Une sculpture en bronze de 70 kg volée au parc de Miribel Jonage

Une sculpture en bronze de 70 kg volée au parc de Miribel Jonage
C'est le coeur de la "Fountain of Love" qui a été volé - DR

Une sculpture en bronze, cœur de la Fountain of Love, installée en 2011 au Grand Parc de Miribel-Jonage a été dérobée, entre le lundi 11 et le mardi 12 septembre dernier.

L’élément principal de l’œuvre de Ghyslain Bertholon avait déjà été partiellement détruit en octobre 2016, puis restauré pour un montant de 5 200 euros. Cette fois-ci, ce cœur en bronze de 70 kg a complétement disparu.

Le Grand Parc de Miribel-Jonage lance un appel à témoin sur Facebook : "C'est une bien triste nouvelle et nous condamnons cet acte profondément irrespectueux. Si comme nous vous avez le coeur lourd; vous étiez attaché à cette oeuvre ou vous déplorez par principe les actes d'agression contre l'art, alors n'hésitez pas à partager ce post", peut-on lire sur le réseau social.

Selon les premiers éléments, les malfaiteurs auraient accédé à la fontaine en voiture, puisque des traces ont été relevées au sol. L’enquête se poursuit.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Petaudier le 21/09/2017 à 11:17

Les girafes en bronze du parc de la Tête d'Or n'ont qu'à bien se tenir...

Signaler Répondre

avatar
Musée le 21/09/2017 à 08:46
Post monétaire a écrit le 20/09/2017 à 23h26

Volée parce que ça rapporte du fric, non ? :o)

Ou par un amateur d'art. Mais peut être que vous en savez plus que la police ??

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 21/09/2017 à 05:51

5200 euros pour refaire nettoyer une œuvre d'art ???? Pour finir dans l'est de l'Europe merci miribel pour ce cadeau fallait pas !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 20/09/2017 à 23:26

Volée parce que ça rapporte du fric, non ? :o)

Signaler Répondre

avatar
tfdrghj le 20/09/2017 à 21:00

70kg de bronze. Cela a surement de la valeur. J'ai bien une idée de ceux qui ont pu commettre cet acte. Mais chut. Pas d'amalgame.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.