Le bassin lyonnais en vigilance jaune pollution

Le bassin lyonnais en vigilance jaune pollution
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le niveau d’information a été activé ce mardi pour une pollution aux particules fines dans le bassin lyonnais et le nord-Isère.

Selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, les conditions météo favorisent le blocage des masses d’air chargées en polluants près du sol.

La qualité de l’air ne devrait pas s’améliorer avant jeudi.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Melen le 07/12/2017 à 14:01
Bianca a écrit le 06/12/2017 à 16h21

Seul melenchon avait un programme ecolo. Bien fait pour vous !!!

Avoir un programme pour le gogo, ce n'est pas la même chose qu'agir.

Rappel : il veut la liaison entre le Rhin et le Rhône en fluvial alors que c'est un danger écologique.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 06/12/2017 à 16:21

Seul melenchon avait un programme ecolo. Bien fait pour vous !!!

Signaler Répondre

avatar
la flemme verte le 05/12/2017 à 18:00
Bianca a écrit le 05/12/2017 à 17h23

et aussi les poeles et inserts qui n'ont pas la double combustion soit, la majorité.

Oui, avec le bon logo "greenwashing".

Mais poêle merdique ou pas, ce sera toujours mieux que le chauffage au diésel (mazout) ou au gaz russe.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 05/12/2017 à 17:23
c'est une bonne chose a écrit le 05/12/2017 à 15h46

Les cheminées à bois... Non, seulement les feux ouverts.

Pour les pesticides... tout à fait d'accord.

et aussi les poeles et inserts qui n'ont pas la double combustion soit, la majorité.

Signaler Répondre

avatar
on est d accord le 05/12/2017 à 17:02
Pigé a écrit le 05/12/2017 à 15h24

En zone rurale on est gazés par les cheminées à bois et les pesticides : les agriculteurs sont les principaux acteurs de leur auto-destruction et y entraînent les citoyens.

n oubliez pas que seul une poignée de gros bateaux polluent plus que la totalité du parc auto français (ou européen.. c était tellement énorme, que j hallucine encore)

sans parler des usines autour qui recrachent des saloperies dans l air.. ou les centre de traitement des eaux qui rebalance tout.... dans les rivières (cf jonage)

alors l impacts des voitures... franchement, on est d accord, un pouieme!comme vous, a la place d'un cheval, j ai une voiture, et je n ai aucun problème a me regarder dans la glace tous les matins!

certains "écolos" sont justes des petits fachos en mal de troll et d existence...

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 05/12/2017 à 16:44
c'est une bonne chose a écrit le 05/12/2017 à 15h45

la réaction du gars qui prône le nucléaire comme solution d'avenir !

Vous êtes un pollueur en automobile, assumez. Chacun sa part de pourriture, et puis... une toute petite part de pourriture, c'est rien, non ? Alors continuons de chacun polluer avec sa voiture !

Je possède une voiture (essence), un gros scooter et un vélo hollandais ; j'arrive encore à me regarder dans le miroir.
Et vous, une voiture à cheval ?

Signaler Répondre

avatar
c'est une bonne chose le 05/12/2017 à 15:46
Pigé a écrit le 05/12/2017 à 15h24

En zone rurale on est gazés par les cheminées à bois et les pesticides : les agriculteurs sont les principaux acteurs de leur auto-destruction et y entraînent les citoyens.

Les cheminées à bois... Non, seulement les feux ouverts.

Pour les pesticides... tout à fait d'accord.

Signaler Répondre

avatar
c'est une bonne chose le 05/12/2017 à 15:45
Pigé a écrit le 05/12/2017 à 15h22

La part des véhicules dans la pollution de l'air est inférieure à celle du chauffage et des industries et l'Allemagne pollue toute l'Europe avec ses centrales thermiques.

la réaction du gars qui prône le nucléaire comme solution d'avenir !

Vous êtes un pollueur en automobile, assumez. Chacun sa part de pourriture, et puis... une toute petite part de pourriture, c'est rien, non ? Alors continuons de chacun polluer avec sa voiture !

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 05/12/2017 à 15:24
c'est une bonne chose a écrit le 05/12/2017 à 14h44

grâce à ces conditions, la ville polluante qu'est Lyon reste dans ses excréments, et les lyonnais (ainsi que les envahisseurs en voiture des banlieues) comprennent qu'ils sont les principaux acteurs de leur auto-destruction.

En zone rurale on est gazés par les cheminées à bois et les pesticides : les agriculteurs sont les principaux acteurs de leur auto-destruction et y entraînent les citoyens.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 05/12/2017 à 15:22
c'est une bonne chose a écrit le 05/12/2017 à 14h44

grâce à ces conditions, la ville polluante qu'est Lyon reste dans ses excréments, et les lyonnais (ainsi que les envahisseurs en voiture des banlieues) comprennent qu'ils sont les principaux acteurs de leur auto-destruction.

La part des véhicules dans la pollution de l'air est inférieure à celle du chauffage et des industries et l'Allemagne pollue toute l'Europe avec ses centrales thermiques.

Signaler Répondre

avatar
c'est une bonne chose le 05/12/2017 à 14:44

grâce à ces conditions, la ville polluante qu'est Lyon reste dans ses excréments, et les lyonnais (ainsi que les envahisseurs en voiture des banlieues) comprennent qu'ils sont les principaux acteurs de leur auto-destruction.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.