Les mineurs isolés étrangers sont-ils des ingrats ?

Les mineurs isolés étrangers sont-ils des ingrats ?
Le foyer de Collonges - LyonMag

Lundi midi, la rumeur court que des mineurs isolés occupent le siège de la Métropole dédié à leur cas pour protester contre le foyer dans lequel ils sont regroupés depuis une semaine.

C’est exact : la Police est là, et la situation se tend un peu : "Les jeunes ne voulaient pas sortir, une canette a volé, les policiers en ont porté deux dehors et ont sorti leur matraque, tout le monde est sorti tranquillement", raconte un témoin.

Les grilles du service de la Métropole se referment, des vigiles s’y installent, et le froid glacial strié de des giboulées aussi. Il y a Josette, bénévole qui accueille et aide dans le cadre de la Marmite Colbert, quelques journalistes, et Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement, qui va être reçue pendant 45 minutes par une directrice du pôle social de la métropole de Lyon qui ne veut pas que l’on cite son nom.

Et il y a toujours, posés sur le trottoir, les 25 jeunes isolés étrangers (guinéens, ivoiriens, afghans…). Leurs maigres affaires sont entassées dans des cabas renforcés et ils égrènent leurs motifs de mécontentement : les lits du foyer sentent la mort, il n’y a personne pour s’occuper d’eux, on a essayé de les faire vomir en leur donnant de la nourriture pour animaux au nom étrange de fruits de mer, l’eau des robinets est marron, etc.  Et le foyer est loin de tout.

Josette explique : "ça ne va pas de mettre un jeune légalement en France et scolarisé à Saint Priest, dans un foyer à Collonges , il faudrait réserver ce foyer à des jeunes qui n’ont pas encore été accueillis légalement par un acte d’un juge". Mais le problème est le manque de place : "les hôtels aux alentours de Perrache sont saturés, la Métropole  est débordée, elle doit récupérer des chambres pour les nouveaux arrivants, elle a donc envoyé ces 25 dans ce foyer de Collonges".

Tout de même, dans la cité de Paul Bocuse, on a du mal à penser que l’eau coule marron. La Métropole confirme pourtant par mail le soir même, tout en soulignant que de l’eau en bouteille est distribuée aux jeunes.

Nathalie Perrin-Gilbert sort de son entretien. Contenant difficilement son énervement, elle conseille aux jeunes de rentrer au foyer et promet qu’elle continuera à veiller. Ebranlée par le froid, la triste petite troupe se dirige vers le métro D pour rentrer au foyer Notre Dame des Ports de Collonges  où une mauvaise nouvelle les attend : l’électricité a sauté, le chauffage est coupé.

Tout est rentré  dans l’ordre ce mardi à 7h43 quand le directeur du centre Notre Dame du Grand Port, Olivier Cerf, habitué des missions pour Habitat et Humanisme et sa filiale Pierre Angulaire, accepte de prendre de son temps pour éclaircir la situation.

Quelle eau marron, s’étonne-t-il ? Tout le monde boit l’eau des robinets, les encadrants y compris,  il n’y  a donc aucun problème de ce côté-là (la Métropole confirmera).

L’odeur atroce des fruits de la mer ? "Le cuisinier est très à l’écoute des jeunes. Il discute longuement, il cherche à savoir ce qu’ils aimeraient manger. C’était du riz avec du poisson et des moules. J’en ai mangé : c’était délicieux, je ne sais pas pourquoi ça n’est pas passé".

Et les lits médicalisés ? "On gérait  ce château à Collonges pour l’Agence Régionale de Santé (ARS),  et il y a peu de temps encore  il servait pour des convalescents. L’ARS a décidé d’arrêter car ils veulent regrouper. Dès qu’on a su que les jeunes arrivaient ici  j’ai fait démonter les ponts et septa des lits qui les faisaient ressembler à des lits d’hôpital".

Des ingrats ces jeunes ?

Faut-il alors ne pas partager le jugement sévère de Muriel Coativy (élue et secrétaire départementale FN), qui twittait son indignation face aux "revendications" des mineurs racontée par nos confrères du Progrès : "A tous nos jeunes français qui se lèvent tous les matins à 5h pour aller étudier et dont les parents ne changent pas leurs draps toutes les semaines ... mais où va-t-on ? #migrants #Lyon".

