Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yann Crombecque - LyonMag

Yann Crombecque élu premier secrétaire fédéral du PS du Rhône

Yann Crombecque - LyonMag

Il n’y aura pas besoin de second tour. Yann Crombecque a été élu ce jeudi dès le premier tour, premier secrétaire fédéral du Parti Socialiste du Rhône.

Avec 71,08% des voix, il a largement devancé ses adversaires Jules Joassard (20,38%) et Adrien Drioli (8,36%) selon un premier dépouillement. Les résultats officiels seront communiqués à l'issue de la commission de recollement ce vendredi par la fédération départementale du PS qui a également indiqué que le scrutin avait rassemblé 600 votants, comme lors du vote des textes.

 

"Les militant.e.s du Rhône et de la Métropole ont ainsi témoigné de leur détermination à refonder la fédération", se félicite le PS 69 dans un communiqué.

 

"Maintenant il faut rassembler et nous mettre collectivement au travail pour redonner de l’éclat à notre parti et retrouver la confiance de nos concitoyens", a déclaré Yann Crombecque.

 

Le nouveau patron du Parti socialiste du Rhône a désormais un vaste chantier devant lui. Il lui faudra s'affirmer face aux macronistes, clarifier les groupes politiques à la Métropole et dans les conseils municipaux. Et surtout stopper l'hémorragie qui frappe le contingent de militants.



Tags : yann crombecque | ps | rhône |

Commentaires 39

Déposé le 01/04/2018 à 22h00  
Par espoir fait vivre...mais Citer

Non à LaRem a écrit le 01/04/2018 à 20h28

Le 1er avril tous les espoirs sont permis (cinquante ans cela se fête) :
- en 2018 mouvements identiques à 1968,
- référendum 2019 résultat identique à 1969.

Si vous comparez un président fatigué sur le déclin (physiquement et moralement :décédé 1 an après) avec un "jeunot" pas encore usé par la politique ni par la défiance de la population consciente qu une politique ne porte ses fruits qu à horizon 5 ans (Hollande le savait mieux que quiconque mais avait trop attendu pour réformer..),je crains que votre espoir d un référendum ne soit qu un pur fantasme loin de la réalité

Déposé le 01/04/2018 à 20h28  
Par Non à LaRem Citer

poisson pilote a écrit le 01/04/2018 à 15h36

Espoir du changement de constitution le jour du 1 er avril ...illusoire

Le 1er avril tous les espoirs sont permis (cinquante ans cela se fête) :
- en 2018 mouvements identiques à 1968,
- référendum 2019 résultat identique à 1969.

Déposé le 01/04/2018 à 15h36  
Par poisson pilote Citer

Non à LaRem a écrit le 01/04/2018 à 12h01

C'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Je suis conscient que le Président sera réélu mais l'opposition à sa politique ne faiblira pas et caressera l'espoir de gouverner un jour.
Espérons que la modification de la Constitution (en particulier le musèlement de l'opposition à l'Assemblée nationale) fera l'objet d'un référendum pour voir les forces en présence.
Joyeuses Pâques.

Espoir du changement de constitution le jour du 1 er avril ...illusoire

Déposé le 01/04/2018 à 12h01  
Par Non à LaRem Citer

Macron :pas d opposants crédibles a écrit le 31/03/2018 à 20h42

Dès qu on démontre que vos critiques sont basées sur de la propagande subjective,vous insultez ceux qui ne pensent pas comme vous:
Macron est installé au pouvoir pour longtemps face à ce genre d oppositions faites de slogans ridicules et stériles

C'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Je suis conscient que le Président sera réélu mais l'opposition à sa politique ne faiblira pas et caressera l'espoir de gouverner un jour.
Espérons que la modification de la Constitution (en particulier le musèlement de l'opposition à l'Assemblée nationale) fera l'objet d'un référendum pour voir les forces en présence.
Joyeuses Pâques.

Déposé le 31/03/2018 à 20h42  
Par Macron :pas d opposants crédibles Citer

Non à LaRem a écrit le 31/03/2018 à 19h03

En France, les citoyens ont encore le droit de fumer.
Tout analyse est remise en cause du moment où elle ne convient à la politique que vous encenser.
Le gouvernement s'est même permis de remettre en cause les analyses et chiffrage de l'INSEE ce qui ne s'était jamais fait auparavant.
Vos croyances ne sont-elles pas aveugles ?
Votre anti opposition est-elle aussi primaire ?
Avant de me faire des reproches, regardez-vous dans une glace.
Excusez moi vous êtes parfait comme tous les macronistes.
Heureusement que Jupiter est descendu parmi nous pour apporter la prospérité. AMEN.

