Bain de foule et selfies : Gérard Collomb fait son grand retour à Lyon

Bain de foule et selfies : Gérard Collomb fait son grand retour à Lyon
Gérard Collomb a volé la vedette à David Kimelfeld et Georges Képénékian - LyonMag

Lundi soir, Georges Képénékian organisait sa première cérémonies de voeux aux corps constitués en tant que maire de Lyon. A ses côtés, David Kimelfeld, président de la Métropole, qui fait lui l'impasse sur ce type de sauterie pour sa collectivité.

Mais les deux élus intronisés suite au départ de Gérard Collomb au gouvernement n'ont pas du tout été les stars du soir. La faute au ministre de l'Intérieur, qui s'est invité sur l'estrade de l'Hôtel de Ville pour recevoir une pluie d'applaudissements. L'ancien édile a ensuite fendu la foule pour serrer des dizaines de mains et prendre des selfies en pagaille.

Le Progrès a pu recueillir une réaction de l'intéressé, tout en humilité. "Les gens m'aiment bien ! C'est vrai ici mais aussi partout en France !", a indiqué Gérard Collomb, qui oublie un peu vite tous les récents sondages qui le présentent comme un grand inconnu pour les Français. En novembre, l'enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour le Figaro indiquait que 32% des personnes interrogées avaient une opinion favorable du ministre de l'Intérieur et que 28% avaient une image négative de lui. Tandis que 40% des Français n'arrivaient pas à l'identifier...

Plutôt absent de Lyon ces dernières semaines - on se souvient qu'il avait passé les fêtes de fin d'année à Paris, mobilisant des policiers pour transporter sa famille - Gérard Collomb fait donc son grand retour entre Rhône et Saône. De quoi rappeller à certains, probablement présents à l'Hôtel de Ville lundi, qu'il est déconseillé de prendre ses aises en l'absence du vrai patron.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rembranesque le 11/01/2018 à 22:53
Local songs a écrit le 09/01/2018 à 16h02

Tiens, bonjour, salut, dis-moi comment tu vas
Depuis le temps que l'on ne s'est pas vus
Tu sais, crois-moi je ne t'attendais plus
Comme c'est drôle tu vois de se rencontrer là
Je dois t'avouer qu'il m'arrivait parfois
Tout seul le soir de repenser à toi

Oui, Gérard, c'est moi, non je n'ai pas changé
Je suis toujours celui qui t'a aimé
Qui t'embrassait et te faisait pleurer

Tiens, tu vois, regarde, tu vas être étonné
Mais j'ai gardé en souvenir de toi
Une photo* que tu m'avais donnée
Oui, Gérard, c'est moi, non je n'ai pas changé
Je suis toujours celui qui t'a aimé
Qui te parlait sans jamais t'écouter

*Do you want a picture with me?

En titre de scénario :

BAVARDAGES DES TROIS JOUFFLUS LYONNAIS

Goulu : toutes les affaires sont stockés dans le gouffre, entrée grande ouverte elles ne remontent pas.

Karstique : avec mon regard et mon embrayage automatique je roule sans suspension.

King-Charles : alerte, j'aboie sous mon poil


On va continuer à bien s!amuser, on va encore les éblouir avec les lumières et on passera au travers.

Signaler Répondre

avatar
yes le 10/01/2018 à 11:29
la com de A. Empereur a écrit le 09/01/2018 à 11h35

Parler de gens qui se battent pour avoir une photo avec Gégé, pour faire oublier l'épisode :
" do you want a picture with me ?"

Ils sont forts ! Très forts ! Et les médias relayent !

Mais les citoyens n'ont pas eu de formation pour comprendre ces techniques et ne plus en être les pantins.

Signaler Répondre

avatar
stop le 10/01/2018 à 09:00
Anna L. a écrit le 09/01/2018 à 20h59

En sortant du métro hôtel de ville hier soir je suis tombée nez à nez avec le cortège ministériel escorté des motards de la police nationale emmenant M. Collomb aux voeux de M. Kepenekian. Un véritable scandale. Est-ce ainsi que l'argent public (nos impôts) est dilapidé à la vue et au su de tous ? Pas une ligne dans votre article pour souligner cette gabegie. Tout cela me choque. Je gagne à peine plus que le smic et je prends les transports en commun quand je me déplace, moi.

Quoi ? Il n'a pas pris le bus ? Mais en ville tout peut se faire en transport en commun !

Signaler Répondre

avatar
oh le 09/01/2018 à 22:52

Bande de jaloux ........

Signaler Répondre

avatar
Anna L. le 09/01/2018 à 20:59

En sortant du métro hôtel de ville hier soir je suis tombée nez à nez avec le cortège ministériel escorté des motards de la police nationale emmenant M. Collomb aux voeux de M. Kepenekian. Un véritable scandale. Est-ce ainsi que l'argent public (nos impôts) est dilapidé à la vue et au su de tous ? Pas une ligne dans votre article pour souligner cette gabegie. Tout cela me choque. Je gagne à peine plus que le smic et je prends les transports en commun quand je me déplace, moi.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 09/01/2018 à 19:31

N'avait-il pas du travail à faire au ministère? A Lyon il est sensé n'être qu'un simple citoyen.

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 09/01/2018 à 17:37

Le boss est de retour !! compris Képénékian.....!

