Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Benoît de Valicourt - DR

Son Altesse Sénilissime ou l’arrogance de la jeunesse

Benoît de Valicourt - DR

Ce n’est pas le premier édito que je consacre à Gérard Collomb.

Et même si je peux avoir quelques griefs à son endroit parce qu’il ne m’avait pas soutenu lorsque j’ai quitté mes fonctions de directeur du Village des Créateurs ou parce que je n’ai pas mesuré le bénéfice de son intervention auprès de LaREM au moment des investitures pour les législatives, je dois reconnaitre et avouer que je l’ai un peu mauvaise car je n’ai pas démérité lorsque j’ai travaillé trois années avec Nadine Gelas pour promouvoir Lyon ville de mode et je l’ai d’autant plus mauvaise que pour ces législatives de l’ère 1 du Président Macron, n’importe quelle chèvre pouvait être élue et j’aurais donc été élu !

 

Mais, je ne suis pas rancunier et plus j’avance en âge plus je me détache de l’ingratitude, de la vengeance, de la mesquinerie, de la jalousie, des égos surdimensionnés, bref de tout ce qui compose la vie politique ; aujourd’hui dans mon modeste édito, je voudrais défendre le ministre de l’Intérieur car s’attaquer à son âge est tout simplement abject de la part de jeunes presqu’encore puceaux.

Le Général Mac Arthur disait très justement "On devient vieux parce qu’on a déserté son idéal" et on ne peut pas dire que Collomb ait déserté son idéal, lui qui pendant plus de 30 ans s’est battu pour remporter la ville de Lyon et en faire un laboratoire du Macronisme avant l’heure. Il l’a offerte sur un plateau d’argent cette bonne vieille ville de Lyon à tous ceux qui aujourd’hui le moquent.

 

Et sincèrement, je me pose la question si les jeunes loups du gouvernement et de la Macronie ont le corpus idéologique de Collomb. Je crois surtout qu’ils sont vieux avant l’heure dans leur façon de penser comme frappés par une progéria mentale.

Au moment où se posent la question de la réforme de nos institutions, du cumul des mandats, du nombre de parlementaires, … allons jusqu’au bout des réflexions et envisageons la limite d’âge pour les fonctions et les mandats.

Brel chantait que "les vieux n’ont plus d’illusions", je ne suis pas tout à fait d’accord mais ce qui est sûr c’est qu’à un certain âge pour ne pas dire un âge certain, il devient plus difficile d’imaginer l’avenir et de comprendre les aspirations des plus jeunes. Souvenons Mai 68, le Général de Gaulle avait 78 ans … il était d’un autre siècle.

 

Seulement, j’ai un affreux doute quant à la maturité de tous ces nouveaux arrivants en politique que j’observe depuis 6 mois. Ils sont la génération selfie active sur les réseaux sociaux mais sont-ils actifs dans leur travail ? Je suis quelques-uns d’entre eux et je m’amuse de les voir poster des photos d’eux dans l’hémicycle du Palais Bourbon toujours vide, non pas parce que la photo a été prise hors séance mais parce que les parlementaires ne siègent pas. D’autres se photographient avec leurs copains au restaurant de l’Assemblée Nationale se goinfrant aux frais du contribuable.

 

La classe politique a évolué, mal évolué et l’exemple d’un Collomb même à 70 ans n’est pas inutile pour retrouver un peu de décence quand des millions de Français souffrent chaque jour.

 

Retrouvez tous les billets de Benoît de Valicourt sur son site

Benoît de Valicourt



Tags : de valicourt | collomb |

Commentaires 30

Déposé le 16/11/2017 à 10h57  
Par Du haut niveau ! Citer

Dietrich a écrit le 15/11/2017 à 12h36

""do you want a picture with me ? a écrit le 13/11/2017 à 17h34

yes, of course, but...

"do you want a picture with me ?"

