Législatives : Quentin Picard, la volonté d’en recoudre

Législatives : Quentin Picard, la volonté d’en recoudre
Quentin Picard - LyonMag

Quelques petits pas à franchir avant de se lancer dans les législatives.

Le second tour des présidentielles d’abord : "N’oubliez pas d’écrire qu’on fait tous barrage à Le Pen. Je vote Emmanuel Macron sans hésiter", rappelle Quentin Picard. Puis, dans la 4e circo du Rhône (réunissant le 6e arrondissement et des morceaux du 3e et du 8e) le jeune militant PS espère que les législatives qui commenceront le 8 mai, auront un autre aspect : "Les Français aiment la politique. Ils aiment le débat. Mais évidemment si vous faites une campagne présidentielle à la Star’Ac ça ne peut pas marcher".

Débattre de quoi ? "Par exemple, notre candidat Hamon avait clairement fait le choix de sortir du diesel. Pas Macron. Ça mérite débat".

Débattre avec qui ?  "L’objectif de Jules Joassard au PS du Rhône est d’obtenir le plus souvent possible pour les 14 circo du Rhône un accord avec les Verts, le Parti Communiste et le PRG. Je suis dans cette dynamique-là".

Débattre à quelle place ? Un temps désigné par les militants PS comme suppléant d’Anne Brugnera avant que celle-ci ne passe dans le camp libéral d’En marche, Quentin Picard pourrait finalement mener le PS dans la 4e. "Je me dis que si on a un accord pour sept circo sur quatorze dans le Rhône pour le PS et que nos partenaires demandent en échange les quatre circo de Lyon, pourquoi pas leur laisser. Mais d’un autre côté, ça ne serait pas absurde que dans au moins une circonscription lyonnaise, le PS soit là".

De toute façon il fera campagne pour le candidat de son parti.  Mais s’il obtient l’investiture PS, tout s’enchainera très vite : "une campagne éclair on en a déjà faite en 2012, quand Najat Vallaud-Belkacem a été nommée ministre et qu’Anne Brugnera l’a remplacée au pied levé". Sitôt le droit d’utiliser le logo PS qui va avec l’investiture obtenu, il faudra faire l’emprunt bancaire, voir avec le concepteur graphique, l’imprimeur, bref : faire campagne. "Je suis socialiste, je reste socialiste, mais j’ai l’avantage d’être libre car je ne suis pas dans une majorité. Je suis dans le Comité d’Intérêt Local Saxe Gambetta, je suis administrateur de la MJC du 6e".

Et à la fin, il y aura le résultat : faire plus de 5% "J’y arriverai facilement. Il n’y aura pas de France Insoumise partout, on ne les voit jamais". Bref, les élections législatives, c’est presque maintenant, même dans la 4e circo.

@lemediapol

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeremy G. le 13/05/2017 à 17:06

Références à la Téléréalité dans le discours politique. Voici donc nos représentants de demain...Pathétique.

Signaler Répondre

avatar
Rachèle le 13/05/2017 à 14:04

La gauche caviar représentée manière biberon au sein d'une l'élite tricarde du 6 ième. Drôle.

Signaler Répondre

avatar
J.SABOT le 13/05/2017 à 13:56

Tonton Jérôme est fier de toi, mais si tu pouvais changer de bord pour espérer être élu au moins une fois dans ta vie, ce serait mieux...

Signaler Répondre

avatar
Je s'appelle Groot le 13/05/2017 à 13:36

Malgré le nombre maintenant élevé de foirades magistrales lié à l’application de l’égalitarisme, on continue quand même à en user avec profusion. Son parfum le plus connu, le Socialisme, a pourtant largement prouvé sa nocivité, mais certains persistent pourtant, obstinément, à l’employer partout.

Signaler Répondre

avatar
Qui ? le 10/05/2017 à 01:41

Ca peut faire un renouvellement de génération, à défaut de mixité sociale ou de diversité...
Encore faut-il que l'étiquette socialiste soit compréhensible.

Signaler Répondre

avatar
Socialiste le 06/05/2017 à 21:42

Bravo Quentin, engagement, renouvellement incarné par un militant pleinement engagé

Signaler Répondre

avatar
Nath69 le 05/05/2017 à 22:22

Mais bien sûr! Vu le score de Benoît Hamon a l'élection présidentielle, c'est vraiment mal parti! L'échec assuré!
Mais bon, l'espoir fait vivre!

Signaler Répondre

avatar
Blino le 05/05/2017 à 19:15

Trop mignon le Quentin...mais bon je vote pas PS...

Signaler Répondre

avatar
pepetch le 05/05/2017 à 17:32

Bravo Quentin ! Il faut y aller

Signaler Répondre

avatar
Triste. le 05/05/2017 à 12:40

Des années de téléréalités et préparation de cerveaux pour la sottise, ça donne ça.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.