Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les parents de Maëlys ce jeudi à Lyon - LyonMag

Affaire Maëlys : l’attitude de la défense dénoncée par les parents de la fillette et leur avocat

Les parents de Maëlys ce jeudi à Lyon - LyonMag

C'est la deuxième fois que les parents de Maëlys sortent de leur silence depuis la disparition et le meurtre de la fillette, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.  Accompagnés de leur avocat, Fabien Rajon, les parents de la fillette se sont exprimés ce jeudi soir lors d'une conférence de presse organisée dans un hôtel du 6e arrondissement de Lyon.

La maman de Maëlys a d'abord pris la parole, saluant la mémoire de sa fille : "Maëlys, tu étais, tu es et tu seras toujours dans nos cœurs. La maison est triste sans toi. Nous ne t'oublierons jamais".

 

"Ce tueur d'enfant a anéanti notre avenir", a indiqué Jennifer de Araujo, qui a dénoncé un acte "inexcusable et impardonnable".

Le père de la fillette a ensuite tenu "à remercier les enquêteurs et les magistrats pour leur travail minutieux qui ont permis de découvrir la trace de sang de Maëlys", entrainant les aveux de Nordhal Lelandais.

 

"En plus de la souffrance de perdre notre enfant nous avons eu à subir d'autres épreuves, des injures et menaces, des leçons de morales", a cependant regretté le père de la petite fille.

 

L'attitude d'Alain Jacubowicz, le conseil du principal suspect, a également été dénoncée : "L'avocat du tueur de notre fille a osé se mettre en scène. Le respect aurait dû le conduire à faire preuve d'humanité à notre égard", martèlent les parents de Maëlys, qui ont rappelé par ailleurs leur combat commun pour la vérité avec la famille d'Arthur Noyer, dossier pour lequel Nordhal Lelandais est également mis en examen.

 

Et Me Fabien Rajon d'insister : "L'affaire Maëlys appelle à une responsabilité particulière de toutes les parties du dossier en particulier celle de la défense de Nordahl Lelandais. Mes clients ont été pris en otage pendant six mois. Ils ont fait preuve d'un courage et d'une dignité qui force l'admiration".

 

"Comment la défense a-t-elle pu publiquement affirmer des choses pareilles ? Insinuer que le véhicule n'était pas celui de Nordahl Lelandais ? Que les enquêteurs s'étaient fourvoyés et que la thèse de l'accusation ne tenait pas ?", a encore accusé l'avocat lyonnais.



Tags : affaire Maëlys | maëlys |

Commentaires 11

Déposé le 10/03/2018 à 12h22  
Par Le doigt et la lune Citer

Le grand bond en avant a écrit le 09/03/2018 à 21h51

A la minute 17 et 30 secondes :
https://www.youtube.com/watch?v=5XkX4SUS-4M

Le monsieur avec Gendarmerie écrit sur sa chemise dit qu'il a dû rendre la voiture au magistrat et qu'elle est revenue 4 mois après !

C'est le monsieurs avec Gendarmerie écrit sur sa chemise qui le dit.
Et vous vous êtes..??

Tout ceci est façon de parler ; puisque vous êtes un esprit simple, vous recevez les informations au premier degré.
Reprenons : la Gendarmerie a été saisi pour des indices de premier niveau. Après quatre mois le procureur les a à nouveau saisi pour recherche d'indices de niveau supérieur.
À votre service.

Déposé le 10/03/2018 à 11h35  
Par balot Citer

Non sens a écrit le 09/03/2018 à 16h30

Ce que vous racontez n'a aucun sens : le procureur n'a personnellement aucune pièce, vous croyez qu'il garait la voiture dans la cour du tribunal ?

La gendarmerie a confirmé que les magistrats avaient gardé la voiture pendant 4 mois. Les gendarmes ont pu faire les analyses quand la voiture leur a été rendue.

