Quatre mois de prison ferme pour un Tunisien en situation irrégulière

Quatre mois de prison ferme pour un Tunisien en situation irrégulière
Photo - LyonMag

Interpellé à Modane en Savoie le 9 octobre, Montaser, un homme de 24 ans avait donné une fausse identité.

Selon sa version, il avait quitté la Tunisie pour “travailler comme peintre en bâtiment pour Daech”. A l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, il a été placé en centre de rétention dès le lendemain, où les autorités décident de le renvoyer en Tunisie.

Mais afin de lancer la procédure, la préfecture doit demander un laissez-passer auprès du consulat du pays dont il est ressortissant. Problème : Montaser refuse tout processus d’identification (comme la prise d’empreintes) et change de version quant à ses papiers d’identité : quand ils ne sont pas restés en Tunisie, ils sont chez “une tante suisse”, ou encore passés par-dessus bord. Une histoire sans queue ni tête, dans laquelle le tribunal s’y perd : “Il y a un brouillard dans ce dossier”, concède la défense.

En outre, et sans forme de logique, Montaser demande à rentrer chez lui. D’après la défense, le Tunisien aurait changé d’avis au vu du déroulement des évènements : “Depuis qu’il a réalisé qu’il risque la détention, il ne veut plus rester en France”.

Bilan de tout ce cafouillage pour Montaser : quatre mois de prison ferme.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le pauvre le 25/11/2017 à 21:37

Le seul qui se fait arrêter sur combien sans papier ???? Bravo

Signaler Répondre

avatar
Justice ?mdr le 25/11/2017 à 19:35

On est vraiment un pays de oufs. Il devrait être jugé en Irak,il ferait la différence .entre les faibles mécréants français au jugement Clément et des frères de l’islam qui l’aurait sûrement torturés avant de le tuer. Et en plus, il les prends pour des cons en mentant,mdrrrrrr

Signaler Répondre

avatar
befun le 25/11/2017 à 18:28

La tante suisse.......,peintre en bâtiment pour Daech ?punaise heureusement qu'ils l'ont coffré car il venait se faire péter le tronche chez nous au nom de sa secte.
Qu'ils le renvoenet ensuite chez lui et que l'on éduque à ne pas haîr son prochain

Signaler Répondre

avatar
Que dés clowns,mdr le 25/11/2017 à 16:43

Peintre en bâtiment pour DAECH ?mdr. Il ne connaîtra pas le chômage en Syrie,mdr.

Signaler Répondre

avatar
anti le 25/11/2017 à 13:15

Retour ds son pays directement et qu il y reste !!

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 25/11/2017 à 12:24

Et le retour au bled ? Dans 4 ans ?
Mystère.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.