La citation qui restera dans l'Histoire, par Gérard Collomb himself ! """

Ne connaissant pas le niveau scolaire de ce ministre, mais dans ce cas, on dit " May I have a picture with you" et pas " Do you want" . Cette touriste n'avait rien demandé. Révélateur du niveau des français en anglais !!!!

C'est indéniable, le niveau est très très élevé ! lol
Le chef de sa communication n'a pas dû bien se faire entendre, mais bon, c'est l'âge.

Déposé le 15/11/2017 à 21h34  
Par Objectif Lune Citer

Platon nous a averti : quand la jeunesse n'écoute plus les pères, la tyrannie n'est pas loin. REM fait assaut de jeunisme et a choisi Collomb pour se donner une caution. On verra bien quelle expérience notre Président invoquera pour nourrir sa réflexion dans les difficultés. Et si son mouvement et lui échouent, on verra bien qui se présenteront pour les remplacer dans quelques années...

Déposé le 15/11/2017 à 12h38  
Par Berneuil Citer

l'anonymat a écrit le 15/11/2017 à 12h10

vous avez répondu à un troll qui utilise un nom qui n'est pas le sien.
Rassurez vous, c'est validé par le système.

"à l'anonymat"

Et bien tant mieux que ce soit validé par le système :

Troll ou pas, la remarque est judicieuse. Ce de quelque chose n'est qu'un petit marquis...mais il faut de temps en temps le remettre dans ses buts : attendre "la onzième heure" pour critiquer M. Collomb, cela n'a rien de glorieux.

Déposé le 15/11/2017 à 12h36  
Par Dietrich Citer

""do you want a picture with me ? a écrit le 13/11/2017 à 17h34

yes, of course, but...

"do you want a picture with me ?"

La citation qui restera dans l'Histoire, par Gérard Collomb himself ! """

Ne connaissant pas le niveau scolaire de ce ministre, mais dans ce cas, on dit " May I have a picture with you" et pas " Do you want" . Cette touriste n'avait rien demandé. Révélateur du niveau des français en anglais !!!!

Déposé le 15/11/2017 à 12h10  
Par l'anonymat Citer

Berneuil a écrit le 15/11/2017 à 12h00

voyez, là,cher Monsieur Blachier, "qui n'êtes pas de mon bord", je serais d'accord avec vous pour ce trait d'ironie.

vous avez répondu à un troll qui utilise un nom qui n'est pas le sien.
Rassurez vous, c'est validé par le système.

Déposé le 15/11/2017 à 12h00  
Par Berneuil Citer

Blachier a écrit le 15/11/2017 à 10h18

La mégalomanie n'a plus de limite . Avec votre collègue éditorialiste , vous ne savez parler que de vous et de l'échec de votre allégeance .....
Que proposez vous , à part d'être élu .
Vous êtes beau garçon , vous avez une particule , Gégé est fatigué et débordé , Mme Collomb va désigner les futurs candidats , vous avez vos chances .....

voyez, là,cher Monsieur Blachier, "qui n'êtes pas de mon bord", je serais d'accord avec vous pour ce trait d'ironie.

Déposé le 15/11/2017 à 10h18  
Par Blachier Citer

La mégalomanie n'a plus de limite . Avec votre collègue éditorialiste , vous ne savez parler que de vous et de l'échec de votre allégeance .....
Que proposez vous , à part d'être élu .
Vous êtes beau garçon , vous avez une particule , Gégé est fatigué et débordé , Mme Collomb va désigner les futurs candidats , vous avez vos chances .....

Déposé le 13/11/2017 à 18h32  
Par George O Citer

La MOUTONNAILLE a écrit le 13/11/2017 à 18h05

Le peule de veaux de français n’a que se qu’il mérite.

C'est partout pareil. Voir pire.

Déposé le 13/11/2017 à 18h05  
Par La MOUTONNAILLE Citer

Le peule de veaux de français n’a que se qu’il mérite.

Déposé le 13/11/2017 à 17h51  
Par Berneuil Citer

'do you want a picture with me ? a écrit le 13/11/2017 à 17h34

yes, of course, but...