Dès qu on démontre que vos critiques sont basées sur de la propagande subjective,vous insultez ceux qui ne pensent pas comme vous:
Macron est installé au pouvoir pour longtemps face à ce genre d oppositions faites de slogans ridicules et stériles

Déposé le 31/03/2018 à 19h03  
Par Non à LaRem Citer

Diagnostic éclairé a écrit le 31/03/2018 à 14h09

Encore des raccourcis pour dire quelle personne est avantagée ou pas par les mesures fiscales:une analyse fine démontre qu il y a autant d individus que de conséquences bénéfiques ou pas ...votre exemple du tabac est bien révélateur de votre interprétation:les taxes se sont toujoyrs accru depuis des années mais peut on en faire un handicap pour sa consommation non indispensable pour vivre et qui au contraire est responsable de 70000 décès sans parler des maladies qui plombent notre assurance maladie pour les remboursement liés..
On voit bien vos limites pour savoir analyser objectivement des mesures qui n auront leur réel effet que dans plusieurs mois (come inciter les plus favorisés à invesrir dans l outil de production plutot que dans l immobilier avec l Ifu..)
Vos croyances aveugles cachent une réalité nuancée que les français sauront juger par eux même sur leur compte perso dispo une fois les mesures adoptées (programme sur 3 ans...)sans se faire influencer par les oiseaux de mauvais augure qui déforment les vrais impacts...
Ce n est pas en matraquant de message tronquées de" l anti macronisme primaire "qu on attire les mouches:aucontraire cela sucite méfiance voire défiance

En France, les citoyens ont encore le droit de fumer.
Tout analyse est remise en cause du moment où elle ne convient à la politique que vous encenser.
Le gouvernement s'est même permis de remettre en cause les analyses et chiffrage de l'INSEE ce qui ne s'était jamais fait auparavant.
Vos croyances ne sont-elles pas aveugles ?
Votre anti opposition est-elle aussi primaire ?
Avant de me faire des reproches, regardez-vous dans une glace.
Excusez moi vous êtes parfait comme tous les macronistes.
Heureusement que Jupiter est descendu parmi nous pour apporter la prospérité. AMEN.

Déposé le 31/03/2018 à 17h00  
Par Pas dupe Citer

Melenchon, vite ! a écrit le 31/03/2018 à 13h43

Toutes les promesses de Macron font pshiiit:

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/sans-nouvelles-reponses-stephane-travert-decoit-vivement-205-136323.html

Les paysans vont vite comprendre qu'il les a déjà sacrifiés.

Macron ne sait qu’augmenter les prélèvements obligatoires...pour les plus pauvres. Il est comme Sarko et comme Hollande.

Si on se rappelle du programme de l adorateur du Venezuela..que d impots et de dépenses publiques digne de la Russie avant son éclatement
Le miirroir aux alouettes qui n a pas attiré tant de pigeons qu il l espérait

Déposé le 31/03/2018 à 14h09  
Par Diagnostic éclairé Citer

Non à LaRem a écrit le 31/03/2018 à 13h09

Un peu de lecture issu d'économistes non affidés au pouvoir en place :
Selon un rapport de l'OFCE, les mesures budgétaires de 2018 ne devraient pas augmenter le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes. Ces mesures fiscales ne devraient profiter qu'aux portes-monnaies des plus riches.En revanche, "la montée en charge des mesures fiscales et les nouvelles revalorisations de prestations" devraient permettre "d’accroître le pouvoir d’achat de plus de 6 milliards d’euros" en 2019,
Toutefois, que ce soit en 2018 ou en 2019, les principaux bénéficiaires de ces mesures seront les ménages les plus aisés, qui devraient profiter pleinement des réformes sur la fiscalité du capital mobilier (transformation de l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière, mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique de 30%). En 2019, "les 2% les plus riches capteraient 42% des gains à attendre de la mise en place des mesures",En 2018, les mesures auront un impact nul sur le pouvoir d’achat des classes moyennes. En revanche, les ménages les plus pauvres et la tranche de ceux qui se situent juste en dessous des 5% les plus aisés verront leur niveau de vie se réduire. Pour les ménages les plus pauvres, les revalorisations des minima sociaux prévues fin 2018 "ne compensent pas les hausses de la fiscalité indirecte" sur le tabac et l’énergie cette année.
"Pour ceux qui se situent entre les 75% et les 95% les plus aisés, l’impact plus faible de l’abattement de la taxe d’habitation et l’impact nul des autres mesures de pouvoir d’achat ne sauraient compenser l’augmentation de la fiscalité indirecte et de la contribution sociale généralisée (CSG)".
Une analyse qui donne à réfléchir et qui contredit la votre.
La politesse est de respecter les idées des autres mais malheureusement ceci n'est pas le cas pour vous et LREM.

