Liaison A89/A6 : toujours pas de date d’ouverture fixe

Liaison A89/A6 : toujours pas de date d’ouverture fixe
Photo d'illustration - LyonMag

Les automobilistes l’attendent encore et toujours.

Voilà deux semaines que la liaison entre l’A89 et l’A6 doit ouvrir après deux ans de travaux. De début février, la mise en service est finalement passée à la fin du mois.

Mais selon le Progrès qui a sondé APRR, obligé de se conformer à des exigences de dernière minute du ministère des Transports suite aux contrôles de sécurité, l’ouverture se fera avant le 5 mars. Sans que l’on sache vraiment la date fixe qui permettra d’emprunter cette voie entre la Tour-de-Salvagny et Limonest.

Autant dire que les habitants du Nord-Ouest lyonnais (Tarare, l'Arbresle) sont dans l'expectative.

Tags :

A89

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
stop le 19/02/2018 à 10:22
Pigé a écrit le 19/02/2018 à 10h06

"le Progrès qui a sondé APRR"
Les coloscopies sont à la mode.
L'expression du rédacteur de ce média ne laisse pas de surprendre ; parfois amuser.

Sur le fond, on lit également : "des exigences de dernière minute du ministère des Transports suite aux contrôles de sécurité". Il me semble plutôt que des normes n'avaient pas été respectées et qu'il faille qu'APRR se conforme à la loi. Il faut cesser de tenter de faire croire que la réglementation s'oppose au peuple alors qu'elle le protège.

Le progrès est un journal surprenant, il affirme dimanche que tous les oeufs coquilles seront des oeufs de plein air en 2022 en se basant sur l'interview du ministère sauf que le ministre ne dit pas du tout ça. Mon commentaire rectifiant leur erreur a été refusé avec motif : envoyé à le rédaction.
L'article reste inchangé.

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 19/02/2018 à 10:06

"le Progrès qui a sondé APRR"
Les coloscopies sont à la mode.
L'expression du rédacteur de ce média ne laisse pas de surprendre ; parfois amuser.

Sur le fond, on lit également : "des exigences de dernière minute du ministère des Transports suite aux contrôles de sécurité". Il me semble plutôt que des normes n'avaient pas été respectées et qu'il faille qu'APRR se conforme à la loi. Il faut cesser de tenter de faire croire que la réglementation s'oppose au peuple alors qu'elle le protège.

Signaler Répondre

avatar
pekval6963 le 16/02/2018 à 08:35

Explications probables de ce retard : Le préfet a pris une crise cardiaque en découvrant un panneau de limitation à 110 km/h et aurai exigé leur remplacement par des panneaux zone 30 ! Le vendeur de pomme sur le bord de la route de la Tour de Salvagny a assigné l État pour perte de CA et concurrence déloyale. Aux dernières nouvelle le camion pizza souhaiterai également se joindre à la plainte quitte à aller jusqu à la cours Européenne... À Lyon on aime nos Bouchons et en supprimer un peut être très mal pris. Les élus ne comprennent pas comment on peut mettre en service un tronçon d autoroute en dehors de toute période pre-electorale ! Ils ont donc demandé le report jusqu aux élection Européenne de 2019 ! Le buffet de l inauguration a été jugé très très bas de gamme et de nombreux « gueux » avaient été invité par réseau social. Les membres du rotary club de l ouest se sont offusqués de ce manque de considération et exigent une nouvelle inauguration ...

Signaler Répondre

avatar
Louise le 16/02/2018 à 08:25

L'arlésienne ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.