"do you want a picture with me ?"

La citation qui restera dans l'Histoire, par Gérard Collomb himself !

à "do you want......"

Vous avez raison, mais ce qui est le plus préoccupant :

- c'est la présence d'un potentat qui se croit tout permis après "un mandat de trop" (on devrait limiter la durée des mandats communaux ; la loi sur les cumuls est décidément mal faite)
- et le fait qu'à droite... ou ailleurs (où vous voulez), les personnalités qui savent parler intelligemment de Lyon sont inexistantes....

Déposé le 13/11/2017 à 17h43  
Par Paco de C. Citer

Monsieur "De", avant d'encenser monsieur Collomb regardez un peu du côté de son joujou métropolitain.

https://www.mediacites.fr/lyon/enquete-lyon/2017/10/28/grand-lyon-malaise-social-sous-le-vernis-de-la-metropole/

Déposé le 13/11/2017 à 17h34  
Par 'do you want a picture with me ? Citer

Berneuil a écrit le 13/11/2017 à 16h57

C'est un peu facile, comme édito.
Et puis, M. Collomb a 70 ans : il peut se comporter en roitelet (ou si l'on préfère en "roi-lyon"), mais il n'est pas sénile.

Et balayez devant votre porte "à droite" : quels sont actuellement les candidats qui pourraient-être à la hauteur ? On n'a que des savonnettes qui ont pour nom Broliquier ou Fenech....

yes, of course, but...

"do you want a picture with me ?"

La citation qui restera dans l'Histoire, par Gérard Collomb himself !

Déposé le 13/11/2017 à 16h57  
Par Berneuil Citer

C'est un peu facile, comme édito.
Et puis, M. Collomb a 70 ans : il peut se comporter en roitelet (ou si l'on préfère en "roi-lyon"), mais il n'est pas sénile.

Et balayez devant votre porte "à droite" : quels sont actuellement les candidats qui pourraient-être à la hauteur ? On n'a que des savonnettes qui ont pour nom Broliquier ou Fenech....

Pigé Déposé le 13/11/2017 à 16h51  
Par Pigé Citer

Petaudier a écrit le 13/11/2017 à 16h37

"Et sincèrement, je me pose la question si les jeunes loups du gouvernement et de la Macronie ont le corpus idéologique de Collomb."

Et si s'était la corpus idéologique le sujet, plutôt que l'âge ?

Un corpus idéologique... Je ne vois pas trop "de quoi t'est-ce que"...
Le corps du Christ ? ;-)
Il me semble que l'homme n'a jamais eu d'idéologie : soi-disant de gauche toujours élu grâce à la droite, roi du copinage et de la cooptation avec la FM... Un parasite.

Déposé le 13/11/2017 à 16h37  
Par Petaudier Citer

"Et sincèrement, je me pose la question si les jeunes loups du gouvernement et de la Macronie ont le corpus idéologique de Collomb."

Et si s'était la corpus idéologique le sujet, plutôt que l'âge ?

Déposé le 13/11/2017 à 16h00  
Par Non à LaRem Citer

jalousie a écrit le 13/11/2017 à 12h29

Encore un problème de jalousie liée au fric ?

Analyse nulle qui confirme le niveau de cette personne.
Jalousie : surement un sbire de LaRem.

Déposé le 13/11/2017 à 15h42  
Par fumi gêne Citer

Pigé a écrit le 13/11/2017 à 13h49

Ah bon, il y aurait des réunions de commissions au moment des séances plénières ? Qui essaie d'enfumer, dites-moi ?

Regarder le programme, vous constaterez que "les plénières" n'empêchent pas les commissions de travailler.

Quand on sait en plus que les votes sont toujours joués d'avance à cause du système de majorité... A part pour le spectacle, l'assemblée nationale n'est qu'une illusion de démocratie.

