Karima Souid relaxée après ses propos publiés sur Facebook dénigrant le commissariat de Vénissieux

Karima Souid relaxée après ses propos publiés sur Facebook dénigrant le commissariat de Vénissieux
Karima Souid en 2014 lorsqu'elle était encore députée tunisienne - DR

L'ancienne députée tunisienne était convoquée, ce vendredi, au tribunal correctionnel de Lyon pour délit d'outrage. Le ministère public avait requis trois mois de prison avec sursis envers la femme de 47 ans. Des réquisitions qui n'ont pas été suivies par le tribunal.

Une fois la relaxe prononcée envers Karima Souid, le président du tribunal a expliqué sa décision : "l’intention de la prévenue était d’informer le public et de toucher l’auditoire le plus large possible", rapporte le Progrès. Le média lyonnais explique que la qualification juridique n'était pas la bonne et que le parquet aurait dû poursuivre l'ancienne députée pour diffamations ou injures.

Résidante à Vénissieux, Karima Souid s'était rendue l'été dernier au commissariat de police de sa commune pour se plaindre des conditions de prise en charge de l'hôpital Edouard-Herriot. Mais la police avait refusé sa plainte, provoquant la colère de la femme. Cette dernière avait alors adressé une lettre ouverte à Yves Blein pour se plaindre de l'efficacité du commissariat, dénonçant une "commissaire démissionnaire et incompétente." Une lettre que la femme a fini par diffuser sur Facebook, ce qui a amené le ministère public à entamer des poursuites judiciaires.

X
19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pierrot69vl le 08/04/2018 à 17:31

Karima ma grande, un proverbe tunisien dit :

"on chie pas là où on mange!!!!!"

très très grosse erreur que tu viens de faire là

Signaler Répondre

avatar
A le 08/04/2018 à 16:25

QUELLE CHANCE POUR LA FRANCE.

Signaler Répondre

avatar
Azeus le 08/04/2018 à 15:07

Le vivre ensemble de la bienséance qui se déchire en coulisse,mdrrrrrr. Le modèle LGBT de la France forte,mdrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
Géraaard au comptoir le 08/04/2018 à 12:27
ninopacino a écrit le 07/04/2018 à 19h15

Faut lui dire qu'elle est ancienne député en Tunisie ???????? pas en france ???????? moi je vais pas aller tailler un commissaire tunisien car là-bas c'est Pas LA france ET surtout l'insulter donc reste à ta place LA meuf c'est mieux pour toi occupe-toi de toi fait des gosses fait à manger soigne des lépreux mais arrête de faire du bruit

Je ne sais pas si vous avez mis assez de majuscules et de oints d'interrogation. Enfin, on ne s'interroge pas sur vous, c'est très clair.

Signaler Répondre

avatar
credo le 07/04/2018 à 23:30
ninopacino a écrit le 07/04/2018 à 19h15

Faut lui dire qu'elle est ancienne député en Tunisie ???????? pas en france ???????? moi je vais pas aller tailler un commissaire tunisien car là-bas c'est Pas LA france ET surtout l'insulter donc reste à ta place LA meuf c'est mieux pour toi occupe-toi de toi fait des gosses fait à manger soigne des lépreux mais arrête de faire du bruit

machisme primaire !

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 07/04/2018 à 19:15

Faut lui dire qu'elle est ancienne député en Tunisie ???????? pas en france ???????? moi je vais pas aller tailler un commissaire tunisien car là-bas c'est Pas LA france ET surtout l'insulter donc reste à ta place LA meuf c'est mieux pour toi occupe-toi de toi fait des gosses fait à manger soigne des lépreux mais arrête de faire du bruit

Signaler Répondre

avatar
Le peuple abandonné le 07/04/2018 à 18:44
@Osiris a écrit le 07/04/2018 à 16h57

Est-ce que vous comprenez ce que vous écrivez ?
Parce que moi, non.

C'est malheureusement courant sur ce forum...

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 07/04/2018 à 17:32

Elle s'appelle Katima Souid, pas Marie-Thérèse Michu...

