Juppé, Pécresse, Trudeau : les tacles de Wauquiez dans un nouvel enregistrement pirate

Juppé, Pécresse, Trudeau : les tacles de Wauquiez dans un nouvel enregistrement pirate
Laurent Wauquiez - LyonMag

Ce lundi soir, l’émission Quotidien a diffusé une nouvelle fois des extraits audios d’un cours de Laurent Wauquiez à l’emlyon business school.

Il s’agissait là de la 2e journée du président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans l’établissement d’Ecully, soit vendredi dernier.

Après Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy ou encore Angela Merkel, Laurent Wauquiez s’était trouvé de nouvelles cibles à martyriser devant ses élèves.

Le président des Républicains s’est d’abord fait une joie de tacler sa meilleure ennemie Valérie Pécresse. S’étonnant de parler à une étudiante passée par une prépa littéraire, Laurent Wauquiez demandait si son homologue présidente de la Région Ile-de-France était derrière ce parcours alors qu’elle était ministre de l’Enseignement Supérieur. "Ah le nombre de conneries qu’elle peut faire…", s’emporte Laurent Wauquiez.

"Alain Juppé, qui est une personnalité éminemment respectable, il a totalement cramé la caisse. À Bordeaux, il a fait des miracles, Bordeaux est géniale, est très bien gérée... Mais il a fait exploser les impôts, et il a fait exploser la dépense publique, et il a fait exploser l'endettement. Moi, ma conviction, c'est que quand vous faites ça, vous n'avez, à l'arrivée, plus aucune forme de crédit. Parce que si vous êtes de droite et que vous voulez dire aux gens: “Si vous me faites confiance, moi j'augmente pas les impôts, je lutte contre le gaspillage de l'argent public et je remets de l'ordre dans mes finances”, bah commencez par le faire dans vos responsabilités. Et qu'on puisse commencer à vous faire confiance", enchaîne l’ancien maire du Puy-en-Velay, qui a visiblement une opinion plutôt partagée sur Alain Juppé.

Même Justin Trudeau, le Premier ministre ultra-populaire du Canada, en prend pour son grade : "Lui en gros, c'est simple: tout ce qui est mainstream, tout ce qui est bonne pensée, je prends tout. Et donc l'objectif, c'est: je suis à fond dans tout, tout est nickel, tout est ripoliné, il n'y a pas un cheveu qui dépasse, je suis le mec cool, gentil, complètement dans le mainstream du média".

En plus des syndicats patronaux qui veulent selon lui juste "encaisser l’argent", Laurent Wauquiez distribue une salve de reproches aux députés de la République en Marche dans ce nouvel enregistrement pirate. "Vous avez vu les guignols d'En marche, là? Ils sont tous avec le petit doigt sur la couture, et ils doivent tous voter la même chose. Quand ils osent apporter la moindre dissonance, ils se font taper dessus avec une matraque. Il n'y a aucun équilibre des pouvoirs en France", poursuit l’élu, estimant que le pays est devenu "une totale dictature".

Tags :

wauquiez

emlyon

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Biniou fricota le 20/02/2018 à 14:45

Bravo à Monsieur Wauquiez ... il a parfaitement raison et ne vous en déplaisent.
Oui, la vérité fait mal a entendre... alors braillez...braillez et la caravane passe ...

Signaler Répondre

avatar
2 poids 2 mesures !!! le 20/02/2018 à 13:16
captainflam a écrit le 20/02/2018 à 12h38

Voilà ou on en arrive dès que l’on dit la vérité on se retrouve traité de tous les noms fachos,reacs etc etc cette soi disant bien pensance commence à être pesante surtout venant de personnes qui tournent leur veste au moindre coup de vent alors soyons faux c...

Si Mélenchon avait dit la même chose, vous auriez dit que c'était des mensonges.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 20/02/2018 à 13:15
captainflam a écrit le 20/02/2018 à 12h38

Voilà ou on en arrive dès que l’on dit la vérité on se retrouve traité de tous les noms fachos,reacs etc etc cette soi disant bien pensance commence à être pesante surtout venant de personnes qui tournent leur veste au moindre coup de vent alors soyons faux c...

