Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo LyonMag

Une association lyonnaise récupère les invendus alimentaires pour du “0 déchet”

Photo LyonMag

A l’origine de Récup et Gamelles, trois jeunes femmes qui veulent lutter contre le gaspillage alimentaire.

En partenariat avec les producteurs et commerçants des marchés, restaurateurs et particuliers, Recup et Gamelles se charge de récolter les produits invendus destinés à la poubelle, avant de les réinjecter dans le circuit alimentaire via les épiceries sociales et solidaires lyonnaises. Les bio-déchets (fruits et légumes) sont transformés en confitures, chutney, confit ou encore ketchup maison par une équipe de bénévole, afin de garder la ligne de conduite de l’association : récupération, circuit court et respect de l’environnement.

 

"A partir de produits invendus, des aliments qu’on considère trop rapidement comme des déchets, on organise des ateliers de cuisine participatifs afin de les revaloriser au travers de recettes variées. Ca permet de montrer que ces aliments sont encore consommables, mais surtout qu’on peut en faire quelque chose de bon et simple" explique Lucas Bodet, chargé de mission de l’association. "On est en perpétuelle recherche de nouvelles recettes" ajoute-t-il.

 

En dehors de ces ateliers, Recup et Gamelle organise des animations "antigaspi" afin de promouvoir les bonnes pratiques, et possède également une bocalerie solidaire. A partir de produits récupérés sur les marchés, dont celui de la Croix Rousse, les bénévoles mettent la main à la pate pour confectionner des confitures ou chutney, qu’elle revend ensuite à prix coûtant à des épiceries solidaires lyonnaises comme La Fourmi (Lyon 1er) ou encore Epicentre (Lyon 8eme). En outre, l’association accompagne six restaurateurs Lyonnais dans "la réduction du gaspillage alimentaire et la gestion de leurs déchets".

 

 "En 2017, on a sauvé 1,5 tonnes de de fruits et légumes" affirme Lucas Bodet. Désormais, l’association comptabilise une centaine de bénévoles dans la Métropole, en plus des trois salariés et des deux personnes en service civique.



Tags : association | gaspillage alimentaire |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.