Signaler Répondre

avatar
@Osiris le 07/04/2018 à 16:57
osiris a écrit le 07/04/2018 à 15h42

Je met les pendules à l heure beaucoup de citoyens ignorent le fonctionnement des entrepreneurs le boulanger noble métier à son savoir faire plus la réglementation de sa profession idem pour tous les autres métiers Pour avoir fait ?? D heure de garde aux urgences Les PERSSONNES qui arrivent avec pompier ambulance taxis ect.. doivent passé aux box d entrée carte vital pièce d identité le pourquoi lettre d un médecin une fois que l on vous inscrit ????aller dans la salle d attente souvent ily a des coup de gueule je suis arrivé avant ÇA NE FONCTIONNE NPAS a l heure d’arrivée mais à l urgences Cette dame pour moi y’a pas de passe droit comme tous le monde on viendra là cher Elle pourai être la maîtresse de MACRON , HOLANDje m en moque le regelemen c est le même partout dans TOUS LES HÔPITAUX !!!

Est-ce que vous comprenez ce que vous écrivez ?
Parce que moi, non.

Signaler Répondre

avatar
tuche le 07/04/2018 à 16:07

Nouvel exemple d'un état qui recule...

Comment veut tu que je ...

Merci président tuche !

Signaler Répondre

avatar
osiris le 07/04/2018 à 15:42

Je met les pendules à l heure beaucoup de citoyens ignorent le fonctionnement des entrepreneurs le boulanger noble métier à son savoir faire plus la réglementation de sa profession idem pour tous les autres métiers Pour avoir fait ?? D heure de garde aux urgences Les PERSSONNES qui arrivent avec pompier ambulance taxis ect.. doivent passé aux box d entrée carte vital pièce d identité le pourquoi lettre d un médecin une fois que l on vous inscrit ????aller dans la salle d attente souvent ily a des coup de gueule je suis arrivé avant ÇA NE FONCTIONNE NPAS a l heure d’arrivée mais à l urgences Cette dame pour moi y’a pas de passe droit comme tous le monde on viendra là cher Elle pourai être la maîtresse de MACRON , HOLANDje m en moque le regelemen c est le même partout dans TOUS LES HÔPITAUX !!!

Signaler Répondre

avatar
sakura le 07/04/2018 à 15:04

oups, vous avez raison, mon ecrit s est quelque peu dégradé. Mais vous rassure, ceci n est pas du à l alcool. Il manque « d exister» après vous permet, et faut juste suprimer le .com entre tout ...le monde..

Signaler Répondre

avatar
Le peuple abandonné le 07/04/2018 à 14:29
sakura a écrit le 07/04/2018 à 14h21

pour ma part, je suis parce que je pense . Et le fait de penser fait que je ne perd pas mon énergie a lire les propos de gens dont je sais que leur pensée est vide de sens,juste pour avoir l impression d être. . En.tout cas, suis contente que le vide que je suis, vous permet Au moins , grâce à vous, je connais mon utilité, ce qui n est le cas de tout.comle monde. Donc n hesitez pas a faire appel, si un jour vous avez l impresion de ne plus être...

Ouhlà votre écrit se dégrade... Trop bu ?
Une petite sieste et ça ira mieux.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 07/04/2018 à 14:21

pour ma part, je suis parce que je pense . Et le fait de penser fait que je ne perd pas mon énergie a lire les propos de gens dont je sais que leur pensée est vide de sens,juste pour avoir l impression d être. . En.tout cas, suis contente que le vide que je suis, vous permet Au moins , grâce à vous, je connais mon utilité, ce qui n est le cas de tout.comle monde. Donc n hesitez pas a faire appel, si un jour vous avez l impresion de ne plus être...

Signaler Répondre

avatar
A coté de la plaque le 07/04/2018 à 13:57
Sakura a écrit le 07/04/2018 à 12h17

le président du tribunal a expliqué sa décision : "l’intention de la prévenue était d’informer le public et de toucher l’auditoire le plus large possible",

Suppose que si à la place du commissariat, cela avait le tribunal ou officie de juge qu'elle avait dénigré, le jugement aurait été différent.

Car chacun sait que l'on peut insulter les forces de l'ordre, que l'on peut critiquer le fonctionnement des commissariats, gendarmerie, hôpitaux sans vrai risque si je puis dire.. a part des rappel à la loi.
Par contre essayer de remettre en cause le fonctionnement de tribunaux ou le comportement des juges, aucun président de tribunaux ne vous relaxera en disant que vos propos étaient pour informer le public et toucher le plus d'auditoire."