Déposé le 09/03/2018 à 21h51  
Par Le grand bond en avant Citer

Non sens a écrit le 09/03/2018 à 16h30

Ce que vous racontez n'a aucun sens : le procureur n'a personnellement aucune pièce, vous croyez qu'il garait la voiture dans la cour du tribunal ?

A la minute 17 et 30 secondes :
https://www.youtube.com/watch?v=5XkX4SUS-4M

Le monsieur avec Gendarmerie écrit sur sa chemise dit qu'il a dû rendre la voiture au magistrat et qu'elle est revenue 4 mois après !

C'est le monsieurs avec Gendarmerie écrit sur sa chemise qui le dit.
Et vous vous êtes..??

Déposé le 09/03/2018 à 21h27  
Par le grand bon en avant Citer

Non sens a écrit le 09/03/2018 à 16h30

Ce que vous racontez n'a aucun sens : le procureur n'a personnellement aucune pièce, vous croyez qu'il garait la voiture dans la cour du tribunal ?

Je vais te faire manger tes mots. Je vais retrouver l'interview du représentant de la gendarmerie qui avait dit ça sur RTL, ensuite tu t'excuseras.

Déposé le 09/03/2018 à 16h30  
Par Non sens Citer

Le grand bond en avant a écrit le 09/03/2018 à 14h09

La gendarmerie n'avait plus la voiture, il me semble qu'elle avait été reprise par le procureur, et c'est pourquoi les nouvelles analyses ont été faites 6 mois plus tard.
Je pense que les gendarmes airaient fait les analyses poussées plus tot s'ils avaient eu la voiture

Ce que vous racontez n'a aucun sens : le procureur n'a personnellement aucune pièce, vous croyez qu'il garait la voiture dans la cour du tribunal ?

Déposé le 09/03/2018 à 15h08  
Par michemiche Citer

il est payé par qui l'avocat de ce pourri ? il n'a pas ete commis d'office !!!!!

Déposé le 09/03/2018 à 14h09  
Par Le grand bond en avant Citer

le biggeur a écrit le 09/03/2018 à 13h12

il a trés bien parler l'avocat de la défense,la justice a attendu 6 mois avant de savoir QUELLE HONTE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La gendarmerie n'avait plus la voiture, il me semble qu'elle avait été reprise par le procureur, et c'est pourquoi les nouvelles analyses ont été faites 6 mois plus tard.
Je pense que les gendarmes airaient fait les analyses poussées plus tot s'ils avaient eu la voiture

Déposé le 09/03/2018 à 13h12  
Par le biggeur Citer

il a trés bien parler l'avocat de la défense,la justice a attendu 6 mois avant de savoir QUELLE HONTE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé le 09/03/2018 à 12h53  
Par free france Citer

jacubowicz à vomir il faut le radier du barreau

Déposé le 09/03/2018 à 10h21  
Par into the wild : Alaska Citer

Droits de la défense ? a écrit le 09/03/2018 à 08h16

J'ai vu l'émission de Paris Première mercredi soir : je n'ai pas aimé l'attitude de M. Jacubowicz. C'est bien que l'on donne la parole aux parents qui souffrent : on ne peut pas tout mettre sur le même plan, un vieux qui tue des pompiers par bêtise et quelqu'un qui attire une gamine chez lui et la tue. Une telle plaidoirie se fait au tribunal, pas dans une émission TV.

On l'entend moins depuis qu'il est l'avocat le plus haï de France

Déposé le 09/03/2018 à 08h16  
Par Droits de la défense ? Citer

J'ai vu l'émission de Paris Première mercredi soir : je n'ai pas aimé l'attitude de M. Jacubowicz. C'est bien que l'on donne la parole aux parents qui souffrent : on ne peut pas tout mettre sur le même plan, un vieux qui tue des pompiers par bêtise et quelqu'un qui attire une gamine chez lui et la tue. Une telle plaidoirie se fait au tribunal, pas dans une émission TV.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.