Que faut-il penser ? Ces jeunes sont-ils incapables de voir tout ce que la généreuse République  - par l’intermédiaire de la Métropole de Lyon - fait pour eux ? "Ces jeunes ont des droits, Il faut juste respecter ces droits", cingle, maintenant calme, Nathalie Perrin-Gilbert.

Efforts et chaos

Olivier Cerf hoche la tête : "là où nous avons vraiment une part de responsabilité c’est dans le calendrier". Le centre a ouvert le 5 février. Mais on trouve sur Internet des emplois offerts pour le centre de Collonges par Habitat et Humanisme et  publiés… le 9 février. Le recrutement des Accompagnants éducatifs pose également problème : "J’ai offert un poste en CDD à quelqu’un qui l’a accepté, puis on lui a proposé un CDI donc il n’est pas venu. Une autre est venu le premier jour mais m’a expliqué le second qu’elle ne pourrait tenir le choc …" regrette Olivier Cerf.

Par certains aspects, l’impréparation du projet est frappante. Pour la Métropole par exemple, l’accueil à Collonges est "un accueil temporaire (entre 3 et 6 mois) avant une décision du juge des enfants qui enclenchera ensuite un placement pérenne". Dans la réalité, en fait, au moins 7 jeunes sur 24 ont déjà obtenu cette décision, ce qui  avait l’air de surprendre les services de la Métropole eux-mêmes.

Olivier Cerf imagine que certains jeunes, enfermés dans des chambres d’hôtels, espéraient trop de leur foyer. D’autres sont très déçus pour une autre raison. Ils ont quitté l’IDEF de Bron pour venir à Collonges : "l’Idef  (institut de l’enfance et de la famille) a des moyens considérables. Nous nous avons eu de quoi acheter une table de ping pong et des ballons. Je vois bien que des jeunes repartent à l’IDEF voir les éducateurs de  là-bas".

Malgré tout  Olivier Cerf  s’étonne : "Nous avons du mal à comprendre pourquoi les jeunes nous disent que ce n’est pas un foyer".  

Honnêtement, cela crève les yeux

Les chambres sont superbes, propres, chauffées, avec douche individuelles. Mais elles ressemblent comme deux gouttes d’eau à des chambres d’hôpital. Même débarrassés de leurs instruments d’hospitalisation, les lits ressemblent à des  lits comme un fauteuil roulant ressemble à un kart de compétition. D’ailleurs des panneaux dans chaque chambre rappellent encore "qu’en cas d’hospitalisation courte, les papiers de sortie doivent être préparés". Or les jeunes connaissent l’hôpital en France. Ils y sont souvent. "C’est un paradoxe : ces jeunes viennent de très loin dans des conditions souvent très très difficiles. Mais pour aller à l’hôpital Edouard Herriot  il faut que quelqu’un les accompagne".

Personne ne va à l’hôpital -  même en France -  pour le plaisir. Comment croire que ces jeunes migrants qui ont entre 14 et 17 ans ont pu vivre ce qu’ils ont vécu et en sortir indemne ? "Pour beaucoup le passage par la Syrie a rimé avec torture", souligne un encadrant du staff de Collonges. Il suffit de voir dans quel état psychologique se trouve  un jeune français de 15 ans à qui l’on doit annoncer qu’il sera en vacances chez ses grands-parents sans wi-fi  une semaine dans le Cantal, pour imaginer l’état de ces jeunes après 3000 km d’embuches terribles.

Que le site de Collonges n’ait pas reçu la moindre visite d’un pompier participant à quelconque  commission de sécurité, que la convention entre la Métropole de Lyon et Habitat et Humanisme ne soit pas signée avant que le centre ouvre, ces jeunes s’en moquent sans doute. Mais "l’angoisse dans laquelle ils vivent est de toute façon intense", explique finalement Olivier Cerf. "A 18 ans, pour eux, cela peut vouloir dire : retour à la frontière. Comment échapper à cela ? Ils ont tellement besoin qu’on les aide à construire un projet".

A ce propos, la Métropole rappelle qu’ils "ont des cours de français sur place et suivent par ailleurs des formations. "La pédagogie que nous voulons mettre en œuvre est de permettre à ces jeunes de se construire, via une formation qu’ils demandent", confirme Bernard Devert, président de Habitat et Humanisme.