Et puis en plus cette personne est une ancienne députée, elle aurait été un quidam quelconque, le jugement aurait été surement différent.

A coté de la plaque Sakura comme d'habitude.

Essayez donc d'insulter un policier, vous allez voir si vous ne risquez rien !
Allez ! Chiche ?

Signaler Répondre

avatar
Le peuple abandonné le 07/04/2018 à 13:20
sakura a écrit le 07/04/2018 à 12h54

@Le peuple abandonné, je sais bien que la mode du moment, c'est qu'on doit tous penser de la même manière selon tel ou tel sujet. Et que dès lors qu'on refuse de rentrer dans le moule, on est sûre de tomber sur des gens comme vous, qui décident que soit notre pensée est vide de sens ou qu'on est à coté de la place..

Oui par rapport à vos critères, mes pensées sont vides de sens, je suis à coté de la plaque mais au moins je suis fière de ce que je suis et fière de ne pas être un mouton qui suit le troupeau parce qu'il parait que celui qui le dirige sait ce qui est bon.

Petite question :si mes pensées sont vides de sens, pourriez vous me dire pourquoi vous affligez vous l’épreuve de les lire..

C'est parce que je lis (donc je suis) que je peux voir le vide. CQFD
Mais je sens le vertige m'atteindre.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 07/04/2018 à 12:54

@Le peuple abandonné, je sais bien que la mode du moment, c'est qu'on doit tous penser de la même manière selon tel ou tel sujet. Et que dès lors qu'on refuse de rentrer dans le moule, on est sûre de tomber sur des gens comme vous, qui décident que soit notre pensée est vide de sens ou qu'on est à coté de la place..

Oui par rapport à vos critères, mes pensées sont vides de sens, je suis à coté de la plaque mais au moins je suis fière de ce que je suis et fière de ne pas être un mouton qui suit le troupeau parce qu'il parait que celui qui le dirige sait ce qui est bon.

Petite question :si mes pensées sont vides de sens, pourriez vous me dire pourquoi vous affligez vous l’épreuve de les lire..

Signaler Répondre

avatar
Le peuple abandonné le 07/04/2018 à 12:30
Sakura a écrit le 07/04/2018 à 12h17

le président du tribunal a expliqué sa décision : "l’intention de la prévenue était d’informer le public et de toucher l’auditoire le plus large possible",

Suppose que si à la place du commissariat, cela avait le tribunal ou officie de juge qu'elle avait dénigré, le jugement aurait été différent.

Car chacun sait que l'on peut insulter les forces de l'ordre, que l'on peut critiquer le fonctionnement des commissariats, gendarmerie, hôpitaux sans vrai risque si je puis dire.. a part des rappel à la loi.
Par contre essayer de remettre en cause le fonctionnement de tribunaux ou le comportement des juges, aucun président de tribunaux ne vous relaxera en disant que vos propos étaient pour informer le public et toucher le plus d'auditoire."

Et puis en plus cette personne est une ancienne députée, elle aurait été un quidam quelconque, le jugement aurait été surement différent.

Une fois de plus vous exposez le vide de votre pensée chère Sakura. La question n'est pas le respect dû aux forces de l'ordre mais bien le respect que celles-ci doivent avoir sur la parole des citoyens, la prise en charge de la souffrance née de l'irrespect des lois.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 07/04/2018 à 12:17

le président du tribunal a expliqué sa décision : "l’intention de la prévenue était d’informer le public et de toucher l’auditoire le plus large possible",

Suppose que si à la place du commissariat, cela avait le tribunal ou officie de juge qu'elle avait dénigré, le jugement aurait été différent.

Car chacun sait que l'on peut insulter les forces de l'ordre, que l'on peut critiquer le fonctionnement des commissariats, gendarmerie, hôpitaux sans vrai risque si je puis dire.. a part des rappel à la loi.
Par contre essayer de remettre en cause le fonctionnement de tribunaux ou le comportement des juges, aucun président de tribunaux ne vous relaxera en disant que vos propos étaient pour informer le public et toucher le plus d'auditoire."

Et puis en plus cette personne est une ancienne députée, elle aurait été un quidam quelconque, le jugement aurait été surement différent.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.