. La défaite de l’ancien Premier ministre l’avait marqué, lui qui ne se reconnaissait aucunement dans le programme porté par Benoît Hamon. Refusant de faire campagne pour ce dernier, le premier élu feyzinois a même envisagé de rallier les rangs d’En Marche!.

Aujourd’hui, le parlementaire a révélé qu’il avait décidé de ne parrainer aucun candidat à l’élection présidentielle, à commencer par Benoît Hamon. "Je n’ai pas non plus parrainé d’autres candidats car je n’ai pas souhaité donner d’arguments à ceux qui seraient tentés de mettre sur le compte de tiers le peu d’engagement provoqué par la campagne de Benoît Hamon. Je saurais en revanche, le moment venu, formaliser mon soutien au seul candidat qui pourra demain créer les conditions de l’échec du Front National et de sa candidate", écrit l’intéressé sur son blog, appelant à offrir à la France "le vrai destin d’une nation moderne, européenne et progressiste".

Un soutien d’Yves Blein à Emmanuel Macron n’est donc pas imminent mais paraît acté.

Le maire de Feyzin n'est pas le seul parlementaire du Rhône à ne pas avoir donné du travail au conseil constitutitonnel. Avant la publication de la liste officielle des parrainages ce samedi, Gilda Hobert (PRG) n'avait pas encore envoyé le sien. Forcément, son parti tente actuellement de s’allier avec Emmanuel Macron mais ne veut pas froisser le PS, au cas où les échanges capotent avec En Marche!.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vergogne le 19/03/2017 à 18:13

Un vrai social traitre envers son parti...Une honte ce type!!! Vivement qu'il se fasse dégager!!!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 18/03/2017 à 20:36

Le choix est cornélien en effet...entre 1 escroc, 2 démagos un mytho et une facho !!!

Signaler Répondre

avatar
Mélenchon président le 18/03/2017 à 17:15
choix a écrit le 18/03/2017 à 08h32

Il a le choix entre deux PS, un déclaré Hamon et un qui en a honte Macron.

La gauche c'est Mélenchon,les autres des carriéristes qui ont cocufier la gauche et l'ont tuer .

Signaler Répondre

avatar
filmorem le 18/03/2017 à 09:27

Encore un courageux !

Signaler Répondre

avatar
Kim le 18/03/2017 à 09:13

C'est faites ce que je dis mais faites pas ce que je fais !! Sauver son siège de député à tout pris quitte à renier ses engagements devant les militants du PS. Quand est il de la parole donnée devant ses administrés ? Sans oublier le vote sur la déchéance de nationalité...et le reste ...

Signaler Répondre

avatar
Lolita le 18/03/2017 à 08:57

De bon soldatsdu Parti Salafiste et du déclin.

Signaler Répondre

avatar
choix le 18/03/2017 à 08:32

Il a le choix entre deux PS, un déclaré Hamon et un qui en a honte Macron.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.