Musée des Tissus : une décision finale prise ce lundi, la Ville et la Métropole écartées de l'équation ?

Musée des Tissus : une décision finale prise ce lundi, la Ville et la Métropole écartées de l'équation ?
Emmanuel Imberton - LyonMag

C'était dans l'air depuis vendredi.

Emmanuel Imberton a convié la presse ce lundi après-midi afin de faire part de "la décision prise concernant le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs de Lyon". Le président de la CCI de Lyon, propriétaire des murs abritant les institutions culturelles, va ainsi mettre fin à un suspense qui dure depuis des années.

On dit que l'intéressé n'a guère apprécié le coup de pression de la Ville de Lyon et de la Métropole, qui avaient présenté deux jours avant la réunion vendredi de tous les acteurs du dossier, leur projet pour le musée. Ou plutôt sa fermeture et la création d'un pôle muséal permettant aux collections de voyager dans le monde, et d'être présentées aux musées des Beaux-Arts et des Confluences.

Une solution qui ne plaît pas à la CCI, ni à la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui préfère sauvegarder les lieux, quitte à mettre davantage d'argent sur la table. Selon nos informations, Laurent Wauquiez, président de la Région, pourrait d'ailleurs épauler Emmanuel Imberton lors du point presse.
Signe que la Ville et la Métropole seraient écartées de l'équation. Ou en tout cas pointées du doigt de telle manière que les collectivités dirigées par Georges Képénékian et David Kimelfeld soient obligées de plier.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sakura le 09/10/2017 à 14:58

Petite question , ce musée est il viable , ou nos impôts vont ils devoir le renflouer chaque année..

Signaler Répondre

avatar
Bellac le 09/10/2017 à 12:42

Le ridicule et l'imbécillité ne tuent pas les élites lyonnaises (on se demande si l'on a affaire à des élites, d'ailleurs).

à propos : pourquoi "Lyonmag" ne relate-t-il pas les déclarations récentes faites par M. Fruhman, qui a créé une association pour le sauvetage de ce musée ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.