Qu’en sait-il lui ?

@lemediapol

47 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tout viens à ceux qui savent attendre le 08/03/2018 à 19:36
Haineux a écrit le 07/03/2018 à 14h29

Oui, des haineux comme vous qui cultivent l'affrontement.

Je cultive le bon sens. L’histoire jugera la collaboration avec l’ennemi d’une poignet d’abrutis ,qui ont détruit le pays.

Signaler Répondre

avatar
Haineux le 07/03/2018 à 14:29
Priorité nationale a écrit le 07/03/2018 à 14h03

Tous Les interdits et les lois zoubia sont faites par les gens comme toi ,l’extrême droite ne dirigeant rien dans le pays. Le totalitarisme c’est vous et le peuple l’a bien compris. La haine c’est vous ,vous imposer un mode de vie à la majorité des français. Mais, la roue tourne heureusement.

Oui, des haineux comme vous qui cultivent l'affrontement.

Signaler Répondre

avatar
Priorité nationale le 07/03/2018 à 14:03
L'Horizon a écrit le 06/03/2018 à 18h21

Sans qu'on l'ait vu venir, mais en tous cas bien préparée et attisée par les haineux de l'extrême droite.

Tous Les interdits et les lois zoubia sont faites par les gens comme toi ,l’extrême droite ne dirigeant rien dans le pays. Le totalitarisme c’est vous et le peuple l’a bien compris. La haine c’est vous ,vous imposer un mode de vie à la majorité des français. Mais, la roue tourne heureusement.

Signaler Répondre

avatar
L'Horizon le 06/03/2018 à 18:21
L’oracle a écrit le 06/03/2018 à 17h46

Avant de vouloir Adopter d’autres enfants ,la Mère patrie devrait plutôt s’occuper d’elever Correctement les siens. Sinon , une guerre fratricide se déclarera tôt ou tard ,et sans qu’on l’ai vue venir.

Sans qu'on l'ait vu venir, mais en tous cas bien préparée et attisée par les haineux de l'extrême droite.

Signaler Répondre

avatar
Prends en un chez toi ET tais toi ,sa nous fera des vacances. le 06/03/2018 à 17:55
Zerf a écrit le 14/02/2018 à 18h01

S'il n y a pas assez de places dans les crèches ,ce n'est pas la faute des migrants ! il faut être stupide ou raciste pour faire ce lien!! Prenez vous en a la métropole ou a votre mairie!

Personne est’ raciste mais ton simplisme reflète ton QI d’huitre.

Signaler Répondre

avatar
L’oracle le 06/03/2018 à 17:46

Avant de vouloir Adopter d’autres enfants ,la Mère patrie devrait plutôt s’occuper d’elever Correctement les siens. Sinon , une guerre fratricide se déclarera tôt ou tard ,et sans qu’on l’ai vue venir.

Signaler Répondre

avatar
Aidons les en nous aidant ! le 06/03/2018 à 14:49
Aidons les ,mais dans leur pays. a écrit le 06/03/2018 à 13h41

Exact. D’une part ils n’ont pas leur place dans notre société majoritaire contre.et pour ceux ,très minoritaires qui les aides,se n’est JAMAIS sans rien en retour. Ils en sont très bien rémunérés ,aides diverses et en plus ils servent d’ojets Sexuels aux pervers .agressions sexuelles,viols,esclavagistes ect.... beaucoup d’associations comme médecin du monde. Et autres sont salis par ses scandales. Les victimes se mettent à parler et la ,on comprends mieux leur’ motivations libidineuses.

Un grand merci à tous les gouvernements corrompus qu'on soutient et à qui en vend des armes !
Leurs morts sont nos emplois ! On les remerciera jamais assez !

Signaler Répondre

avatar
Aidons les ,mais dans leur pays. le 06/03/2018 à 13:41
Veritas a écrit le 06/03/2018 à 13h20

Ces jeunes migrants sont souvent manipulés par des associations qui vivent grâce à des subventions et dont les dirigeants sont grassement payés.

Exact. D’une part ils n’ont pas leur place dans notre société majoritaire contre.et pour ceux ,très minoritaires qui les aides,se n’est JAMAIS sans rien en retour. Ils en sont très bien rémunérés ,aides diverses et en plus ils servent d’ojets Sexuels aux pervers .agressions sexuelles,viols,esclavagistes ect.... beaucoup d’associations comme médecin du monde. Et autres sont salis par ses scandales. Les victimes se mettent à parler et la ,on comprends mieux leur’ motivations libidineuses.