Encore des raccourcis pour dire quelle personne est avantagée ou pas par les mesures fiscales:une analyse fine démontre qu il y a autant d individus que de conséquences bénéfiques ou pas ...votre exemple du tabac est bien révélateur de votre interprétation:les taxes se sont toujoyrs accru depuis des années mais peut on en faire un handicap pour sa consommation non indispensable pour vivre et qui au contraire est responsable de 70000 décès sans parler des maladies qui plombent notre assurance maladie pour les remboursement liés..
On voit bien vos limites pour savoir analyser objectivement des mesures qui n auront leur réel effet que dans plusieurs mois (come inciter les plus favorisés à invesrir dans l outil de production plutot que dans l immobilier avec l Ifu..)
Vos croyances aveugles cachent une réalité nuancée que les français sauront juger par eux même sur leur compte perso dispo une fois les mesures adoptées (programme sur 3 ans...)sans se faire influencer par les oiseaux de mauvais augure qui déforment les vrais impacts...
Ce n est pas en matraquant de message tronquées de" l anti macronisme primaire "qu on attire les mouches:aucontraire cela sucite méfiance voire défiance

Déposé le 31/03/2018 à 14h09  
Par Diagnostic éclairé Citer

Non à LaRem a écrit le 31/03/2018 à 13h09

Un peu de lecture issu d'économistes non affidés au pouvoir en place :
Selon un rapport de l'OFCE, les mesures budgétaires de 2018 ne devraient pas augmenter le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes. Ces mesures fiscales ne devraient profiter qu'aux portes-monnaies des plus riches.En revanche, "la montée en charge des mesures fiscales et les nouvelles revalorisations de prestations" devraient permettre "d’accroître le pouvoir d’achat de plus de 6 milliards d’euros" en 2019,
Toutefois, que ce soit en 2018 ou en 2019, les principaux bénéficiaires de ces mesures seront les ménages les plus aisés, qui devraient profiter pleinement des réformes sur la fiscalité du capital mobilier (transformation de l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière, mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique de 30%). En 2019, "les 2% les plus riches capteraient 42% des gains à attendre de la mise en place des mesures",En 2018, les mesures auront un impact nul sur le pouvoir d’achat des classes moyennes. En revanche, les ménages les plus pauvres et la tranche de ceux qui se situent juste en dessous des 5% les plus aisés verront leur niveau de vie se réduire. Pour les ménages les plus pauvres, les revalorisations des minima sociaux prévues fin 2018 "ne compensent pas les hausses de la fiscalité indirecte" sur le tabac et l’énergie cette année.
"Pour ceux qui se situent entre les 75% et les 95% les plus aisés, l’impact plus faible de l’abattement de la taxe d’habitation et l’impact nul des autres mesures de pouvoir d’achat ne sauraient compenser l’augmentation de la fiscalité indirecte et de la contribution sociale généralisée (CSG)".
Une analyse qui donne à réfléchir et qui contredit la votre.
La politesse est de respecter les idées des autres mais malheureusement ceci n'est pas le cas pour vous et LREM.

Encore des raccourcis pour dire quelle personne est avantagée ou pas par les mesures fiscales:une analyse fine démontre qu il y a autant d individus que de conséquences bénéfiques ou pas ...votre exemple du tabac est bien révélateur de votre interprétation:les taxes se sont toujoyrs accru depuis des années mais peut on en faire un handicap pour sa consommation non indispensable pour vivre et qui au contraire est responsable de 70000 décès sans parler des maladies qui plombent notre assurance maladie pour les remboursement liés..
On voit bien vos limites pour savoir analyser objectivement des mesures qui n auront leur réel effet que dans plusieurs mois (come inciter les plus favorisés à invesrir dans l outil de production plutot que dans l immobilier avec l Ifu..)
Vos croyances aveugles cachent une réalité nuancée que les français sauront juger par eux même sur leur compte perso dispo une fois les mesures adoptées (programme sur 3 ans...)sans se faire influencer par les oiseaux de mauvais augure qui déforment les vrais impacts...
Ce n est pas en matraquant de message tronquées de" l anti macronisme primaire "qu on attire les mouches:aucontraire cela sucite méfiance voire défiance

Déposé le 31/03/2018 à 14h08  
Par honteux effectivement Citer

Madame Irma a écrit le 31/03/2018 à 13h18

Seules les personnes qui bénéficiaient des allocations du minimum vieillesse avant 2006 peuvent continuer à les percevoir.

