Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Ce qu’il faut savoir sur la grande consultation des Lyonnais sur les rythmes scolaires

Photo d'illustration - LyonMag

Parents d'élèves, instituteurs, associations, assistantes maternelles, votre voix compte. C'est du moins ce que promet la Ville de Lyon qui lance ce mercredi sa grande consultation sur les rythmes scolaires.

Pour rappel, malgré le décret Blanquer paru cet été et qui permet aux villes de se réinterroger sur la question des rythmes scolaires, Lyon avait refusé de prendre une décision dans la précipitation. Mais le maire Georges Képénékian avait promis que l'avis des acteurs de ce sujet si sensible et ô combien important serait demandé.

 

C'est donc chose faite, via la plateforme Civocracy, une start-up berlinoise fondée par des Lyonnais. Concrètement, cette consultation numérique prend la forme d'une agora en ligne où chacun est susceptible de venir dire ce qui serait le mieux pour les rythmes des enfants, et des profs. Et chacun pourra répondre, argumenter, voter. On voit venir la foire d'empoigne, le nid à trolls. Car en plus, impossible de vérifier que les intervenants sont bien lyonnais. Mais la Ville en est persuadée, tout se passera bien.

 

Au terme de cette consultation qui durera jusqu'à début décembre, Civocracy sera chargé de faire un rapport à l'adjoint à l'Education Guy Corazzol. La start-up n'a aucune légitimité en termes de rythmes scolaires, et ne prétend pas en avoir, elle fera remonter les débats qu'elle juge les plus riches et constructifs. Ceux qui ont "le plus de likes" en somme.

 

"L'an dernier, on fait une consultation Civocracy pour le devenir du Clos Jouve à la Croix-Rousse. Et la quasi intégralité des propositions ont été retenues", promet Jérôme Maleski, adjoint à la Participation Citoyenne. Comptez 278 participants inscrits pour ce projet pour 113 contributions déposées. Pour les rythmes scolaires, Guy Corazzol en espère beaucoup plus mais préfère ne pas donner d'objectifs chiffrés.

 

"L'objectif reste l'intérêt de l'enfant"

 

"C'est un sujet complexe et sensible mais on a un vrai objectif de stabilité à moyen terme. La Ville écoutera tout le monde mais l'objectif reste l'intérêt de l'enfant. Ce sera un vrai défi cette consultation, on aura quelques mois pour prendre des décisions avant les inscriptions lancées en avril", note l'adjoint à l'Education.

 

Car au terme de cette consultation numérique, des réunions publiques, des rencontres avec les acteurs de la communauté éducative et d'une enquête pour recueillir la parole de centaines d'enfants répartis dans 20 écoles lyonnaises, la Ville devra faire un choix pour la rentrée 2018. Les données numériques restant accessibles, on se rendra alors bien compte si la promesse de s'inspirer largement des volontés des principaux concernés sera tenue.

 

Par contre, n'espérez pas débattre du bien-fondé de la semaine de 4 jours ou de celle de 4 jours et demi : Guy Corazzol juge la question "trop clivante".



Tags : rythmes scolaires | ecole |

Commentaires 7

Déposé le 15/10/2017 à 08h23  
Par SPARTACUS Citer

SPARTACUS a écrit le 12/10/2017 à 07h51

Il faut rappeler qu'il y a 3 ans, un vote a eu lieu dans les écoles mais comme les résultats n'étaient pas conformes à ce qu'attendait la Municipalité, elle les a tordus et falsifiés pour imposer le rythme grandguignolesque que l'on connait aujourd'hui...
Pas étonnant qu'elle veuille alors dans cette nouvelle consultation embrumer tout le monde...

Et tout cela, grâce au scélérat Décret Hamon, oui, oui, l'ex-socialiste communautariste!
Vous observerez que ce rythme insensé a été mis en place dans deux grandes villes où la population d'origine musulmane est importante (Lyon et Marseille). Cela permet aux petits musulmans de se rendre à la mosquée pour la prière du vendredi sans manquer la classe!
Fermez des prisons et ouvrez des écoles, proclamait Victor Hugo. Aujourd'hui, les communautaristes assignent à résidence identitaire les musulmans qui demandent à intégrer la République, et on les renvoie vers leurs origines, on les enferme! Quand régression et superstition se mêlent.
Halte aux criminels et apprentis-sorciers!
Vive la République laïque et sociale!

Déposé le 14/10/2017 à 11h47  
Par Veritas Citer

Le fait est ,que l'on vie dans l'erreur. Apprendre et s'instruire pour mieux mentir plus tard à la postérité.

Déposé le 14/10/2017 à 10h27  
Par doli Citer

bonjour,

Il est temps au lyonnais et lyonnaise de dire stop au rythmes scolaire à 4 jours et demi qui tuent nos enfants et leurs scolarité.
on impoose au ptimaire et au maternelle un rythme de collégien c'est plus possibel.
J'appel tout les parents d'éléves a ne pas ramener leurs enfants durant un mercredi matin afin de montrer notre volonté a revenir au 4 jours.
Cette date va être proposé durant le mois de novembre et sera relayé dans toutes les écoles.
Et j'appel les medias a venir pour entendre nos voix qui disent STOP au 4 jours et demi.

Déposé le 12/10/2017 à 07h51  
Par SPARTACUS Citer

Appel au boycot! a écrit le 11/10/2017 à 15h03

Pas de choix entre 4 jours et 4 jours et demi?
Il n'y aura que du charabia et du verbiage stériles!
Il faut boycotter cette fausse consultation!

Il faut rappeler qu'il y a 3 ans, un vote a eu lieu dans les écoles mais comme les résultats n'étaient pas conformes à ce qu'attendait la Municipalité, elle les a tordus et falsifiés pour imposer le rythme grandguignolesque que l'on connait aujourd'hui...
Pas étonnant qu'elle veuille alors dans cette nouvelle consultation embrumer tout le monde...

Déposé le 12/10/2017 à 05h52  
Par lydie Citer

Finalement avec beaucoup de retard Lyon copie la démarche de Caluire qui est engagée depuis la rentrée .
Des rencontres dans chaque Groupe scolaire et une consultation des parents, des enseignants, des enfants, des agents municipaux,
Des associations.
Une vraie concertation

Déposé le 11/10/2017 à 23h05  
Par netkiller Citer

Boite Hollandaise (civocracy), plate-forme hébergée en Allemagne sur des serveurs d'Amazon !
Mentions légales en anglais (on a échappé au dutch!), pas de Français... (style https://forum.etalab.gouv.fr/privacy )
Aucune alerte concernant l'utilisation des "coockies" ? https://www.cnil.fr/fr/cookies-traceurs-que-dit-la-loi
utilisation des données ??

Comme si nous n'avions pas de bon hébergeurs ici à Lyon, de compétences et encore moins de logiciels opensource pour faire ce type de plate-forme... participatives citoyennes... http://www.democracyos.eu http://www.communecter.org (suis certain qu'ils auraient été partant...)
Enfin nous avons échappé tout de même à facbook ! (pas comme M. Wauqiez qui leur file 1M€ pour financer leur R&D sous couvert d'aider les entreprise à recruter (ha qu'elle farce)

En ce qui concerne l'objectif, c'est louable d'essayer de faire qque chose...

Mais encore une fois le "politique" n'a pas été aidé (ni inspiré) par les "sachant" du "digital" à 2 balles...

Déposé le 11/10/2017 à 15h03  
Par Appel au boycot! Citer

Pas de choix entre 4 jours et 4 jours et demi?
Il n'y aura que du charabia et du verbiage stériles!
Il faut boycotter cette fausse consultation!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.