Pigé Déposé le 13/11/2017 à 13h49  
Par Pigé Citer

heureux que Benoît de Valicourt ne soit pas élu a écrit le 13/11/2017 à 11h21

Cher monsieur Benoît de Valicourt,
vous êtes un populiste.
Pourquoi ? Parce que vous faites croire que lorsqu'il n'y a personne dans l'hémicycle, c'est parce que les députés sont chez eux.
Et bien non, pas forcément.
Le travail des députés c'est surtout d'être en commission et de participer à ces commissions par des interventions.
Vous pouvez d'ailleurs voir certaines sur LCP.

Vous savez, la chaine bien lien dans la numérotation, de TF1 ?!

Alors, qui fait quoi exactement dans ces commissions ? Oui, c'est plus dur à vérifier. Et aucun outil à ma connaissance, ne permet de bien comptabiliser, ni de vérifier où sont les députés, car les infos ne sont pas centralisées (à ma connaissance).

Regardez les vidéos de François Rufin, vous verrez cela, il l'explique très bien.

En conclusion, votre intervention est donc totalement hors réalité et il est très bien que vous ne soyez pas élu, sous quelque étiquette que ce soit.

Ah bon, il y aurait des réunions de commissions au moment des séances plénières ? Qui essaie d'enfumer, dites-moi ?

Pigé Déposé le 13/11/2017 à 13h48  
Par Pigé Citer

post politique a écrit le 13/11/2017 à 10h03

Le renouvellement de la classe politique n'est pas uniquement une question d'âge; la ringardisation est également le lot d'une jeune classe politique, formatée à la manoeuvre politicienne et actrice du théâtre politique.
Une nouvelle tendance est à l'oeuvre depuis quelques années :la professionnalisation de la politique. De plus en plus d'élus sont d'anciens collaborateurs d'élus : lancer sur ce marché, son assistant parlementaire ou son collaborateur, c'est pour les barons un moyen de verrouiller le personnel politique et de créer l'entre-soi.
C'est ainsi que les plans de carrière ont petit à petit remplacé les débats idéologiques, les débats sur les projets.
Il faut reconnaître qu' E.Macron a essayé de rompre avec cette tendance lors des Législatives.Mais, ici ou là, certains barons locaux ont imposé une autre méthode. C'est le cas sur Lyon où la plupart des élus sont des "socialistes recyclés" ou des" plus jeunes" nourris au biberon de la politique.
C'est bien dommage !

"C'est ainsi que les plans de carrière ont petit à petit remplacé les débats idéologiques, les débats sur les projets."

Vous plaisantez : ce n'est pas nouveau, ça a toujours été comme ça. La cooptation est le cancer de la ripoublique.

Pigé Déposé le 13/11/2017 à 13h46  
Par Pigé Citer

ordrejuste a écrit le 13/11/2017 à 08h59

Bonjour,
Il est vrai que lors des législatives dominées par LREM même une chèvre aurait été élue. D'ailleurs nous en entendons beaucoup bêler ces derniers jours. A commencer par Bruno Bonnel qui se désespère de devoir être autant présent à l'assemblée nationale pour des futilités alors qu'il doit administrer nombre d'entreprises.
D'autres bêlent de plaisir en séances de nuit mais surtout pour avoir avoir transformés les ors de la république en boite de nuit.
J'ai voulu croire que les choses pouvaient changer, mais de la manière dont s'est fait le choix des élus, recyclages de socialistes mal embarqués et d'amis. De la manière ou l'entre soit perdure avec la prise de pouvoir par la famille collomb de LREM en rhône. De la manière dont est fait le choix des instances LREM avec des élections dont le scénario est écrit en avance. De la manière dont des décisions sont prises, ......le doute laisse place à une certitude, le changement, à part pour la classe des plus riches ne sera pas pour aujourd'hui.

"J'ai voulu croire..."

Prenez-vous en à vous-même exclusivement. Rappelez-vous que plus de la moitié des français ne se sont pas déplacés pour le vote final : ceux-ci ont perdu leur naïveté à l'épreuve des faits, en ont assez des mots agités alors qu'on la leur fait toujours par derrière.