Signaler Répondre

avatar
Local songs le 09/01/2018 à 16:02

Tiens, bonjour, salut, dis-moi comment tu vas
Depuis le temps que l'on ne s'est pas vus
Tu sais, crois-moi je ne t'attendais plus
Comme c'est drôle tu vois de se rencontrer là
Je dois t'avouer qu'il m'arrivait parfois
Tout seul le soir de repenser à toi

Oui, Gérard, c'est moi, non je n'ai pas changé
Je suis toujours celui qui t'a aimé
Qui t'embrassait et te faisait pleurer

Tiens, tu vois, regarde, tu vas être étonné
Mais j'ai gardé en souvenir de toi
Une photo* que tu m'avais donnée
Oui, Gérard, c'est moi, non je n'ai pas changé
Je suis toujours celui qui t'a aimé
Qui te parlait sans jamais t'écouter

*Do you want a picture with me?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 09/01/2018 à 15:57
Stop a écrit le 09/01/2018 à 14h30

le rapport est avec Sia, ils sont australiens

Ok.

Signaler Répondre

avatar
Ubu roi le 09/01/2018 à 15:29

"Les gens m'aiment bien"...

Où comment croire et faire croire a de telles inepties pour crétins !

Ubu roi vous connaissez ?! On est en plein dedans.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 09/01/2018 à 15:26

Le merdelion n'est pas et ne sera jamais Képénékian, il y a un rapport dominant/dominé avec Sa Collomberie.
Question : qui paie-t-on pour être ministre de l'intérieur ?

Signaler Répondre

avatar
Stop le 09/01/2018 à 14:30
Pigé a écrit le 09/01/2018 à 14h12

... quel rapport avec "ricochet" ?

le rapport est avec Sia, ils sont australiens

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 09/01/2018 à 14:12
Stop a écrit le 09/01/2018 à 14h07

Non, mieux vaut écouter Empire Of The Sun

... quel rapport avec "ricochet" ?

Signaler Répondre

avatar
galette le 09/01/2018 à 14:09
boubouphile a écrit le 09/01/2018 à 13h56

Quel manque de respect et de considération pour le Maire Kepenekian, cette présence et ce côté Star de Lyon. Les pompiers, les policiers peuvent toujours manifester et les terroristes dormir tranquilles. Le Premier Flic de France, Ministre d’Etat, fait son show

Il y avait de la galette, on désignait un roi, donc il est normal que Gégé soit intéressé ! Sur ce... "do you want a picture with me ?"

Signaler Répondre

avatar
Stop le 09/01/2018 à 14:07
Pigé a écrit le 09/01/2018 à 13h51

Les gens qui aiment ce vieil homme sont les naïfs, les ignorants du contexte lyonnais et les bénéficiaires des arrangements locaux. Et il y en a, par ricochet*.

* Vaut mieux écouter Sia dans Titanium :-)

Non, mieux vaut écouter Empire Of The Sun

Signaler Répondre

avatar
Marc Dorcel-Capello le 09/01/2018 à 14:01
nano69 a écrit le 09/01/2018 à 08h15

C est qui, qui applaudit cette énergumène corrompu?? Il nous la met bien profond chaque matin et on en redemande?? Décidément on est pire que des moutons...

On ne dit pas "c'est qui qui" ; sauf Rocco (sans ses frères) Siffredi, évidemment.

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 09/01/2018 à 13:56

Quel manque de respect et de considération pour le Maire Kepenekian, cette présence et ce côté Star de Lyon. Les pompiers, les policiers peuvent toujours manifester et les terroristes dormir tranquilles. Le Premier Flic de France, Ministre d’Etat, fait son show

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 09/01/2018 à 13:53

Regardez le sourire de Celui-du-Milieu* (sic – pourquoi les nommer, ils sont interchangeables) : ne croirait-on pas Louis de Funès dans ses meilleures mielleuseries ?

*Non, non, rien à voir avec l'Italie, voyons.

Signaler Répondre

avatar
et paf le 09/01/2018 à 13:51
le biggeur a écrit le 09/01/2018 à 12h51

1300 invités triés sur le tas,ça coute combien a collectivité!!!!!!merci GEGE!!!!pour tous ces frais+ PIGNOL comme traiteur son copain de toujours!!!!!!!!!!!!!!

Jaloux ? Ces fêtes font tourner l'économie ! Vous ne seriez pas un vilain objecteur de croissance quand même ????

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 09/01/2018 à 13:51

Les gens qui aiment ce vieil homme sont les naïfs, les ignorants du contexte lyonnais et les bénéficiaires des arrangements locaux. Et il y en a, par ricochet*.

* Vaut mieux écouter Sia dans Titanium :-)

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 09/01/2018 à 12:51

1300 invités triés sur le tas,ça coute combien a collectivité!!!!!!merci GEGE!!!!pour tous ces frais+ PIGNOL comme traiteur son copain de toujours!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
la com de A. Empereur le 09/01/2018 à 11:35

Parler de gens qui se battent pour avoir une photo avec Gégé, pour faire oublier l'épisode :
" do you want a picture with me ?"

Ils sont forts ! Très forts ! Et les médias relayent !

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 09/01/2018 à 10:31

Indécent qu il passe son temps dans ce type de pince fesse inutile. Il n’a pas pris conscience qu il était le premier flic de France et que son job est d être près de ses troupes qui se font tabasser par la racaille. Vraiment pas à la hauteur gégé mieux vaut le remettre à faire la tourner des ephad pour tirer les rois.

Signaler Répondre

avatar
Ouste le 09/01/2018 à 09:29

Il est temps de le placer en maison de retraite... il coûtera moins cher aux contribuables !!!

Signaler Répondre

avatar
nano69 le 09/01/2018 à 08:15

C est qui, qui applaudit cette énergumène corrompu?? Il nous la met bien profond chaque matin et on en redemande?? Décidément on est pire que des moutons...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.