Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Affaire du Levothyrox : “On a été pris pour des cobayes !”

DR

Ce mercredi, 108 assignations en justice ont été déposées à l'encontre du laboratoire Merck, empêtré dans l'affaire du Levothyrox. Aujourd'hui, les victimes expriment leur colère.

La colère est bien là. Même si Élisabeth, 56 ans et habitant l'agglomération lyonnaise, garde son calme, elle n'en démord pas. Merck est coupable. Coupable de ne pas l'avoir prévenue du changement de formule du Levothyrox, un médicament que le laboratoire allemand produit pour traiter l'hypothyroïdie. Sauf que ce changement de formule était loin d'être neutre. De graves effets secondaires sont apparus chez elle, comme pour des dizaines de milliers d'autres personnes.

 

"J'ai souffert de pertes d'équilibre, de troubles de la vision, de maux de tête très violents, de problèmes digestifs, de soucis circulatoires et musculaires, d'insomnie, de sueurs, de troubles de l'humeur, ...", énumère Élisabeth. Des symptômes graves, qui ont provoqué une réelle angoisse chez cette victime. "Au début, j'ai pensé à une tumeur du cerveau, concède-t-elle. Et puis par la suite, je me suis dit 'c'est un cancer', car je ne digérais plus rien (…). Je dormais quatre à cinq heures d'affilées alors que j'étais en vacances".

 

Réparer de graves manquements

 

Ce que recherche Élizabeth est néanmoins au-delà de la simple vengeance, ou de l'appât du gain. D'ailleurs, les assignations ont été déposées au tribunal d'instance, ce qui limite de facto les indemnisations à 10 000 euros. "Je veux que ces choses ne puissent plus jamais se reproduire", assure-t-elle. Car la vraie question est bien là : comment cela a-t-il pu se produire ? Pourquoi Merck n'a-t-il pas prévenu du changement de formule ni des possibles effets secondaires dans ses notices ?

 

Légalement, il semblerait que le laboratoire ait été contraint de le faire. Mais ce qui dérange plus encore, c'est le manquement à l'obligation de "pharmacovigilance" que doit respecter le fabricant. "Une disposition européenne transposée dans le droit français", nous explique Me Lèguevaques, qui a déposé ce matin les assignations au tribunal. L'article R5121-151 du code de la santé publique prévoit notamment "le signalement des effets indésirables suspectés d'être dus à un médicament" ainsi que "le recueil, l'enregistrement, l'évaluation et l'exploitation de ces informations dans un but de prévention ou de réduction des risques et au besoin pour prendre des mesures appropriées". Une disposition que Merck n'aurait pas suivie, alors qu'une pétition, en accès libre et réunissant aujourd'hui plus de 300 000 signatures, circule sur internet depuis juin.

 

"Les victimes sont en colères. Elles ont l'impression d'être des moins-que-rien, des affabulatrices (…). On a conseillé à certaines d'entre elles de prendre un peu de Prozac (un médicament prescrit en cas de dépression, ndlr.) pour que 'ça passe'", rage l'avocat. "C'est une trahison, ils ont joué avec notre santé", estime quant à elle Élisabeth. "On a été pris pour des cobayes", va-t-elle jusqu'à affirmer.

 

Le pan juridique n'en est aujourd'hui qu'à ses balbutiements. Et cela pourrait prendre du temps. Si 108 assignations ont été déposées ce mercredi, Me Lèguevaques estime que le chiffre pourrait grimper à 1 200 d'ici décembre et même 4 500 courant 2018. Soit environ le nombre de dossiers que traite le tribunal d'instance de Lyon chaque année, selon ce dernier. Et cette procédure, qui ne concerne que le préjudice moral, pourrait n'être qu'un premier pas. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pourrait être le prochain sur la liste des mis en cause, pour ses négligences. "Le moment venu, on ira lui faire sa fête", conclut Me Lèguevanques.



Tags : Levothyrox |

Commentaires 5

Déposé le 27/10/2017 à 18h07  
Par Communiqué de l’au delà. Citer

normal a écrit le 25/10/2017 à 21h10

Il faut bien dès cobaye dans la vie

Avec la loi sur le don d’organes ,nous sommes tous des cobayes,même après la mort.. c’est un véritable scandale,j’espere Que les esprits se vengeront de ses’ croques morts avides’ d’argent....

Déposé le 27/10/2017 à 17h38  
Par gigi64 Citer

Je cherche un collectif sur Grenoble afin de trouver de l'aide je prends du levothyrox car ablation de ma thyroide il n'y a plus de boîtes Eutyrox dans les pharmacies et je ne sais pas ce que l'on va devenir
aidez moi a trouer une association ou collectif sur Grenoble ou environ
merci

Déposé le 26/10/2017 à 13h22  
Par cdepuis lanuitdestempsetcacontinuera Citer

imaginer qu'elles vous dit la verité?????

Déposé le 25/10/2017 à 21h10   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par normal Citer

Il faut bien dès cobaye dans la vie

Déposé le 25/10/2017 à 20h31   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lesnerfsavifs Citer

Sous lévothyrox depuis 2006 symptômes mis sur le compte de ma menaupose par mon endocrino qui biensur ne m'a parlé de rien ! Je realise qu'en fait elle m'a pris pour une idiote

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.