Le minimum vieillesse est un montant de référence permettant de garantir un revenu de : 803,20 € par mois pour une personne seule.

Soit bien en dessous du revenu minimum d'insertion.

Pour des gens agés qui ont des frais médicaux élevés, c'est honteux. La revalorisation de 30 euros est une blague qui ne fait rire que les militants Macron.

Essayez de vivre avec 800 euros.

et ceux et celles (le + souvent) qui ont fait caissière en supermarchés, ou ménages chez les Napoléons et autres puissants, toute leur vie, à temps partiel, sont "gratifiées" de ce minimum comme si elle n'avaient jamais travaillé

Déposé le 31/03/2018 à 13h43  
Par encore la guerre pour de l'argent ? Citer

Madame Irma a écrit le 31/03/2018 à 13h18

Seules les personnes qui bénéficiaient des allocations du minimum vieillesse avant 2006 peuvent continuer à les percevoir.

Le minimum vieillesse est un montant de référence permettant de garantir un revenu de : 803,20 € par mois pour une personne seule.

Soit bien en dessous du revenu minimum d'insertion.

Pour des gens agés qui ont des frais médicaux élevés, c'est honteux. La revalorisation de 30 euros est une blague qui ne fait rire que les militants Macron.

Essayez de vivre avec 800 euros.

plus de 800 euros pour les vieux alors que les jeunes avec plus de besoins n'ont droit à quasi rien ?
L'injustice sociale est partout.

Déposé le 31/03/2018 à 13h43  
Par Melenchon, vite ! Citer

Toutes les promesses de Macron font pshiiit:

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/sans-nouvelles-reponses-stephane-travert-decoit-vivement-205-136323.html

Les paysans vont vite comprendre qu'il les a déjà sacrifiés.

Macron ne sait qu’augmenter les prélèvements obligatoires...pour les plus pauvres. Il est comme Sarko et comme Hollande.

Déposé le 31/03/2018 à 13h41  
Par démagogie permanente Citer

Madame Irma a écrit le 31/03/2018 à 13h18

Seules les personnes qui bénéficiaient des allocations du minimum vieillesse avant 2006 peuvent continuer à les percevoir.

Le minimum vieillesse est un montant de référence permettant de garantir un revenu de : 803,20 € par mois pour une personne seule.

Soit bien en dessous du revenu minimum d'insertion.

Pour des gens agés qui ont des frais médicaux élevés, c'est honteux. La revalorisation de 30 euros est une blague qui ne fait rire que les militants Macron.

Essayez de vivre avec 800 euros.

Un rappel de taille:le modèle social français coute 600 milliards et alimente la dette malgré notre fiscalité la plus forte du monde en pourcentage de la richesse..
Dans les années 70-80 la plupart des retraités ne touchaient pas l équivalent de 300 euros par mois..
On sait bien qu avec 800euros de retraite (nouvelle hausse prévue en octobre soit 2 à 3 fois plus que l inflation)la personne bénéficie automatiquement de la cmu qui couvre l integralité des soins sans avoir à cotiser pour une mutuelle..
Démagogie sur les réseaux sociaux à destination des crédules mal informés

Déposé le 31/03/2018 à 13h38  
Par Charolais Citer

Avec toutes les augmentations : essence, tabac, autoroutes, gaz.... le pouvoir d'achat va baisser même avec la suppression des cotisation salariales.

Les gens sont trop bêtes pour le comprendre.

La suppression de la taxe d'habitation, toujours pas effective, est juste là pour donner de l'espoir. Mais elle ne se fera pas. Il faut bien comprendre que la taxe d'habitation finance les communes. Il devra être OBLIGATOIREMENT compensée par un autre prélèvement obligatoire.

Les gens sont trop bêtes pour le comprendre.

Déposé le 31/03/2018 à 13h22  
Par Stop Citer

Le canard enchainé a révélé cette semaine que Macron avait menti quand il a dit qu'il n'était pas au courant pour la vente d'alstom et que le gouvernement avait été mis devant le fait accompli.

