Affaire Preynat : le procès du cardinal Barbarin renvoyé en octobre ?

Affaire Preynat : le procès du cardinal Barbarin renvoyé en octobre ?
Le Cardinal Barbarin cité à comparaitre dans l'affaire Preynat - Lyonmag.com

C'est un procès qui devrait faire grand bruit à Lyon. Le cardinal Barbarin devait comparaître du 4 au 6 avril prochain devant le tribunal correctionnel de Lyon, aux côtés de six autres personnes, pour non-dénonciation d'agressions sexuelles.

La date avait été fixée en septembre, lors d'une audience de consignation. Mais le procès pourrait être renvoyé au mois d'octobre en raison d'un contretemps dans la délivrance de la citation du secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican, l'Espagnol Luis Francisco Ladaria Ferrer. Le parquet avait effectivement réalisé une énorme boulette en transmettant hors délai la citation à la chancellerie. Les parties civiles devaient donc reciter Luis Ladaria Ferrer si elles le souhaitaient. Selon l'AFP, un délai trop long de traduction des pièces du dossier pose également problème.

Pour rappel, dix victimes du père Preynat ont choisi de mener ce recours, même si l'affaire avait été classée sans suite par le parquet. Ces dernières reprochent notamment au cardinal Barbarin de ne pas avoir dénoncé les agissements du père Preynat dès lors qu’il fut informé des faits, et de l’avoir maintenu en fonction, au contact d’enfants, jusqu’en 2015. Un délit passible de trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.

Le père Preynat, lui, a été mis en examen en 2016, pour des faits de pédophilie sur des scouts de la région lyonnaise, commis jusqu’en 1991.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jeansais le 08/03/2018 à 13:25
@Sakura a écrit le 07/03/2018 à 17h39

Comment savez-vous que les parents étaient au courant ?

L'une des victimes aujourd'hui membre de l'association la parole libérée (président ou secretaire) a déclaré dans la presse - le journal La Vie- que sa mère s'était engagée dans les camps scouts comme intendante pour "surveiller le père Preynat"..
Et que son père "ne voulait pas en parler "...
Les secrets sécrètent ...
C'est bien toute la communauté paroissiale qui est responsable par son silence hypocrite et en définitive complice...

Signaler Répondre

avatar
Don le 08/03/2018 à 08:03

avatar
lol le 08/03/2018 à 06:18

En taule avec Mr et Mme Mercier... s’il savait ... pas de pitié !

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 07/03/2018 à 19:57
Les lois sont pour le peuple ,ne l’oubliez pas manant. a écrit le 07/03/2018 à 17h52

Lois des riches? Ou lois du peuple? Faites simplement un tiers de ceux que font nos politiciens et leurs amis et vous verrez ,ou vous irez. Chirac,hollande ,Sarko, Jospin,ect........

Oui. Sauf que Jospin, qu'aurait-il donc fait de répréhensible de votre point de vue ?

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 07/03/2018 à 19:56

Constatons que tout est objectivement fait pour différer la comparution en justice des puissants, prélats compris.

Signaler Répondre

avatar
Les lois sont pour le peuple ,ne l’oubliez pas manant. le 07/03/2018 à 17:52
Tous égaux devant la loi? a écrit le 07/03/2018 à 16h30

En quoi l'attitude des parents dédouanerait elle la hiérarchie catholique de ses responsabilités avérés?

Et pourquoi Preynat n'est toujours pas en prison?

Lois des riches? Ou lois du peuple? Faites simplement un tiers de ceux que font nos politiciens et leurs amis et vous verrez ,ou vous irez. Chirac,hollande ,Sarko, Jospin,ect........

Signaler Répondre

avatar
@Sakura le 07/03/2018 à 17:39

Comment savez-vous que les parents étaient au courant ?

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 07/03/2018 à 17:02

"Le parquet avait effectivement réalisé une énorme boulette en transmettant hors délai la citation à la chancellerie."

Quelqu'un saute ou tout le monde continue à progresser à l'ancienneté, toute incompétence incluse ?

Signaler Répondre

avatar
Tous égaux devant la loi? le 07/03/2018 à 16:30
sakura a écrit le 07/03/2018 à 16h23

et à quand le procès des parents de certaines victmes, qui.combien qu au courant , ont préféré se taire au lieu d aller porter plainte comme tout parent digne de ce nom aurait fait. On dédouane un peu trop les parents dans ce genre d affaires.

En quoi l'attitude des parents dédouanerait elle la hiérarchie catholique de ses responsabilités avérés?

Et pourquoi Preynat n'est toujours pas en prison?

Signaler Répondre

avatar
sakura le 07/03/2018 à 16:23

et à quand le procès des parents de certaines victmes, qui.combien qu au courant , ont préféré se taire au lieu d aller porter plainte comme tout parent digne de ce nom aurait fait. On dédouane un peu trop les parents dans ce genre d affaires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.