Un boxeur professionnel fait une demande une remise en liberté pour pouvoir combattre

Un boxeur professionnel fait une demande une remise en liberté pour pouvoir combattre

L’homme en question est poursuivi pour une affaire de stupéfiants. 

Ce vendredi, un boxeur de 30 ans, actuellement en détention provisoire, a demandé au tribunal des comparutions immédiates une remise en liberté en attendant son jugement. Il souhaite se préparer pour son combat qui aura lieu le 6 novembre prochain, un match qui s’avère décisif pour sa carrière. Il indique ne pas pouvoir se préparer et s'alimenter correctement en prison.

Suspecté d’être le leader d’un réseau de stupéfiants, l’homme est en attente de son jugement le 25 octobre prochain. Le boxeur lyonnais nie toute implication dans cette affaire. Le tribunal a rejeté sa demande de libération.

Tags :

boxe

justice

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ninopacino le 09/10/2017 à 18:03

Mais courage quand même j'espère qu'ils te laisseront sortir pour que tu puisses combattre car moi LA prison laisse tomber cantine parlu mitard surtout pendant des années chaleur l'été donc sort de LA MA ou CD et n'y retourne plus je te dis merde CIAO

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 09/10/2017 à 17:20

Moi je suis un mordu de boxe mais franchement demander une perm? Voir une provisoire c'est donc qu'il n'est Pas jugé c'est trop des détenu sont malades même grave et ont les laisse au placard il est fou ce boxeur fallait pas aller en prison même si c'est pour une histoire futile mais autrement tu aurais eu un bracelet ou une peine aménagé voir un contrôle judiciaire chez les lardue pointer au commissariat donc il faut choisir la boxe ou le voyous CIAO ????

Signaler Répondre

avatar
jean69100 le 08/10/2017 à 16:04

Radiation a vie

Signaler Répondre

avatar
pas de chance le 07/10/2017 à 23:21

Il fallait réfléchir avant soit la boxe et une belle carrière soit le deal fini retour en tant que supporter

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.