Pigé Déposé le 13/11/2017 à 13h43  
Par Pigé Citer

Du grand n'importe quoi.

Dans n'importe quel métier on prend sa retraite à 62 ans (certains avant). On peut aller jusqu'à 67 ans, pas plus.

Pourquoi donc, alors que la politique ne devrait pas être un métier, ces gens qui se croient indispensables mais finiront comme tout un chacun dans une boîte, n'admettent pas de lâcher prise ? Ont-ils peur de se retrouver face à eux-mêmes, de leur vide profond ? De perdre le "bénéfice" de cette cour redevable qui les suit aussi sûrement que les pigeons suivent la personne qui leur apporte quelque subsistance ?
Pourquoi la société tolère-t-elle une telle entorse à son contrat social ?
Voilà les bonnes questions. Et, si j'en reviens à celui-là, s'il n'avait jamais été ministre jusqu'alors ce n'est pas sans raison.

Ouste ! Et mettons en place le mandat unique non renouvelable : un seul mandat à la fois, une seule fois.

Déposé le 13/11/2017 à 13h05  
Par @ Confucius Citer

sakura a écrit le 13/11/2017 à 12h54

Ce député va avoir 47 ans, suis pas sûre qu il sache ce que les jeunes attendent. De plus, j ai remarqué une chose, c est que les anciens sont souvent plus a l écoute des jeunes jeunes que les gens de l âge de ce député.

Vous avez remarqué ça ? Voila un argument percutant, pertinent et convainquant.

Avez vous d'autres perles de sagesse ?

Déposé le 13/11/2017 à 12h54  
Par sakura Citer

redsonja a écrit le 13/11/2017 à 10h06

"je voudrais défendre le ministre de l’Intérieur car s’attaquer à son âge est tout simplement abject de la part de jeunes presqu’encore puceaux." ok

Ce député va avoir 47 ans, suis pas sûre qu il sache ce que les jeunes attendent. De plus, j ai remarqué une chose, c est que les anciens sont souvent plus a l écoute des jeunes jeunes que les gens de l âge de ce député.

Déposé le 13/11/2017 à 12h29  
Par jalousie Citer

Non à LaREM a écrit le 13/11/2017 à 11h48

De petits gamins ces députés LaRem qui, en fin de soirée parlementaire, se retrouvent au bar de l'Assemblée Nationale pour danser.
Danser en pensant qu'ils ont bien roulé les petites gens et favorisé les riches pour satisfaire le Président.
Maintenant ils demandent une crèche pour garder leurs enfants.
Tout est dû à ces donneurs de leçon
Humour :
Pours les électeurs parisiens qui ont envoyé ces personnes à l'AN et n'ont pas de crèche pour garder leurs enfants, il ne vous restera qu'à emmener vos progénitures à l'AN. Ce sera gratuit.

Encore un problème de jalousie liée au fric ?

Déposé le 13/11/2017 à 11h48  
Par Non à LaREM Citer

De petits gamins ces députés LaRem qui, en fin de soirée parlementaire, se retrouvent au bar de l'Assemblée Nationale pour danser.
Danser en pensant qu'ils ont bien roulé les petites gens et favorisé les riches pour satisfaire le Président.
Maintenant ils demandent une crèche pour garder leurs enfants.
Tout est dû à ces donneurs de leçon
Humour :
Pours les électeurs parisiens qui ont envoyé ces personnes à l'AN et n'ont pas de crèche pour garder leurs enfants, il ne vous restera qu'à emmener vos progénitures à l'AN. Ce sera gratuit.

Déposé le 13/11/2017 à 11h21  
Par heureux que Benoît de Valicourt ne soit pas élu Citer

Cher monsieur Benoît de Valicourt,
vous êtes un populiste.
Pourquoi ? Parce que vous faites croire que lorsqu'il n'y a personne dans l'hémicycle, c'est parce que les députés sont chez eux.
Et bien non, pas forcément.
Le travail des députés c'est surtout d'être en commission et de participer à ces commissions par des interventions.
Vous pouvez d'ailleurs voir certaines sur LCP.