Signaler Répondre

avatar
Veritas le 06/03/2018 à 13:20

Ces jeunes migrants sont souvent manipulés par des associations qui vivent grâce à des subventions et dont les dirigeants sont grassement payés.

Signaler Répondre

avatar
Velivelo le 20/02/2018 à 14:14
Balibalo le loosers à vélo. a écrit le 20/02/2018 à 13h50

C’est sur que la France a besoin de ses gamins pour remonter son niveau.car, avec tous les cons ,dont tu fais partie tout est perdu d’avance .

toi tu n as pas l aire d être du genre a aimer la petite reine et la pédale!
c est dommage!
n empêche qu a vélo, je suis détendu... et surtout, je ne tue pas et ne pollue pas!!!! contrairement aux voitures!

vélo, suivisme,croix rousse!

Signaler Répondre

avatar
Balibalo le loosers à vélo. le 20/02/2018 à 13:50
Velivelo a écrit le 19/02/2018 à 19h57

je suis sur que parmi ces gamins y a un talent de cycliste professionnel en devenir!
il faut que tout le monde se mette au vélo! comme ça on n utilisera plus de pétrole et de minerais issus des pays pauvres volé par les grands patrons!...
tout ça pour des voitures!

tous a vélo!

C’est sur que la France a besoin de ses gamins pour remonter son niveau.car, avec tous les cons ,dont tu fais partie tout est perdu d’avance .

Signaler Répondre

avatar
pour Personne ! le 20/02/2018 à 13:45
les habits neufs de l empereur a écrit le 14/02/2018 à 09h50

c est exactement ce que veut Micron!
en apportant le FN au second tour, vous offrez au candidat d en face une élection assurée, portée par la bien pensante, le politiquement correct et l "alliance nationale"

la 5eme république est une aberration en 2018, et profites a tous les coquins qui vous vantent les mérites de belles reformes dont les bienfaits ne sont visibles que par les gens intelligents....
ça ne vous rappel pas un conte et un opéra ça?

C’est pourquoi il ne fau plus Voter !

Signaler Répondre

avatar
La culture du Vice.,se poser toujours en victime le 20/02/2018 à 13:43

Ingrats,c’est certain. Mais tellement plus intelligent avec du vice en plus. Nos censé intellos,ont brûlé leur cerveaux et se font manipuler par ses analphabètes étrangers mais pas dépourvus d’intelligence.

Signaler Répondre

avatar
Fred. le 20/02/2018 à 13:24
Menfin a écrit le 19/02/2018 à 21h29

La moitié de ces mineurs ont 24 ans....
Le calcul est simple , donne 100€ à un immigré clandestin (migrant) , il va en utiliser 20€ , en envoyer 80 à la famille qui aura de quoi envoyer un autre membre qui touchera 100€ ,...
Au passage sur les 100€ ,la moitié se répartie entre les passeurs , pots de vin et mafias.

Par contre prenez 100€ , investissez sur l’économie locale , l'éducation et la santé en Afrique et la vous avez créé de l'avenir.

Quel avenir en France pour ces immigrés clandestins alors que les jeunes de chez nous avec ou sans diplômes n'ont pas de travail?

Tellement réaliste.

Signaler Répondre

avatar
Menfin le 19/02/2018 à 21:29

La moitié de ces mineurs ont 24 ans....
Le calcul est simple , donne 100€ à un immigré clandestin (migrant) , il va en utiliser 20€ , en envoyer 80 à la famille qui aura de quoi envoyer un autre membre qui touchera 100€ ,...
Au passage sur les 100€ ,la moitié se répartie entre les passeurs , pots de vin et mafias.

Par contre prenez 100€ , investissez sur l’économie locale , l'éducation et la santé en Afrique et la vous avez créé de l'avenir.

Quel avenir en France pour ces immigrés clandestins alors que les jeunes de chez nous avec ou sans diplômes n'ont pas de travail?

Signaler Répondre

avatar
Velivelo le 19/02/2018 à 19:57

je suis sur que parmi ces gamins y a un talent de cycliste professionnel en devenir!
il faut que tout le monde se mette au vélo! comme ça on n utilisera plus de pétrole et de minerais issus des pays pauvres volé par les grands patrons!...
tout ça pour des voitures!

tous a vélo!

