Lyon : deux pompiers lancent une appli pour sauver des vies

Lyon : deux pompiers lancent une appli pour sauver des vies
Photo d'illustration - LyonMag

Ils veulent "révolutionner le monde du secourisme".

C'est un projet qui vient de deux sapeurs-pompiers professionnels, depuis 15 années, qui ont vécu un moment particulier, encore gravé dans leurs esprits. Ganème Asloune, l’un d’eux, raconte : "on sortait d’un restaurant lorsque nous avons croisé des collègues qui venaient de réaliser une intervention à côté de nous sur une jeune fille qui s’étouffait. Malheureusement, la fille avait fait un arrêt cardiaque qui l’avait conduit à la mort. Cela, alors que nous étions juste à côté…"

Selon les chiffres officiels, les sapeurs-pompiers mettent environ 13 minutes pour se rendre sur le théâtre d’une opération. Une durée qui monte à 20 minutes pour le SAMU. Pour changer cela, Ganème et Mehdi Boudjema ont créé une application, nommée Permis de Sauver, pouvant alerter des secouristes opérationnels, afin de réduire le temps d’attente des secours. "L’idée est de permettre l’arrivée d’un secouriste dans les 5 minutes" affirme Ganème Asloune. Ce sera au médecin régulateur des pompiers, ou du SAMU, de déclancher les alertes. Néanmoins, ce dernier précise que les volontaires "viendront en complément des secours traditionnels".

Afin d’entrer dans le fichier des secouristes, il faut s’enregistrer sur l’application, une validation des diplômes obtenus sera ensuite nécessaire. Dans les paramètres, le secouriste pourra ensuite choisir d’être disponible ou non. En cas de besoin très urgent, comme un arrêt cardiaque, le SAMU pourra alors lancer des alertes sur les smartphones des secouristes validés sur Permis de Sauver pour qu’ils puissent intervenir le plus rapidement possible. De plus, l’application comprend également une géolocalisation des outils de secours à proximité comme les défibrillateurs.

Pour financer cette application tout en continuant d’exercer leur métier, les deux hommes ont pu compter sur le soutien d’un investisseur. L’application fonctionne dès ce jeudi sur l’ensemble du département du Rhône. Elle est disponible gratuitement sur IOS et Android.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Une chance pour la France le 16/02/2018 à 14:43

Même, deux chances pour la France.

Malheureusement, l'extrême droite ne relayera pas l'information donc on continuera à parler surtout des délinquants.

Un très grand Bravo à eux.

Signaler Répondre

avatar
Non non le 16/02/2018 à 09:46
Océane a écrit le 15/02/2018 à 15h08

L'application Staying Alive permet déjà de localiser des volontaires et de sauver des vies.

Faux pas dans le rhône.... ni les pompiers ni le samu n'a de convention avec staying Alive... il y a les infos d'emplacement defibrillateur .pas d'alerte

Signaler Répondre

avatar
Océane le 15/02/2018 à 15:08

L'application Staying Alive permet déjà de localiser des volontaires et de sauver des vies.

Signaler Répondre


Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.