Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Hajime Nakatsubo, manager régional d'Uniqlo et Fouziya Bouzerda - LyonMag

Le quartier de Grolée-Carnot enfin redynamisé ?

Hajime Nakatsubo, manager régional d'Uniqlo et Fouziya Bouzerda - LyonMag

Après une dizaine d'année de batailles en tout genre, le quartier fantôme de Grolée-Carnot ne sera bientôt plus qu'un lointain souvenir. Les nouvelle boutiques y fleurissent, à l'image de l'implantation très attendue d'Uniqlo.

18 000 m². C'est la surface commerciale totale que le nouveau quartier de Grolée-Carnot devrait proposer à terme. Après plus de trois ans de travaux et le rachat en 2013 des Docks Lyonnais par le fonds souverain d'Abu Dhabi, le quartier va enfin reprendre vie. Ce ne sont pas moins de 20 millions d'euros qui ont été investis par les acteurs privés pour implanter leurs boutiques et rénover les locaux.

 

Si certaines grandes enseignes ont déjà sauté le pas depuis un moment, à l'image de Séphora, Hema ou Hard Rock Café, de très nombreuses autres devraient suivre. Uniqlo va ainsi ouvrir sa première boutique lyonnaise dans la rue du Président Carnot dès le 29 septembre, sur plus de 1 000 mètres carrés. Et les grandes surfaces commerciales vont se multiplier, avec l'arrivée de Decathlon sur 1 200 m² au premier trimestre 2019 ou celle de Courir en octobre. "L'avantage de Grolée, c'est qu'avec les travaux qui ont été faits, qui sont colossaux, on a pu décloisonner et enlever des murs porteurs énormes qui permettent d'avoir des boutiques qui dépassent les 1 000 mètres carrés", expliquait ce mardi Fouziya Bouzerda, adjointe au commerce à la mairie de Lyon.

 

Des emplois et de la nouveauté

 

La grande majorité des locaux a d'ores et déjà trouvé preneurs. Seuls trois sont encore en cours de négociations. Et le pari n'était pourtant pas gagné. Cette implantation pouvait paraître risquée, au vu de la densité de boutiques sur la Presqu'île, notamment sur la rue de la République, le quartier des Jacobins ou la rue Victor-Hugo plus au sud. "On a vraiment cherché à attirer les enseignes qui n'étaient pas présentes", a détaillé Christophe Fournage, président de Firce Capital, la société en charge de la commercialisation des espaces. Et pour attirer, la stratégie repose sur trois "locomotives", censées attirer les clients et les autres enseignes : le Hard Rock Café au nord, Uniqlo au sud et Décathlon au centre.

 

Plus d'une vingtaine de marques sont déjà ou vont ainsi s'implanter. En plus de celles déjà citées, Grolée accueille ou accueillera Au 31 du cycle, Miliboo, Picard, Habitat, La Redoute intérieurs, Women'secrets ou encore Du Pareil au même. À la clé, ce sont plus de 200 emplois qui seront créés (déjà une cinquantaine au Hard Rock Café et une centaine pour Uniqlo).

 

Pour l'heure, la rue Grolée manque encore d'attrait. Mais il est plus que probable que dans les mois ou années à venir la redynamisation du quartier soit une réussite.



Tags : Grolée | Grolée-Carnot |

Commentaires 7

Déposé le 19/09/2017 à 15h19  
Par dbx4818 Citer

Du point de vue architectural, une des plus belles rues de Lyon. Superbes immeubles. Tant mieux si c'est "redynamisé", mais que reste-t-il d'autre que la façade, si on a été jusqu'à virer des murs porteurs pour réagencer les locaux...

Déposé le 14/09/2017 à 13h06  
Par Scorpion Citer

Pétaudièr n'a rien compris !! En effet c'est le fonds souverain d'Abu Dhabi qui est proprietaire indirectement mais c'est bien une société de droit francais qui est titrée et cette société paie la tva et les salaires des ses centaines d'employés . Votre commentaire est donc nul !!

Déposé le 13/09/2017 à 17h08  
Par informez vous Citer

Lyonnais. a écrit le 13/09/2017 à 11h11

Simplement que les investisseurs français ont toujours eu en bouche cette rengaine de "frilosité du marché" et qu'ils préfèrent investir dans des sociétés rentables à très très court termes et en liquidités, sur des socles en "papier".
Alors que d'autres investisseurs, plus instruits, font reposer leurs fortunes sur des socles en "béton", signe d'avenir.

Mais ces mêmes investisseurs français n'ont ils pas ouvert eux-mêmes la porte de la mondialisation?
Alors réjouissons nous plutôt que de rester dans l'entre soi, ce sont finalement les étrangers qui font vivre nos quartiers, dont tout le monde salue la venue......drôle quand même !

mon commentaire n est pas paru... bizarre

je disais que les qatari n ont pas la même fiscalité que nous sur notre territoire
nous ne jouons pas avec les mêmes règles du jeux... donc forcement, on ne peut pas être compétitifs

Déposé le 13/09/2017 à 15h36  
Par Jeansais Citer

Va t on voir des femmes seules non voilées attablées à la terrasse d'Hard Rock Café ?
Un scandale pour l'Emirat D'abou Dhabi...!
Ah mais non ! le fric n'a ni odeur,ni religion...

Post monétaire Déposé le 13/09/2017 à 11h25  
Par Post monétaire Citer

Petaudier a écrit le 13/09/2017 à 10h45

Le quartier appartenait aux lyonnais.
Il appartient, désormais, à l'Emirat d'Abou Dhabi.
Les lyonnais iront dépenser leurs sous... à l'étranger !
Mais que s'est-il donc passé ?

Allez savoir si remplir continuellement vos voitures avec du pétrole, a joué dans cet état de fait...

mystère...

:D

Quand à "redynamiser le quartier", sachant que le marché monétaire est faussement extensible, je me demande quels quartiers vont voir leur fréquentation baisser pour que celui ci augmente...
?

Déposé le 13/09/2017 à 11h11  
Par Lyonnais. Citer

Petaudier a écrit le 13/09/2017 à 10h45

Le quartier appartenait aux lyonnais.
Il appartient, désormais, à l'Emirat d'Abou Dhabi.
Les lyonnais iront dépenser leurs sous... à l'étranger !
Mais que s'est-il donc passé ?

Simplement que les investisseurs français ont toujours eu en bouche cette rengaine de "frilosité du marché" et qu'ils préfèrent investir dans des sociétés rentables à très très court termes et en liquidités, sur des socles en "papier".
Alors que d'autres investisseurs, plus instruits, font reposer leurs fortunes sur des socles en "béton", signe d'avenir.

Mais ces mêmes investisseurs français n'ont ils pas ouvert eux-mêmes la porte de la mondialisation?
Alors réjouissons nous plutôt que de rester dans l'entre soi, ce sont finalement les étrangers qui font vivre nos quartiers, dont tout le monde salue la venue......drôle quand même !

Déposé le 13/09/2017 à 10h45  
Par Petaudier Citer

Le quartier appartenait aux lyonnais.
Il appartient, désormais, à l'Emirat d'Abou Dhabi.
Les lyonnais iront dépenser leurs sous... à l'étranger !
Mais que s'est-il donc passé ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.