Rhône : il frappe sa femme puis la viole sous la menace d’un couteau

Rhône : il frappe sa femme puis la viole sous la menace d’un couteau
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés dimanche dernier dans l'agglomération lyonnaise.

A la suite d’un différend, un homme âgé de 66 ans a frappé son épouse âgée de 39 ans, lui infligeant trois jours d’ITT. Selon la DDSP du Rhône, l’individu ne s’est pas arrêté là puisqu’il a dégainé un couteau qu’il placera sous la gorge de sa compagne, afin de lui infliger une relation sexuelle non consentie.

Cet habitant de Pierre-Bénite sera interpellé dès le lendemain, sur son lieu de travail à Oullins. Il a partiellement reconnu les faits. Présenté au parquet ce mercredi, le mari violent a été écroué et une information a été ouverte.

X
6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
viagra le 28/03/2018 à 20:56

C'est un cas ce papy !

Signaler Répondre

avatar
Coluche le 22/03/2018 à 15:16

"Un viol c'est quand on veut pas, moi je voulais"

Signaler Répondre

avatar
ludik69@yahoo.fr le 22/03/2018 à 14:45
verseau30 a écrit le 22/03/2018 à 14h16

Il me semble qu'il n'y a pas viol entre époux.

pardon ??????????? Un viol est une relation non consenti... ca peut être votre père, votre mari, votre curé, ca reste un viol au yeux de la loi.

Signaler Répondre

avatar
Etre tout puissant le 22/03/2018 à 14:21
la logique du Zeus a écrit le 22/03/2018 à 13h58

Selon la logique du Zeus, l'homme ayant un couteau il s'agit donc d'un délinquant de droit commun et ça ne doit donc pas rentrer dans les statistiques de la violence conjugale....

Avoir un couteau chez soi n'est pas le signe qu'on est un délinquant.

Se promener avec une arme a feu dans la rue et s'en servir, si .

De plus l'homme a 66 ans, la femme 39.
Encore une fois ce n'est pas un couple typique. On a bien compris qu'il y avait des problèmes psy au départ ici.
En tout cas la femme a fait son choix.

Les statistiques de violence conjugales doivent se baser sur le couple classique, pas sur des cas extrêmes.

Je vous laisse chercher les affaires de violences conjugales où l'agresseur n'est pas un délinquant et où il n'y a pas de problème psy sous-jacent. Je sais déjà que vous n'en trouverez pas.

Signaler Répondre

avatar
verseau30 le 22/03/2018 à 14:16

Il me semble qu'il n'y a pas viol entre époux.

Signaler Répondre

avatar
la logique du Zeus le 22/03/2018 à 13:58

Selon la logique du Zeus, l'homme ayant un couteau il s'agit donc d'un délinquant de droit commun et ça ne doit donc pas rentrer dans les statistiques de la violence conjugale....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.