Il avait même auparavant demandé un rapport en vue de la vente d'Alstom à une puissance étrangère, le tout orchestré par la banque Rotchild son ancien employeur.

https://avantgardepeuplesobs.org/2018/03/29/info-urgent-scandale-vente-dalstom-a-generalelectric-macron-traitre-a-la-france-canardenchaine/

Déposé le 31/03/2018 à 13h18  
Par Madame Irma Citer

macron pas plus con a écrit le 31/03/2018 à 11h14

Vous mettez en avant des infos partielles pour ensuite interpréter en généralisant:le principe des politiciens ..
Demain il y a des hausses de minima sociaux supérieures à l inflation( handicap,minimum vieillesse ,aides de la Caf..) mais comme tout manipulateur vous écartez ce qui démonte vos opinuonspour ne parler que ce qui vous arrange..
Info vérifiable:tous les experts économistes non dogmatiques qui ont étudié sur 25 and l isf savent que sa présence coutait plus qu il ne rapporte à l Etat (évasion fiscale ,dominiliation à l étranger des plus fortunés etc...)
Idées simplistes bon pour infantiliser

Seules les personnes qui bénéficiaient des allocations du minimum vieillesse avant 2006 peuvent continuer à les percevoir.

Le minimum vieillesse est un montant de référence permettant de garantir un revenu de : 803,20 € par mois pour une personne seule.

Soit bien en dessous du revenu minimum d'insertion.

Pour des gens agés qui ont des frais médicaux élevés, c'est honteux. La revalorisation de 30 euros est une blague qui ne fait rire que les militants Macron.

Essayez de vivre avec 800 euros.

Déposé le 31/03/2018 à 13h09  
Par Non à LaRem Citer

macron pas plus con a écrit le 31/03/2018 à 11h14

Vous mettez en avant des infos partielles pour ensuite interpréter en généralisant:le principe des politiciens ..
Demain il y a des hausses de minima sociaux supérieures à l inflation( handicap,minimum vieillesse ,aides de la Caf..) mais comme tout manipulateur vous écartez ce qui démonte vos opinuonspour ne parler que ce qui vous arrange..
Info vérifiable:tous les experts économistes non dogmatiques qui ont étudié sur 25 and l isf savent que sa présence coutait plus qu il ne rapporte à l Etat (évasion fiscale ,dominiliation à l étranger des plus fortunés etc...)
Idées simplistes bon pour infantiliser

Un peu de lecture issu d'économistes non affidés au pouvoir en place :
Selon un rapport de l'OFCE, les mesures budgétaires de 2018 ne devraient pas augmenter le pouvoir d'achat des ménages les plus modestes. Ces mesures fiscales ne devraient profiter qu'aux portes-monnaies des plus riches.En revanche, "la montée en charge des mesures fiscales et les nouvelles revalorisations de prestations" devraient permettre "d’accroître le pouvoir d’achat de plus de 6 milliards d’euros" en 2019,
Toutefois, que ce soit en 2018 ou en 2019, les principaux bénéficiaires de ces mesures seront les ménages les plus aisés, qui devraient profiter pleinement des réformes sur la fiscalité du capital mobilier (transformation de l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière, mise en place d’un prélèvement forfaitaire unique de 30%). En 2019, "les 2% les plus riches capteraient 42% des gains à attendre de la mise en place des mesures",En 2018, les mesures auront un impact nul sur le pouvoir d’achat des classes moyennes. En revanche, les ménages les plus pauvres et la tranche de ceux qui se situent juste en dessous des 5% les plus aisés verront leur niveau de vie se réduire. Pour les ménages les plus pauvres, les revalorisations des minima sociaux prévues fin 2018 "ne compensent pas les hausses de la fiscalité indirecte" sur le tabac et l’énergie cette année.
"Pour ceux qui se situent entre les 75% et les 95% les plus aisés, l’impact plus faible de l’abattement de la taxe d’habitation et l’impact nul des autres mesures de pouvoir d’achat ne sauraient compenser l’augmentation de la fiscalité indirecte et de la contribution sociale généralisée (CSG)".
Une analyse qui donne à réfléchir et qui contredit la votre.
La politesse est de respecter les idées des autres mais malheureusement ceci n'est pas le cas pour vous et LREM.

Déposé le 31/03/2018 à 12h05  
Par Attente utopiste? Citer

que des bonimenteurs politicomafieux a écrit le 31/03/2018 à 08h42

La REM ,le PS ,LR ect.... ce ne sont que des carriéristes et des dirigeants qui travaillent pour la même cause. Des marionnettes jetables avec des marionnettistes,Attali, Duhamel,drahi et tous les grands patrons du cac/40 .qui savent déjà ,comment ils vont vous tondre,pour être encore plus riches et vous encore plus pauvre. La France ,ils n’en ont rien à faire ,comme du peuple d’ailleurs. Des Bénéfices ahurissants qui vont toujours aux mêmes et des sacrifices ahurissants demandés toujours aux mêmes. Un système électoral vérolé et verrouillé ,c’est la même écurie qui en périodes électorales sort dix chevaux différents sur douze partants. Avec le temps et en militant, on se rend compte,que tout est pourrit ,par rapport au néophytes qui eux ne voient que la petite partie émergée de l’iceberg politique. Voilà pourquoi je ne voterai plus jamais et pour personne.c’est du temps de perdu,tout est joué d’avance . Mais continuez à croire ,si le cœur vous en dit, puisque Vous êtes l’essence même du système en votant. Notre vraie Sécurité est bafouée alors que la sécurité financière routière se porte très bien .cherchez l’erreur !

