Lyon commémore sa libération

Lyon commémore sa libération
LyonMag

C’était le 3 septembre 1944.

Lyon était libérée de la tyrannie nazie. Le général Diego Brosset, commandant de la première division de la France Libre entrait dans la capitale des Gaules.


Pour se souvenir de ce jour historique et "du courage de ceux qui se sont battus contre la barbarie", une cérémonie aura lieu ce dimanche à partir de 10h30 sur la place Bellecour, en présence notamment du maire de Lyon Georges Képénékian et sous la présidence du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.
Un cortège partira ensuite à pied, suivi par des véhicules d’époque, et prendra la direction de l’Hôtel de Ville, en passant par la rue Edouard Herriot.


Les commémorations se termineront à 11h à l’Hôtel de Ville, où résonnera le Chant des Partisans. Des gerbes seront également déposées sur la place de la Comédie.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un brin de connerie le 03/09/2017 à 19:19
un brin de lucidité a écrit le 03/09/2017 à 16h56

Non-- mais vous devriez avoir HONTE de la façon comment Macron s'est plié en quatre pour faire plaisir au Néron de notre époque, Donald Trump.
Je ne soutiendrai jamais les fanatiques religieux comme Daech, mais la France doit aussi prendre ses distances avec l'Amérique de l'an 2017 : un pays instable et mortifère, des années-lumière des Alliés des années 1940.

Certains de ne nos compatriotes s'entassent dans des tribunes pour acclamer le PSG, équipe financée par un pays loin d'être neutre dans les événements du Bataclan, Nice, et Cie. Un peu de merchandising à la gloire de l'oncle Sam ne devrait choquer personne.

Signaler Répondre

avatar
ah bon le 03/09/2017 à 18:13
un brin de lucidité a écrit le 03/09/2017 à 16h56

Non-- mais vous devriez avoir HONTE de la façon comment Macron s'est plié en quatre pour faire plaisir au Néron de notre époque, Donald Trump.
Je ne soutiendrai jamais les fanatiques religieux comme Daech, mais la France doit aussi prendre ses distances avec l'Amérique de l'an 2017 : un pays instable et mortifère, des années-lumière des Alliés des années 1940.

Mais n'aurais tu pas voté Macron ?
Qui suis je ?

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 03/09/2017 à 16:57
Jeansais a écrit le 03/09/2017 à 12h47

"Les commémorations se termineront à 11h à l’Hôtel de Ville, où résonnera le Chant des Partisans..."
et sera suivi d'un apéro pour les élus et les personnalités invitées offert par les contribuables métropolitains en liesse...

L'ivrognerie et la connerie, ça rime.

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 03/09/2017 à 16:56
un brin de connerie a écrit le 03/09/2017 à 13h46

Vous préférez des trousses à la gloire de Daesh, ou du Qatar ?

Non-- mais vous devriez avoir HONTE de la façon comment Macron s'est plié en quatre pour faire plaisir au Néron de notre époque, Donald Trump.
Je ne soutiendrai jamais les fanatiques religieux comme Daech, mais la France doit aussi prendre ses distances avec l'Amérique de l'an 2017 : un pays instable et mortifère, des années-lumière des Alliés des années 1940.

Signaler Répondre

avatar
Qui a gagné la guerre ? Mdrrrrrr le 03/09/2017 à 16:52
Objectif Lune a écrit le 03/09/2017 à 15h01

Les Nazis et leur idéologie raciste ont été vaincus. Passant souviens-toi... de ceux qui se sont sacrifiés dans ce combat, et de ceux qui sont morts dans les camps. Merci aux maquisards français et étrangers qui ont vaillamment lutté pour la liberté et contre le mal.

D'autres ont pris la relève ,la fachosphere de l'islamogauchisme est guere mieux . Liberté ? Le mal? Si enfer il y a ,il est bien sur terre. Quand on vie dans une société libre et bienveillante,on a pas l'armée en bas de chez soi pour nous protéger contre une idéologie qui a été mis en place par ceux qui justement nous font croire le contraire. arrêtez vos conneries,fier d'être français ? Quand on est à la botte de l'Allemagne.

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 03/09/2017 à 15:01

Les Nazis et leur idéologie raciste ont été vaincus. Passant souviens-toi... de ceux qui se sont sacrifiés dans ce combat, et de ceux qui sont morts dans les camps. Merci aux maquisards français et étrangers qui ont vaillamment lutté pour la liberté et contre le mal.

Signaler Répondre

avatar
un brin de connerie le 03/09/2017 à 13:46
un brin de lucidité a écrit le 03/09/2017 à 09h02

Les temps changent. Le drapeau américain n'est plus un symbole de liberté, mais plutôt d'oppression et de racisme.
A bannir comme motif de décoration de nos vêtements, trousses, etc.

Vous préférez des trousses à la gloire de Daesh, ou du Qatar ?

Signaler Répondre

avatar
Merci! Alleluia! Seigneur prends pitié! le 03/09/2017 à 12:47

Merci à ceux qui ont libérés la France de l'oppression et du régime de Vichy! Marci aux anglais, aux américains, aux canadiens, merci à tous les alliés! Merci à De Gaulle! Merci à tous ceux qui ont donné leurs vies pour la France si pour certains il l'a donnait aussi pour Moscou et l'horreur communiste!

Merci à eux! Et pardon pour tous ceux qui se sont fourvoyés.
Qui peut dire dans quel camp il aurait été s'il avait vécu à l'époque? Quand on voit le nombre de ceux qui aujourd'hui se croient dans le camp du bien alors que d'autres pensent qu'ils servent le mal.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 03/09/2017 à 12:47

"Les commémorations se termineront à 11h à l’Hôtel de Ville, où résonnera le Chant des Partisans..."
et sera suivi d'un apéro pour les élus et les personnalités invitées offert par les contribuables métropolitains en liesse...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 03/09/2017 à 11:47
Tirailleurs a écrit le 03/09/2017 à 10h10

Et les Tirailleurs Algériens, Sénégalais, Goumiers Marocains seront comme à l'accoutumée les éternels oublies de la libération

Rappeler que la France avait de "colonies" qui servait aussi pour la chaire à canon, est toujours "gênant" pour certains...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tata_sénégalais_de_Chasselay
c'était en 1940, mais c'était "pour défendre la France".

Exterminés par l'extrême droite allemande d'Hitler.

Signaler Répondre

avatar
Tirailleurs le 03/09/2017 à 10:10

Et les Tirailleurs Algériens, Sénégalais, Goumiers Marocains seront comme à l'accoutumée les éternels oublies de la libération

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 03/09/2017 à 09:02

Les temps changent. Le drapeau américain n'est plus un symbole de liberté, mais plutôt d'oppression et de racisme.
A bannir comme motif de décoration de nos vêtements, trousses, etc.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.