Pour croire qu'insulter les gens et tenir des propos chocs c'est dire la vérité, vous en tenez une sacré couche

Signaler Répondre

avatar
Faire le bon choix le 20/02/2018 à 12:54
captainflam a écrit le 20/02/2018 à 12h38

Voilà ou on en arrive dès que l’on dit la vérité on se retrouve traité de tous les noms fachos,reacs etc etc cette soi disant bien pensance commence à être pesante surtout venant de personnes qui tournent leur veste au moindre coup de vent alors soyons faux c...

Encore un crétin qui oublie que le contraire de la bien pensance c'est la mal pensance.
Le Hudson en est un parfait exemple

Signaler Répondre

avatar
captainflam le 20/02/2018 à 12:38

Voilà ou on en arrive dès que l’on dit la vérité on se retrouve traité de tous les noms fachos,reacs etc etc cette soi disant bien pensance commence à être pesante surtout venant de personnes qui tournent leur veste au moindre coup de vent alors soyons faux c...

Signaler Répondre

avatar
@dubonsens le 20/02/2018 à 12:10
dubonsens a écrit le 19/02/2018 à 23h38

C est cash certes sur la forme mais totalement vrai sur le fond!

Ce qui choque, c'est le double discours : propre et policé en public, violent et simpliste en privé.

Et ces propos sont finalement très proches de ceux de Le Pen.

Sans vouloir être offensant, Dubonsens, il semble clairement s'adresser à des Bac - 12 là !

Signaler Répondre

avatar
mainstream le 20/02/2018 à 11:48

Etonnants, tout de même, ces commentaires qui crient au génie anti-conformiste de Wauquiez !
Il serait le grand gagnant de cette séquence..?
Permettez moi d'en douter...

Cette triste tendance à tout dénigrer, et à voir en Wauquiez un pourfendeur de la bien-pensance mainstream témoigne de la défiance mortifère de certains égarés, sur laquelle il surfe avec un cynisme consternant.
Un bien triste sir, décidément...

Signaler Répondre

avatar
pareil au même le 20/02/2018 à 10:03
lowcost a écrit le 20/02/2018 à 09h20

les étudiants paient une école de commerce pas pour entendre des discutions du café du commerce.
Là est toute la différence.

Vous n'avez pas compris que le niveau actuel des écoles de commerce en France, C'EST le café du commerce ?
Aucune n'apprend à ses élèves qu'il faut aller "tuer l'autre" pour lui prendre son chiffre d'affaires. Les allemands et les USA eux, l'apprennent et résultat : ils ne sont pas des "larves commerciales".

Signaler Répondre

avatar
lowcost le 20/02/2018 à 09:20

les étudiants paient une école de commerce pas pour entendre des discutions du café du commerce.
Là est toute la différence.

Signaler Répondre

avatar
Anti W le 20/02/2018 à 08:30

Le Président réussit son opération communication avec la complicité des étudiants acquis à sa cause.
Ces proches porte-paroles s'en donnent à cœur joie dans les médias.
C'est malheureux de constater la médiocrité de ces politiciens mais pire une partie des citoyens aime ces énergumènes sans scrupules.

Signaler Répondre

avatar
lol le 20/02/2018 à 05:39

Il est formidable!!! Si vous avez un dîner... il faut l’inviter!

Signaler Répondre

avatar
dubonsens le 19/02/2018 à 23:38

C est cash certes sur la forme mais totalement vrai sur le fond!

Signaler Répondre

avatar
et iui le 19/02/2018 à 23:26

Et oui, on voit enfin le vrai visage de Mr Wauquiez ! Lui qui se sent si « irréprochable ».

Signaler Répondre

avatar
wapiti le 19/02/2018 à 22:40

Je ne vois toujours pas ce qu'il y a de scandaleux dans ces propos. Je ne suis pas fan de Wauquiez (a mille lieues meme). Mais tout ce qu'il dit là est ... vrai. Ca derange sans doute le doux monde ouaté de la politique et des medias mais c'est ainsi. A titre perso, je peux meme confirmer ce qu'il dit sur la CGT (l'habitude de se faire financer de maniere detournee par les etablissements qui sont ses places fortes) et le Medef (qui reconnait en off que le principal avantage du CICE, c'est d'augmenter l'EBIDTA d'une boite et donc ... ses dividendes, pour les considerations sur l'emploi, on repassera).

Signaler Répondre

avatar
buzz le 19/02/2018 à 22:23

C'est très fort de la part de Wauquiez, les agitations de la classe politico-médiatique Parisienne lui rendent un service énorme.On ne parle que de lui

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.