Léon Bérard condamné pour le décès d'un patient

Le 27 décembre 2003, un homme de 57 ans meurt à l’hôpital Desgenettes. Mais ce patient atteint d’une tumeur du tronc cérébral avait vu son état empirer entre le 15 et le 25 décembre à l’hôpital anti-cancéreux Léon Bérard avant d’être transféré dans cet établissement militaire de l’Est lyonnais pour une réanimation. Le tribunal de de grande instance de Lyon a donc reconnu en mai dernier “l’existence de manquements” au centre Léon Bérard “ayant fait perdre une chance de survie plus longue” à  ce patient. Notamment parce que l’interne de garde, le jour de Noël, n’avait pas apprécié assez rapidement la gravité de l’état du malade et qu’il a ensuite eu du mal à joindre le médecin senior à cause de mauvaises coordonnées. Résultat, ce malade qui avait certainement peu de chances de guérison n’a vécu que sept mois contre une moyenne de plusieurs années pour ce type de tumeurs. Le centre Léon Bérard qui n’a pas fait appel a versé une indemnité de 10 000 euros à la femme et au fils de ce patient.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.