Les vendanges continuent dans le Rhône

Les vendanges continuent dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

Depuis une semaine dans le Rhône, certains viticulteurs ont commencé à vendanger leurs vignes.

Lundi dernier, selon Le Progrès, c’est par exemple les blancs des Appellations d’origine protégées de la Vallée du Rhône méridionale qui ont été récoltés tels que le Tavel, le Ventoux, ou encore le Châteauneuf-du-Pape.

Dans le Nord du département, les vendanges devraient commencer la semaine prochaine, soit avec deux semaines d’avance. Une décision notamment due aux conditions climatiques.

Pour ceux qui souhaitent trouver un petit boulot, il n’est pas trop tard. En effet selon Dominique Piron, le président de l’inter Beaujolais, "il reste encore des places pour les vendanges".

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostradamus le 28/08/2017 à 14:25

Encore une ou deux années de vignes dans la région puis la flavescence dorée va les faire disparaitre.

De toute façon, aller se faire exploiter au smic pour un travail aussi dur, c'est de la folie, les vignerons n'ont qu'a vendanger leurs vignes eux meme, non mais ! on est pas des pigeons.

Signaler Répondre

avatar
coquinette le 28/08/2017 à 13:43
oups... a écrit le 28/08/2017 à 11h55

oups, est ce que la louloute de décines peut y aller danser un peu, en rose dans le vert des vignes, un peu de bonheur pour les vendangeurs.

Si il/elle va se produire en vignes, alors je vais faire les vendanges.
Peut-être qu'avec cette chaleur, il/elle va oser enlever son tutu, pour mieux 'voler' entre les rangées de vignes, de mains en mains, ha ha ha ha ha..

Signaler Répondre

avatar
psy le 28/08/2017 à 12:49
oups... a écrit le 28/08/2017 à 11h55

oups, est ce que la louloute de décines peut y aller danser un peu, en rose dans le vert des vignes, un peu de bonheur pour les vendangeurs.

Va falloir penser à consulter...

Signaler Répondre

avatar
oups... le 28/08/2017 à 11:55

oups, est ce que la louloute de décines peut y aller danser un peu, en rose dans le vert des vignes, un peu de bonheur pour les vendangeurs.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.