Caroline Collomb se rêve marcheuse en chef dans la Métropole et le Rhône

Caroline Collomb se rêve marcheuse en chef dans la Métropole et le Rhône
Caroline Collomb - LyonMag

Au moins, on doit reconnaître que Bruno Bonnell apprend vite.

Interrogé lundi dernier sur le (ou la) prochain(e) patron(ne) du mouvement En Marche dans le Rhône (il sera désigné fin septembre - début octobre), le député de Villeurbanne a sorti la langue de bois pour botter en touche. Pourtant, il sait aussi bien que nous qu’il existe au moins une candidate déclarée. Et pas n’importe qui puisqu’il s’agit de Caroline Collomb, l’épouse du ministre d’État, ministre de l’Intérieur. On ne sait si Caroline Collomb va réussir à se faire désigner par les instances nationales. En ces temps tourneboulés, ce serait prendre le risque de voir son mari se retrouver accusé de népotisme.


Ce qui est sûr, c’est que Caroline n’a pas attendu d’être officiellement investie par les instances nationales pour jouer les cheftaines. Le 28 août dernier, elle s’est ainsi fendue d’un mail pour introniser les responsables de vingt-trois commissions thématiques (1). Pour sauver la face, elle a demandé à deux de ses proches, le chef de cabinet du président de la Métropole Jérôme Payen et l’élu lyonnais Ali Kismoune de co-signer le mail au nom de "En Marche Métropole de Lyon et département du Rhône".


Pas sûr que tout le monde soit d’accord pour que ce triumvirat s’auto-investisse sur l’ensemble du territoire de la Métropole et du département du Rhône. Reste maintenant à espérer que toutes les précautions ont été prises et que l’on ne découvrira pas bientôt que l’un des chefaillons investis possède un CV gênant...

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rousseau le 12/09/2017 à 11:15

erreur de nom , ce n'est pas Payen qui fréquente la métropole , à moins qu'il n'exerce plus comme architecte !

Signaler Répondre

avatar
Parcours le 12/09/2017 à 09:41

Elle débarque à Lyon , rencontre Gégé , travaille un temps pour Queyranne comme chargé de mission , fait deux enfants , est parachutée membre du bureau fédéral PS , secrétaire de section du 5éme , s'oppose au mariage pour tous , est admise au concours (interne ?) de magistrate .Aprés avoir beaucoup fréquenté les bureaux de la métropole auprès de son mari , elle dirige la désignation des candidats aux municipales (avec Payen qui impose Kismoune dans le troisième ) . Affectée à Toulon , elle obtient un poste à Paris à mi-temps et l'autre mi-temps elle vient à Lyon pour continuer .

Signaler Répondre

avatar
Bobi le 11/09/2017 à 22:57

Déjas son mari GeGe doit démissionner pour ça gestion d'erma!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 11/09/2017 à 13:02

Prendre la tête de LREM dans la Métropole et dans le Rhône (tant qu'on y est) alors qu'on travaille à Paris (on dit merci qui) est-ce bien raisonnable ?

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 11/09/2017 à 11:29

Elle veut remplacer GÉGÉ..... mais elle n'est pas à la hauteur, avec le salaire de son mari je pense qu'elle n'a pas besoin de travailler, laissez la place à une autre personne...

Signaler Répondre

avatar
cestlesnerfs le 11/09/2017 à 11:28

Paris...Lyon....elle est vraiment indispensable cette dame???
Posez vous les bonnes questions...après l'obtention d'un diplôme aux relents plutôt douteux, une nomination de complaisance a Paris (personne n'en veut!!) la revoilà a Lyon..ou elle ne servira a ...pas grand chose non plus

Signaler Répondre

avatar
NOWAYR le 11/09/2017 à 11:09

Tout change mais rien ne change. En marche vers quoi ?

Signaler Répondre

avatar
post politique le 11/09/2017 à 08:55

D'une manière générale, le peuple est écoeuré et las de toutes ces sagas familiales comme si la fonction politique était de droit, un héritage de droit divin.Serions-nous encore en République monarchique ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.