Vous savez, la chaine bien lien dans la numérotation, de TF1 ?!

Alors, qui fait quoi exactement dans ces commissions ? Oui, c'est plus dur à vérifier. Et aucun outil à ma connaissance, ne permet de bien comptabiliser, ni de vérifier où sont les députés, car les infos ne sont pas centralisées (à ma connaissance).

Regardez les vidéos de François Rufin, vous verrez cela, il l'explique très bien.

En conclusion, votre intervention est donc totalement hors réalité et il est très bien que vous ne soyez pas élu, sous quelque étiquette que ce soit.

Déposé le 13/11/2017 à 10h06  
Par redsonja Citer

"je voudrais défendre le ministre de l’Intérieur car s’attaquer à son âge est tout simplement abject de la part de jeunes presqu’encore puceaux." ok

Déposé le 13/11/2017 à 10h03  
Par post politique Citer

Le renouvellement de la classe politique n'est pas uniquement une question d'âge; la ringardisation est également le lot d'une jeune classe politique, formatée à la manoeuvre politicienne et actrice du théâtre politique.
Une nouvelle tendance est à l'oeuvre depuis quelques années :la professionnalisation de la politique. De plus en plus d'élus sont d'anciens collaborateurs d'élus : lancer sur ce marché, son assistant parlementaire ou son collaborateur, c'est pour les barons un moyen de verrouiller le personnel politique et de créer l'entre-soi.
C'est ainsi que les plans de carrière ont petit à petit remplacé les débats idéologiques, les débats sur les projets.
Il faut reconnaître qu' E.Macron a essayé de rompre avec cette tendance lors des Législatives.Mais, ici ou là, certains barons locaux ont imposé une autre méthode. C'est le cas sur Lyon où la plupart des élus sont des "socialistes recyclés" ou des" plus jeunes" nourris au biberon de la politique.
C'est bien dommage !

Déposé le 13/11/2017 à 08h59  
Par ordrejuste Citer

Bonjour,
Il est vrai que lors des législatives dominées par LREM même une chèvre aurait été élue. D'ailleurs nous en entendons beaucoup bêler ces derniers jours. A commencer par Bruno Bonnel qui se désespère de devoir être autant présent à l'assemblée nationale pour des futilités alors qu'il doit administrer nombre d'entreprises.
D'autres bêlent de plaisir en séances de nuit mais surtout pour avoir avoir transformés les ors de la république en boite de nuit.
J'ai voulu croire que les choses pouvaient changer, mais de la manière dont s'est fait le choix des élus, recyclages de socialistes mal embarqués et d'amis. De la manière ou l'entre soit perdure avec la prise de pouvoir par la famille collomb de LREM en rhône. De la manière dont est fait le choix des instances LREM avec des élections dont le scénario est écrit en avance. De la manière dont des décisions sont prises, ......le doute laisse place à une certitude, le changement, à part pour la classe des plus riches ne sera pas pour aujourd'hui.

Déposé le 13/11/2017 à 07h52  
Par Deception Citer

Je crois surtout que larem est un foyer de jeunes loups egoistes, pretentieux et carrieristes
Ils ont vu l exemple de la caste politique qui se passe de la pommade, ne prend pas de risque et engendre des gains substentiels... Meme en etant totaltment incompetent et/ou pouris

Larem nous montre une nouvelle fois que la caste politique n ecoute pas le peuple, qu elle a juste pour objectif de rester la noblesse moderne

Tant qu ils ne seront pas challengé et pas mis penalement face a leur reseponsabilite, les politiquaillons se positionneront au dessus des francais en melangeant mepris, menasonge et condescendance

Il parait que la France avance... J ai plutot l impression de voir des regressions

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.