Ne plus voter est votre droit comme certains dans des pays dictatoriaux qui n' ont pas les moyens mais le revendiquent dans le sang...
Il existe des nuances entre les candidats entre un extreme gauche et le Fn et le choix sans fusil sur la tempe doit s imposer à tous dans une démocratie et encore plus pour ceux qui refusent d aller voter..
SI le systeme dans son entier doit être revu et nous faire croire à des représentants purement altruistes(pure fantasme) il revient à une majorité française d'être prêt à le vouloir et le réaliser.
La France n est pas encore en faillite et beaucoup ont les moyens de vivre sans mourrir de faim...regardez le monde sur les routes à chaque long WE ou vacances..

Déposé le 31/03/2018 à 11h14  
Par macron pas plus con Citer

Non à LaRem a écrit le 31/03/2018 à 02h46

L'IFI ne remplace pas l'ISF.
L’IFI devrait rapporter à l’Etat environ 850 millions d’euros par an, soit 3,2 milliards d’euros de moins que l’ancien ISF, et ne concerner qu’environ 150.000 contribuables, contre 350.000 pour l’ISF.
Par exemple,cette argent aurait pu financer les EPHAD.
Une perte d'entrée fiscale qu'il faudra compensée obligatoirement;
La suppression de la taxe d'habitation n'est pas prévue pour tous les contribuables. Les valeurs différentes entre campagne et ville sont importantes. Les perdants se trouvent à la campagne.
L'augmentation de la CSG n'est pas compensée entièrement par la baisse des cotisation dans la fonction publique.
Pour les retraités, le coup de pousse du gouvernement concerne 105000 couples au revenu modeste sous certaines conditions pas encore définies.
La flat tax avantage les contribuables aisés (taux d'imposition sup à 14 %) ; les revenus du capital doivent être taxés comme les revenus du travail.
Pas de démagogie, je site uniquement des faits.
Le Président est légitimement élu mais on a le droit d'exprimer nos différences.

Vous mettez en avant des infos partielles pour ensuite interpréter en généralisant:le principe des politiciens ..
Demain il y a des hausses de minima sociaux supérieures à l inflation( handicap,minimum vieillesse ,aides de la Caf..) mais comme tout manipulateur vous écartez ce qui démonte vos opinuonspour ne parler que ce qui vous arrange..
Info vérifiable:tous les experts économistes non dogmatiques qui ont étudié sur 25 and l isf savent que sa présence coutait plus qu il ne rapporte à l Etat (évasion fiscale ,dominiliation à l étranger des plus fortunés etc...)
Idées simplistes bon pour infantiliser

Déposé le 31/03/2018 à 08h42  
Par que des bonimenteurs politicomafieux Citer

démagogie anti marcon a écrit le 30/03/2018 à 17h08

la liste que vous citez ne serait -elle pas partiale et partielle e?
Pourquoi ne pas parler de l'IFU qui remplace l'ISF?
pourquoi ne pas citer au moins 2 suppressions ou baisse d'impositions importantes pour:
- les cotisations sociales sur tous les salaires
-la taxe d'habitation?
le seuil qui passe à 1400 euros relevé des retraités et pas concerné par la hausse de la CSG?
quel est le souci de la flat tax?trop simpliste ,alourdi ou allégé selon vous?
etc...
un brin démagogique votre façon de juger la politique actuelle si on veut être objectif ,non? cela discrédite tout velléité de dénigrer un président légitimement élu à la majorité

La REM ,le PS ,LR ect.... ce ne sont que des carriéristes et des dirigeants qui travaillent pour la même cause. Des marionnettes jetables avec des marionnettistes,Attali, Duhamel,drahi et tous les grands patrons du cac/40 .qui savent déjà ,comment ils vont vous tondre,pour être encore plus riches et vous encore plus pauvre. La France ,ils n’en ont rien à faire ,comme du peuple d’ailleurs. Des Bénéfices ahurissants qui vont toujours aux mêmes et des sacrifices ahurissants demandés toujours aux mêmes. Un système électoral vérolé et verrouillé ,c’est la même écurie qui en périodes électorales sort dix chevaux différents sur douze partants. Avec le temps et en militant, on se rend compte,que tout est pourrit ,par rapport au néophytes qui eux ne voient que la petite partie émergée de l’iceberg politique. Voilà pourquoi je ne voterai plus jamais et pour personne.c’est du temps de perdu,tout est joué d’avance . Mais continuez à croire ,si le cœur vous en dit, puisque Vous êtes l’essence même du système en votant. Notre vraie Sécurité est bafouée alors que la sécurité financière routière se porte très bien .cherchez l’erreur !