Signaler Répondre

avatar
Dominique le 19/02/2018 à 18:52
zdqf a écrit le 18/02/2018 à 22h30

waou, je suis atterrée par la lecture des commentaires.....je crois aussi que lyonmag a omis de parler de l’accueil bien particulier qu'un certain nombre de nationalistes locaux a réservé à ces jeunes le jour de l'ouverture.
on parle de personnes, qui, que le récit de vie soit vrai ou pas, que la minorité soit reconnue ou pas, ont eu un parcours d'exil emprunt de violence, de maltraitances, d'humiliations..des conditions de survie indigne qui détruisent un être...Je suis éducatrice et je peux vous dire que les corps de ces jeunes sont couverts de cicatrices qui ne laissent planer aucun doute sur leur vie d'avant.
Alors je pense qu'en effet, les accueillir avec dignité, comme le prévoit la protection de l'enfance, et bien un minimum syndical.On peut saluer que c'est jeunes, dont le droit commun n'est pas reconnu dans les délais que prévoit le code de l'action sociale et des familles, aient su se mobiliser, se féderer, pour faire entendre leurs voix. Que diriez vous si nos chères petites têtes blondes étaient envoyées dans une école sans maitres, sans livres, sans jeux, pour seul matéirel une vieille chaise et un bureau????? Oui vous seriez indigniez aussi

Alors,si tu as vus leurs cicatrices,tu as dû TOUTES les voir,perverse. Comme beaucoup tu es anti blanc ,tu as sûrement un complexe d’inferiorité. Posez vous déjà les bonnes questions.qui sont Les Racistes ?, les migrants sont des défaitistes analphabètes qui ne croit pas en l’AFRIQUE et son énorme potentiel,croyez moi.les meilleurs Restent en Afrique ,on peut changer de pays ,mais en restant sur ce continent,tout est à Faire et L’Avenir c’est la bas. Raccompagner ses jeunes africains chez eux en les aidant (états africains) à trouver un job ,rien de plus facile la bas. Ici, ils ne seront JAMAIS chez eux ,pas d’emploi,profiteurs,esclavagistes,financiers et prédateurs sexuels les guettent.

Signaler Répondre

avatar
zdqf le 18/02/2018 à 22:30

waou, je suis atterrée par la lecture des commentaires.....je crois aussi que lyonmag a omis de parler de l’accueil bien particulier qu'un certain nombre de nationalistes locaux a réservé à ces jeunes le jour de l'ouverture.
on parle de personnes, qui, que le récit de vie soit vrai ou pas, que la minorité soit reconnue ou pas, ont eu un parcours d'exil emprunt de violence, de maltraitances, d'humiliations..des conditions de survie indigne qui détruisent un être...Je suis éducatrice et je peux vous dire que les corps de ces jeunes sont couverts de cicatrices qui ne laissent planer aucun doute sur leur vie d'avant.
Alors je pense qu'en effet, les accueillir avec dignité, comme le prévoit la protection de l'enfance, et bien un minimum syndical.On peut saluer que c'est jeunes, dont le droit commun n'est pas reconnu dans les délais que prévoit le code de l'action sociale et des familles, aient su se mobiliser, se féderer, pour faire entendre leurs voix. Que diriez vous si nos chères petites têtes blondes étaient envoyées dans une école sans maitres, sans livres, sans jeux, pour seul matéirel une vieille chaise et un bureau????? Oui vous seriez indigniez aussi

Signaler Répondre

avatar
Salut la loose. le 18/02/2018 à 19:38
généreux a écrit le 16/02/2018 à 13h55

Je te paye ton billet pour que t'ailles voir ailleurs ! lol

Chouette alors. Connais tu ´l’Africa Rising’? Non! Parce que tu es comme Eux,Un Loosers. L’afrique est en train de se développer très très vite,c’est l’Avenir. Même les chinois l’ont compris,mais les français préfèrent récupérer les migrants pessimistes comme eux pour la prospérité de l’assistanat,mdr.

Signaler Répondre

avatar
rhooo!! le 18/02/2018 à 18:07

'Les mineurs isolés étrangers sont-ils des ingrats ?'

