Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d’illustration - LyonMag

Il escroque 43 magasins d’outillage pour un préjudice global 200 000 € !

Photo d’illustration - LyonMag

 

Entre 2013 et 2017, un homme a escroqué 43 magasins en utilisant le nom de sociétés en voie de radiation pour acheter de l'outillage sans le payer.

Les magasins escroqués par ce Grenoblois d'origine se situaient dans le Rhône, l'Ain, le Jura et la Saône et Loire. L'homme déjà connu de la justice pour des cambriolages et des faits d'exécution de travail dissimulé, passait des commandes auprès de plateformes du bâtiment sans jamais les payer. Pour ce faire, il commandait au préalable l'outillage en usurpant le nom d'autres entreprises du secteur puis envoyait des jeunes débutants du bâtiment récupérer la commande auprès des grossistes. Il leur promettait un emploi en échange du service. Ce qui lui permettait de garder un certain anonymat.

 

 

Durant ces quatre années, l'homme a racheté certaines de ces entreprises en déclin et a utilisé les comptes de celles-ci à crédit, jusqu'à leur radiation. Stockant le matériel et le revendant sur leboncoin.fr, il se retrouvera obligé de créer sa propre SARL en 2017. Augmentant virtuellement le capital de son entreprise à hauteur de 20 000 € et nommant sa femme comme gérante de la SARL, l'homme réussira à obtenir l'ouverture de nouveaux comptes dans les magasins d'outillage.

 

 

C'est à cette période-là qu'il se fait interpeller à son domicile par les policiers de Bourg-en-Bresse. Ces derniers ayant enquêté sur l'escroc pendant plus d'un an ont dénombré 36 sociétés victimes et un préjudice global s'élevant à hauteur de 200 000 €. L'interpellé a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Poursuivi pour falsification de chèque, vol et escroquerie, il comparaitra devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse le 27 novembre 2018. Sa compagne, poursuivie pour complicité, comparaitra à ses côtés.  

 

 



Tags : escroquerie | outillage | Bourg-en-Bresse | grenoblois |

Commentaires 1

Déposé le 13/04/2018 à 11h17  
Par La raison Citer

Des vols, de la souffrance, du travail pour rien (commerçant, police, justice), tout ça pour faire du fric. Vive le fric ! Mais certains se débrouillent mieux que d'autres :
https://www.lyonmag.com/article/94190/gerard-collomb-a-t-il-mis-a-disposition-d-8217-emmanuel-macron-les-moyens-publics-de-la-metropole-de-lyon-a-des-fins-electorales

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.