Déposé le 31/03/2018 à 02h46  
Par Non à LaRem Citer

démagogie anti marcon a écrit le 30/03/2018 à 17h08

la liste que vous citez ne serait -elle pas partiale et partielle e?
Pourquoi ne pas parler de l'IFU qui remplace l'ISF?
pourquoi ne pas citer au moins 2 suppressions ou baisse d'impositions importantes pour:
- les cotisations sociales sur tous les salaires
-la taxe d'habitation?
le seuil qui passe à 1400 euros relevé des retraités et pas concerné par la hausse de la CSG?
quel est le souci de la flat tax?trop simpliste ,alourdi ou allégé selon vous?
etc...
un brin démagogique votre façon de juger la politique actuelle si on veut être objectif ,non? cela discrédite tout velléité de dénigrer un président légitimement élu à la majorité

L'IFI ne remplace pas l'ISF.
L’IFI devrait rapporter à l’Etat environ 850 millions d’euros par an, soit 3,2 milliards d’euros de moins que l’ancien ISF, et ne concerner qu’environ 150.000 contribuables, contre 350.000 pour l’ISF.
Par exemple,cette argent aurait pu financer les EPHAD.
Une perte d'entrée fiscale qu'il faudra compensée obligatoirement;
La suppression de la taxe d'habitation n'est pas prévue pour tous les contribuables. Les valeurs différentes entre campagne et ville sont importantes. Les perdants se trouvent à la campagne.
L'augmentation de la CSG n'est pas compensée entièrement par la baisse des cotisation dans la fonction publique.
Pour les retraités, le coup de pousse du gouvernement concerne 105000 couples au revenu modeste sous certaines conditions pas encore définies.
La flat tax avantage les contribuables aisés (taux d'imposition sup à 14 %) ; les revenus du capital doivent être taxés comme les revenus du travail.
Pas de démagogie, je site uniquement des faits.
Le Président est légitimement élu mais on a le droit d'exprimer nos différences.

Déposé le 31/03/2018 à 02h00  
Par Non à LaRem Citer

comparons correctement a écrit le 30/03/2018 à 16h54

vous confondez progression de la pression fiscale qui était le record sous l'ancien mandat de Hollande et montant atteint (la croissance de 2017 a automatiquement amené des rentrées fiscales ce qui a permis de réduire à 2.6% du déficit public du PIB ,seuil qui remonte à pas mal d'années en arrière alors qu'il était proche de 4% sous Hollande)
Vous comparez torchon avec serviette par manipulation volontaire?

En 2017, la hausse des prélèvements obligatoires est de 0,7 point ce qui à conduit notre pays à dédier 45,4% du PIB à la pression fiscale, en première place des pays de la zone euro.
La croissance française est tirée par un dynamisme mondial de toutes les économies : zone euro, Etats-Unis, mais aussi Japon et pays émergents.
Les taux d'intérêts sont bas.
De ce fait, le PIB de la France augmente (en ajoutant le trafic de drogue cela sera encore mieux).
Vous avez omis d'écrire que la dette de la France a augmenté en 2017.

Déposé le 31/03/2018 à 00h22  
Par Roxy Music Citer

démagogie anti marcon a écrit le 30/03/2018 à 17h08

la liste que vous citez ne serait -elle pas partiale et partielle e?
Pourquoi ne pas parler de l'IFU qui remplace l'ISF?
pourquoi ne pas citer au moins 2 suppressions ou baisse d'impositions importantes pour:
- les cotisations sociales sur tous les salaires
-la taxe d'habitation?
le seuil qui passe à 1400 euros relevé des retraités et pas concerné par la hausse de la CSG?
quel est le souci de la flat tax?trop simpliste ,alourdi ou allégé selon vous?
etc...
un brin démagogique votre façon de juger la politique actuelle si on veut être objectif ,non? cela discrédite tout velléité de dénigrer un président légitimement élu à la majorité

Parce que Macron ne réduit pas nos impôts : ils prend aux retraité pour donner aux salariés au lieu de prendre aux ultra riches pour donner aux pauvres.

