Lyon : au volant d’une voiture volée, il tente de renverser un policier

Lyon : au volant d’une voiture volée, il tente de renverser un policier
Photo d'illustration - LyonMag

Vers 14h30 ce samedi, une voiture signalée volée et faussement immatriculée a été repérée avenue Joliot Curie à Vénissieux.

Le véhicule avait été dérobé dans la nuit du 12 au 13 mars, à Saint-Jeoire en Haute-Savoie. Les fonctionnaires ont donc voulu contrôler l’homme au volant de la voiture, mais ce dernier avait refusé d’obtempérer aux sommations d’un équipage de police.

Durant sa fuite, le chauffard tentera de renverser un fonctionnaire, percutera la voiture d’un particulier et finira par abandonner la Peugeot sur le boulevard périphérique lyonnais. Il traversera ensuite la chaussée, créant un accrochage "entre un équipage de police et le véhicule d’un tiers" selon la DDSP du Rhône. Fauché par la voiture du particulier, le mis en cause a été admis à l’hôpital pour une fracture à la jambe. Il avait alors sur lui une petite quantité de résine de cannabis.

De plus, l’homme a également menacé de mort un policer et faisait l’objet d’un mandat de recherche pour une affaire, semble-t-il, criminelle.  Ce lundi matin, ce SDF âgé de 24 ans était en attente d’audition par le service enquêteur.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
juandelapampa le 27/03/2018 à 00:38

ce qu’ils n ont pas eu par la science ce qu’ils n ont pas eu par la culture ce qu’ils n ont pas eu par le glaive ils l’auront par le ventre de leurs femmes entrez dans une maternité et vous comprendrez

Signaler Répondre

avatar
Les droits de la voyoucratie,mdrrrrrr le 26/03/2018 à 20:43

Approuvé par les droits de l’homme ,mdr

Signaler Répondre

avatar
MALARMAY le 26/03/2018 à 15:13

Tout un poème !

Signaler Répondre

avatar
Encore et encore le 26/03/2018 à 14:44

Pour ça, c'était un beau bazar sur le périf samedi après midi ! Des voitures accidentées sur la voie de gauche, de droite, des policiers partout .... Dommage que ce ne soit qu'une fracture à la jambe ... La communauté va en plus devoir financer les soins. Et un bon avocat, lui trouvera forcément des wagons d 'excuses !

Signaler Répondre

avatar
fric à Dèle le 26/03/2018 à 12:32

A Dèle mais de partout. Respirez, ça sent bon l'avenir !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.