Lyon : une femme écope de quatre mois de prison ferme pour des violences sur son mari

Lyon : une femme écope de quatre mois de prison ferme pour des violences sur son mari
LyonMag.com

L’homme d’une cinquantaine d’années se sentait menacé, elle estimait qu’il l’énervait.

Le procureur réclamait qu’elle soit jugée « de la même manière qu’un homme », rapporte le Progrès. Le tribunal a suivi les réquisitions et a condamné la femme de 32 ans, originaire de Thaïlande, à quatre mois de prison ferme pour des faits de violences conjugales.

Elle avait déjà été condamnée l’an dernier à trois mois de prison et une interdiction de retourner à son domicile, pour des coups de poings donnés à son mari et un couteau jeté. Mais cette peine n’a pas suffit. En début d’année, la femme est de nouveau allée chez son mari et s’en est pris au mobilier. L’homme, apeuré, s’est réfugié chez ses voisins. Il a fini par conduire sa femme au commissariat.

Décrite comme jalouse, possessive et violente, elle harcelait en permanence son mari, le réveillant parfois la nuit car elle le suspectait de la tromper. Au tribunal, il a expliqué ne plus vouloir de cette relation. L’avocate de la défense a, elle, décrit un couple bancal, ne communiquant qu’en anglais, avec une femme en situation de dépendance totale envers son mari du fait qu’elle ne parlait pas français.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C'est pas marrant! le 03/02/2018 à 22:53

C'est la honte pour un homme de se reconnaitre humilié, dominé, soumis, battu par sa femme... c'est pourquoi ils sont invisbles...surtout quand le puissant lobby féministes a fait gracier la meutrière Sauvage!

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 03/02/2018 à 17:56

Elle le terrorisait et comme il n'a pas levé le doigt pour demander la permission.....elle a levé la main sur lui
Il aurait certainement préféré qu'elle lève la jambe...

Signaler Répondre

avatar
Stop le 03/02/2018 à 17:00
Nostromo a écrit le 03/02/2018 à 15h51

Oui tout à fait
D'ailleurs c'est dans leur nudité qu'on constate à quel point l'homme et la femme sont parfaitement identiques et doivent donc être égaux dans tout acte de la vie professionnelle et privée
Je propose de commencer symboliquement par des matchs de boxe mixte, la catégorie de poids devant être le seul critère de sélection des candidat(e)s
Comment peut on faire remonter cette suggestion à Mme la Ministre Schiappa

Vous ne pouvez pas, elle est ministre et pas vous, Les informations ne peuvent aller que dans un sens : d'elle vers vous.

Les ministres n'écoutent même pas les députés de l’opposition à l'assemblée.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/02/2018 à 15:51
Matriarcat a écrit le 03/02/2018 à 14h36

C'est du sexisme, forcément. Nous allons contacter Marlène, Caroline, toutes les femens et faire réviser ce jugement inique et incompatible avec les valeurs de notre république car il nous ramène aux heures les plus crades de notre histoire quand les femmes étaient encore soumises à leurs sales mâles blancs hétéros. Oui à l'égalité entre les riches et les pauvres.. euh non pardon, entre les caissières et et les bourges.. euh non encore trompé : oui à l'égalité entre les femmes et les hommes, voilà,

Oui tout à fait
D'ailleurs c'est dans leur nudité qu'on constate à quel point l'homme et la femme sont parfaitement identiques et doivent donc être égaux dans tout acte de la vie professionnelle et privée
Je propose de commencer symboliquement par des matchs de boxe mixte, la catégorie de poids devant être le seul critère de sélection des candidat(e)s
Comment peut on faire remonter cette suggestion à Mme la Ministre Schiappa

Signaler Répondre

avatar
astro domina le 03/02/2018 à 15:49

Sa femme est astro domina, très connue sur internet

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/02/2018 à 15:42
Jerigole a écrit le 03/02/2018 à 12h49

Mais où est donc la douceur tant vantée des femmes asiatiques... encore un mythe qui s’effondré !!!

La douceur des femmes asiatiques : fantasme très français et particulièrement débile
Quant au vieux mec qui va chercher une jeune femme en Thaïlande ou ailleurs ne parlant pas français... bon voilà quoi

Signaler Répondre

avatar
Matriarcat le 03/02/2018 à 14:36

C'est du sexisme, forcément. Nous allons contacter Marlène, Caroline, toutes les femens et faire réviser ce jugement inique et incompatible avec les valeurs de notre république car il nous ramène aux heures les plus crades de notre histoire quand les femmes étaient encore soumises à leurs sales mâles blancs hétéros. Oui à l'égalité entre les riches et les pauvres.. euh non pardon, entre les caissières et et les bourges.. euh non encore trompé : oui à l'égalité entre les femmes et les hommes, voilà,

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 03/02/2018 à 14:35
Jerigole a écrit le 03/02/2018 à 12h49

Mais où est donc la douceur tant vantée des femmes asiatiques... encore un mythe qui s’effondré !!!

Une femme reste une femme

Signaler Répondre

avatar
sakura le 03/02/2018 à 13:41

bravo a ce procureur qui a demandé a ce que la femme soit jugée de la même façon qu'un homme. Et cela n’enlève en rien dans la cause des femmes..

Je suis une et je suis contre toute formes de violence qu'elles soient de le fait d'hommes ou de femmes..et de fait j'attends la création de "balance ta truie" pour dénoncer les violences des femmes envers les hommes, "balance ton père ou ta mère" pour dénoncer les violences physiques, morales et sexuelles de ceux ci envers leurs enfants

Signaler Répondre

avatar
hiiiiiiiii le 03/02/2018 à 12:56
complot ? a écrit le 03/02/2018 à 11h15

On attend une déclaration de la ministre Shiappa pour condamner cette femme.

hi hi hi....la blanche neige qui voit des violeurs en puissance partout ?
Va pas être contente contente, hi hi hi

Signaler Répondre

avatar
Jerigole le 03/02/2018 à 12:49

Mais où est donc la douceur tant vantée des femmes asiatiques... encore un mythe qui s’effondré !!!

Signaler Répondre

avatar
C'est par là la sortie le 03/02/2018 à 11:44

Elle ne parle pas français et ne peut compter que sur son mari ? Son mari, frappé, n'en veut plus, elle doit donc partir puisque ne pouvant-voulant s'intégrer, c'est aussi simple que cela (et ce n'est pas simpliste).

Signaler Répondre

avatar
Pfuu le 03/02/2018 à 11:23

Benoui ne va pas être content....
Ha ! ça y est, il a déjà réagit en accusant la ministre de ne pas monter en épingle cette affaire de femme violente !

Signaler Répondre

avatar
complot ? le 03/02/2018 à 11:15

On attend une déclaration de la ministre Shiappa pour condamner cette femme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.