La taxe d'habitation ? Elle n'est toujours pas supprimée. Pour cause il ne sait pas comment financer cette mesure.
Qui va financer les communes ?
Soit un nouvel impot sera créé, soit on paiera indirectement avec la hausse d'autres impots.

Macron supprime des cotisations et des taxes en prenant aux retraités alors qu'une poignée degens s'accaparent toute la richesse du pays.

Les retraités sont concernés par la hausse de la CSG à partir de 1200 euros. C'est inadmissible.

Et comme les gens n'ont pas l'habitude de débattre et sont incapable de réfléchir, il suffit de leur dire : "il faut récompenser ceux qui travaillent" pour les berner.
Oui les gens qui travaillent doivent être mieux payés, mais pas en prenant au retraités, en prenant à ceux qui abusent.

Déposé le 30/03/2018 à 21h17  
Par Lyonnais06 Citer

Zombies académie. a écrit le 30/03/2018 à 13h36

Le PS Parti salafistes existe encore ?

Elle est très bonne, je m'en resservirai

Déposé le 30/03/2018 à 17h08  
Par démagogie anti marcon Citer

Non à LaRem a écrit le 30/03/2018 à 11h42

Si vous trouvez que le Président Macron a une bonne politique sociale c'est votre droit.
Dans les trois faits que j'énumère ci-dessous c'est difficile à croire :
- suppression de l'ISF,
- création d'une taxe unique pour les revenus des divers placements,
- augmentation de la CSG pour les retraités non compensable (la taxe d'habitation des retraités vivant à la campagne avoisine les 400 € donc remboursement de 133 € ce qui ne couvre pas l'augmentation de la CSG). Pour information, les députés socialistes avaient demandé de monter le seuil de payement de la CSG à 3000 € pour un couple de retraités mais LREM a refusé).
Pour cela, je préfère le PS à LREM.

la liste que vous citez ne serait -elle pas partiale et partielle e?
Pourquoi ne pas parler de l'IFU qui remplace l'ISF?
pourquoi ne pas citer au moins 2 suppressions ou baisse d'impositions importantes pour:
- les cotisations sociales sur tous les salaires
-la taxe d'habitation?
le seuil qui passe à 1400 euros relevé des retraités et pas concerné par la hausse de la CSG?
quel est le souci de la flat tax?trop simpliste ,alourdi ou allégé selon vous?
etc...
un brin démagogique votre façon de juger la politique actuelle si on veut être objectif ,non? cela discrédite tout velléité de dénigrer un président légitimement élu à la majorité

Déposé le 30/03/2018 à 16h54  
Par comparons correctement Citer

Non à LaRem a écrit le 30/03/2018 à 14h00

Les mesures fiscales de la fin du quinquennat Hollande n'ont pas été enlevées hormis pour les riches.
Le taux de prélèvements obligatoires a passé en 2017 pour la première fois le cap des 45 % du PIB.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0301484108626-les-prelevements-obligatoires-ont-augmente-en-2017-a-454-du-pib-2164162.php#luxALzSDQusEjwBB.99que le taux de prélèvement en France vient d'être battu.

vous confondez progression de la pression fiscale qui était le record sous l'ancien mandat de Hollande et montant atteint (la croissance de 2017 a automatiquement amené des rentrées fiscales ce qui a permis de réduire à 2.6% du déficit public du PIB ,seuil qui remonte à pas mal d'années en arrière alors qu'il était proche de 4% sous Hollande)
Vous comparez torchon avec serviette par manipulation volontaire?

Déposé le 30/03/2018 à 14h00  
Par Non à LaRem Citer

comparons a écrit le 30/03/2018 à 12h23

la liste des mesures du ps dès 2012 avec Hollande pour les impôts et taxes prendraient trop de place:on sait juste qu'il a le record des taxations de la 5 ème république..c'est votre choix d'aimer ce matraquage fiscal hi hi

Les mesures fiscales de la fin du quinquennat Hollande n'ont pas été enlevées hormis pour les riches.
Le taux de prélèvements obligatoires a passé en 2017 pour la première fois le cap des 45 % du PIB.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/0301484108626-les-prelevements-obligatoires-ont-augmente-en-2017-a-454-du-pib-2164162.php#luxALzSDQusEjwBB.99que le taux de prélèvement en France vient d'être battu.

Déposé le 30/03/2018 à 14h00  
Par mdrr Citer

Zombies académie. a écrit le 30/03/2018 à 13h36

Le PS Parti salafistes existe encore ?

vous avez du y réfléchir longtemps à celle la !

Déposé le 30/03/2018 à 13h36  
Par Zombies académie. Citer

Le PS Parti salafistes existe encore ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.