Parce que d'habitude les parasites font preuve de gratitude ? Encore un concept socialiste...

Signaler Répondre

avatar
5 etoiles le 18/02/2018 à 16:30

Il faut les mettre au sofitel ou au Marriot ou encore mieux les réexpédier d'où ils viennent vite fait et s'occuper de nos vieux sans ressources avant tous ces profiteurs qui nous ruinent !

Signaler Répondre

avatar
Abdel le 18/02/2018 à 11:35
des chiffres ... a écrit le 17/02/2018 à 19h49

puisque vous citez un chiffre, donnez moi le chiffre du coût de l'accueil de migrants en France ... Merci. A vous lire

Pas grand chose. L’équivalent de tà. Retraite,bourricot.

Signaler Répondre

avatar
des chiffres ... le 17/02/2018 à 19:49
Zerf a écrit le 14/02/2018 à 11h31

La métropole a la responsabilité de l 'accueil des mineurs migrants...ce problème n'est pas nouveau me semble t il ! Sauf que son président s'en tape et que rien n'est prêt sur la métropole! Ces jeunes ne sont pas parfaits , mais ils ne sont pas ingrats! Ils demandent un droit que l’État reconnait ! Mr Kimelfeld a voté dernièrement un budget de 800.000 euros pour surveiller des bâtiments vides dans la métropole... et il n' y aurai pas de sous pour accueillir correctement ces jeunes ! Un peu de dignité Mr le président de la métropole!!!

puisque vous citez un chiffre, donnez moi le chiffre du coût de l'accueil de migrants en France ... Merci. A vous lire

Signaler Répondre

avatar
Notre misere doit être prioritaire. le 17/02/2018 à 13:53

Ils prennent leurs hôtes pour des cons en profitant de notre système TROP généreux. Le démantèlement d’un réseau de prostituees nigérienne achetée 500e en Lybie vient de tomber,14 personnes arrêtées. Se sont biens des réseaux mafieux sous couvert associatifs qui incitent cette immigration africaine dangereuse pour eux et pour le continent européen. J’espere que le renseignement arrêtera tous ses réseaux et reconduira chez eux ,ses personnes .l’afrique a besoin d’eux pour son devellopement. L’assistanat européen a déjà fort à faire.

Signaler Répondre

avatar
L’etranger le 16/02/2018 à 18:40

Ils ont raisons, un pays de faibles est destiné à se faire dominer .

Signaler Répondre

avatar
Transport le 16/02/2018 à 14:20
Velivelo a écrit le 16/02/2018 à 14h08

payes lui un velo!

Bonne idée, mais il est surement trop fainéant pour faire des efforts physiques. Gros sur leur siège d'ordi ou de voiture, même inertie.

Signaler Répondre

avatar
Velivelo le 16/02/2018 à 14:08
généreux a écrit le 16/02/2018 à 13h55

Je te paye ton billet pour que t'ailles voir ailleurs ! lol

payes lui un velo!

Signaler Répondre

avatar
généreux le 16/02/2018 à 13:55
À que ,je suis français ? a écrit le 16/02/2018 à 13h45

Je suis athée.mais, mon dieu qu’est-ce qu’on est CON dans ce pays ! Si ,sa continue je vais migrer,moi aussi.

Je te paye ton billet pour que t'ailles voir ailleurs ! lol

Signaler Répondre

avatar
À que ,je suis français ? le 16/02/2018 à 13:45

Je suis athée.mais, mon dieu qu’est-ce qu’on est CON dans ce pays ! Si ,sa continue je vais migrer,moi aussi.

Signaler Répondre

avatar
Resto 3 étoiles le 16/02/2018 à 09:31

"Le cuisinier est très à l’écoute des jeunes. Il discute longuement, il cherche à savoir ce qu’ils aimeraient manger"...
Cool, c'est eux qui décident ce qu'ils veulent manger! C'est mieux que la cantine!

Signaler Répondre

avatar
Info le 15/02/2018 à 18:22
jdc a écrit le 15/02/2018 à 16h24

Et si la mairie met plus d'énergie pour loger des migrants que pour construire des places de crèches, c'est de la faute à qui ?

Bonsoir mdc,

Pouvez-vous apporter un élément qui justifierait les "pertes de temps" que vous invoquez et qui seraient la cause d'un manque de place en crèche stp ?

A moins que ce ne soit qu'une nouvelle, répétitive, lancinante, façon de lancer de fausses rumeurs profitant à l'extrême droite ? (Et qui satisferait - très temporairement - votre aigreur ?)

Signaler Répondre

avatar
Info le 15/02/2018 à 18:19
Petaudier a écrit le 15/02/2018 à 14h27

Qu'est-ce que le racisme vient faire là dedans ?
Vous n'en avez pas marre de dégoiser, sans discernement, les phrases toutes faites, apprises par coeur, en section de parti politique de l'ancienne gauche ?

Bonjour Zerf,
Votre "critique" est typiquement un verbiage d'extrême droite :
"dégoiser" n'est pas adapté à la phrase, revoyez le sens de ce mot.

"sans discernement" Rien ne laisse à penser qu'il n'y a pas de discernement, c'est même le contraire, il est tout à fait exact de dire que relier migrants et manque de place dans les crèches est totalement idiot et est raciste. En lieu et place de des amalgames, cet intervenant à discerné.

"phrases toutes faites" Hé bien pour le moment c'est vous qui ne dites rien. Le propos que vous critiquez est pourtant clair et parle d'une situation précise, ce n'est donc pas du tout "tout fait".

"apprises par coeur" C'est simplement du dénigrement...

En résumé, vous utilisez abondamment des formules rhétoriques vides de sens, tout en tentant de vainement le reprocher à votre interlocuteur...
De ce point de vue, votre discours est idiot, et ressemble étrangement aux critiques éternellement formulées par les gens des extrêmes. Parce que vous n'êtes ni en mesure de comprendre ni critiquer, vous resservez vos amalgames de clichés racistes...

Merci à vous pour l'exemple et bonne soirée.

Signaler Répondre

avatar
jdc le 15/02/2018 à 16:24
Zerf a écrit le 14/02/2018 à 18h01

S'il n y a pas assez de places dans les crèches ,ce n'est pas la faute des migrants ! il faut être stupide ou raciste pour faire ce lien!! Prenez vous en a la métropole ou a votre mairie!

Et si la mairie met plus d'énergie pour loger des migrants que pour construire des places de crèches, c'est de la faute à qui ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 15/02/2018 à 14:30

Ils sont étrangers avant d'être mineurs.
Tant qu'on sera trop intelligents pour comprendre ça, rien ne sera réglé.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 15/02/2018 à 14:27
Zerf a écrit le 14/02/2018 à 18h01

S'il n y a pas assez de places dans les crèches ,ce n'est pas la faute des migrants ! il faut être stupide ou raciste pour faire ce lien!! Prenez vous en a la métropole ou a votre mairie!

Qu'est-ce que le racisme vient faire là dedans ?
Vous n'en avez pas marre de dégoiser, sans discernement, les phrases toutes faites, apprises par coeur, en section de parti politique de l'ancienne gauche ?

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 14/02/2018 à 18:01

S'il n y a pas assez de places dans les crèches ,ce n'est pas la faute des migrants ! il faut être stupide ou raciste pour faire ce lien!! Prenez vous en a la métropole ou a votre mairie!

Signaler Répondre

avatar
jirel le 14/02/2018 à 15:34

il n'y a pas assez de crèches à Lyon, ma fille qui doit reprendre le travail galère pour trouver une place : 3 places pour 128 demandes. Mais pour ces étrangers - la Côte d'Ivoire et la Guinée ne sont pas en guerre, non - il faudrait trouver des 4 étoiles pour les loger ( avec restaurants gastronomiques ). qu'ils retournent chez eux. Les boats people ne se sont jamais plaints et ont réussi leur intégration. qu'ils fassent la même chose.

Signaler Répondre

avatar
@lemediapol le 14/02/2018 à 14:47
Jeansais a écrit le 14/02/2018 à 10h10

En ce jour mercredi des cendres...
petit rappel aux bien- pensant:

"Matthieu 25 :« J’ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »

Y a pas que la Saint Valentin dans la vie ;-)

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 14/02/2018 à 11:31

La métropole a la responsabilité de l 'accueil des mineurs migrants...ce problème n'est pas nouveau me semble t il ! Sauf que son président s'en tape et que rien n'est prêt sur la métropole! Ces jeunes ne sont pas parfaits , mais ils ne sont pas ingrats! Ils demandent un droit que l’État reconnait ! Mr Kimelfeld a voté dernièrement un budget de 800.000 euros pour surveiller des bâtiments vides dans la métropole... et il n' y aurai pas de sous pour accueillir correctement ces jeunes ! Un peu de dignité Mr le président de la métropole!!!

Signaler Répondre

avatar
Jensaisrien le 14/02/2018 à 11:13
Jeansais a écrit le 14/02/2018 à 10h10

En ce jour mercredi des cendres...
petit rappel aux bien- pensant:

"Matthieu 25 :« J’ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »

Ils ont reçu tout cela... mais ça ne leur suffit pas.

Signaler Répondre

avatar
master chef le 14/02/2018 à 10:49

"Le cuisinier est très à l’écoute des jeunes. Il discute longuement, il cherche à savoir ce qu’ils aimeraient manger."
No comment...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 14/02/2018 à 10:10

En ce jour mercredi des cendres...
petit rappel aux bien- pensant:

"Matthieu 25 :« J’ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. »

Signaler Répondre

avatar
les habits neufs de l empereur le 14/02/2018 à 09:50
JevaisvoterFN a écrit le 14/02/2018 à 09h40

Ecoeurant !!!!!!!!
En France il vaut mieux être clandestin, sans papier qu'honnête travailleur ...

c est exactement ce que veut Micron!
en apportant le FN au second tour, vous offrez au candidat d en face une élection assurée, portée par la bien pensante, le politiquement correct et l "alliance nationale"

la 5eme république est une aberration en 2018, et profites a tous les coquins qui vous vantent les mérites de belles reformes dont les bienfaits ne sont visibles que par les gens intelligents....
ça ne vous rappel pas un conte et un opéra ça?

Signaler Répondre

avatar
ok le 14/02/2018 à 09:42
Stop a écrit le 14/02/2018 à 09h25

C'est la réalité les gars...
Vous pensez que parce que vous avez quitté l'Afrique la France vous doit tout ?
Vous attendez une chambre avec grand écran, une piscine, la PS4 et des cocktails à volonté ?
Si c'est ce que certains vous ont fait miroiter pour vous inciter à abandonner la terre de vos ancêtres, ce n'est malheureusement pas ce que nous avons à vous offrir.
Ici, comme partout dans le monde, il faut travailler pour avoir de quoi vous loger, vous chauffer, vous éclairer, vous vêtir, vous nourrir et vous divertir.
Tout se paie.

Certains seront ravis de vous embaucher à bas prix, c'est pour cela qu'ils ne cessent d'encourager l'immigration. Allez donc travailler pour eux.

la PS4 et tout ce petit luxe est disponible... en prison
mais pas dans la vraie vie!

ces "jeunes" ont été envoyé par leur famille, ce n est pas forcément leur choix!

ce qui est fantastique, c est qu on a fait croire a plusieurs pays qu en France (ou en Europe), on peut devenir riche sans rien faire!!!!... les aides apparaissent comme le graal...

quel homme politique aura le courage d appliquer la loi et de renvoyer tous les majeurs (et faux mineurs) illégaux dans leur pays?

Signaler Répondre

avatar
JevaisvoterFN le 14/02/2018 à 09:40

Ecoeurant !!!!!!!!
En France il vaut mieux être clandestin, sans papier qu'honnête travailleur ...

Signaler Répondre

avatar
pat69570 le 14/02/2018 à 09:36

Qu'ils rentrent chez eux !Jamais contents ces étrangers ...

Signaler Répondre

avatar
Stop le 14/02/2018 à 09:25

C'est la réalité les gars...
Vous pensez que parce que vous avez quitté l'Afrique la France vous doit tout ?
Vous attendez une chambre avec grand écran, une piscine, la PS4 et des cocktails à volonté ?
Si c'est ce que certains vous ont fait miroiter pour vous inciter à abandonner la terre de vos ancêtres, ce n'est malheureusement pas ce que nous avons à vous offrir.
Ici, comme partout dans le monde, il faut travailler pour avoir de quoi vous loger, vous chauffer, vous éclairer, vous vêtir, vous nourrir et vous divertir.
Tout se paie.

Certains seront ravis de vous embaucher à bas prix, c'est pour cela qu'ils ne cessent d'encourager l'immigration. Allez donc travailler pour eux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.